Mot-clef : Renée Fleming

81ikzWq2RXL._SL1500_

Le fabuleux Otello de Johan Botha enfin sur DVD

C’est bien la troisième fois que cet Otello, production signée Elijah Moshinsky présentée d’abord à Londres, puis, dès 1994, au Metropolitan Opera de New York, reçoit les honneurs d’une publication en DVD. Décors réalistes, superbes costumes d’époque ainsi qu’une direction d’acteur aussi sobre qu’efficace, c’est la mise en scène idéale pour tous ceux qui en ont assez des productions dites conceptuelles, visuellement, trop souvent, sans charme. Conçue autour de l’Otello légendaire ...
DVD_Opus_Arte_Strauss_Thielemann_Fleming_Salzburg_2011

Fleming et Thielemann interprètent Richard Strauss à Salzbourg

L’affiche est belle puisqu’elle réunit Richard Strauss avec deux de ses meilleurs interprètes actuels, la soprano Renée Fleming et le chef Christian Thielemann, sans compter le Philharmonique de Vienne, le tout dans le cadre du prestigieux festival de Salzbourg, ce devrait être la fête. Pourtant si ce concert se regarde et s’écoute sans déplaisir, il ne passionne pas plus que ça et ne marque pas durablement la mémoire. La principale raison ...
du 14 juin au 10 juillet 2012

Renée Fleming, Arabella sans risques mais sans étincelles

L’Arabella de Richard Strauss et Hugo von Hofmannstahl prend sa source en 1927 lorsque le compositeur suggère à son librettiste favori « un petit travail intermédiaire en un acte » après La femme sans ombre de 1919 et Hélène d’Egypte qu’ils viennent d’achever. Très vite les deux hommes vont tenter de retrouver l’esprit et la réussite du Chevalier à la rose et c’est donc Vienne qui sera à nouveau le ...
fleming-poemes

Poétique Renée Fleming

Dès le début de sa brillante carrière, Renée Fleming s’est approprié les styles les plus divers. De Händel à la création contemporaine en passant par Mozart, Bellini, Verdi, Tchaïkovski, Massenet et Strauss, sa voix ne semble connaître aucune limite. Ainsi, après plusieurs récitals consacrés à l’univers lyrique (voire à la musique pop !), elle s’est dédiée cette fois à la mélodie française dans sa version orchestrée en parcourant, par ailleurs, tout ...
0002894783509_600

Renée Fleming visite Ravel, Messian et Dutilleux

Chaque sortie d’enregistrement de Renée Fleming fait l’événement. C’est donc avec une certaine curiosité qu’on s’attache à ce nouvel opus de la diva américaine. D’autant plus qu’elle s’attaque ici au domaine bien particulier de la mélodies française. Et d’emblée à un monument : Shéhérazade de Ravel. Dès les premiers Asie, Asie, Asie la voix de Renée Fleming se fait aérienne. On reconnaît sa manière particulière de poser sa voix. Mais, reste ...
ARIADNE_une_badenbaden12

A Baden-Baden, luxueuse Ariane à Naxos

En reprenant en grande partie les ingrédients du Rosenkavalier de 2009, le Festspielhaus de Baden-Baden comptait très probablement en renouveler l’incontestable réussite avec un autre chef d’oeuvre de Richard Strauss : Ariane à Naxos. Le public était donc accouru de fort loin pour réentendre Renée Fleming et Sophie Koch sous la baguette de Christian Thielemann, mais cette fois sans Diana Damrau, la Sophie du Rosenkavalier, qu’on aurait pu espérer en Zerbinetta. Sophie Koch ...

Victoires de la musique classique et défaite magistrale de l’audience

Ce lundi, les Victoires de la musique classique 2012 ont rendu leur verdict annuel sur France 3. Aucune surprise avec cette sélection : Alexandre Tharaud (soliste instrumental), Stéphane Degout (soliste vocal), Bertrand Chamayou (enregistrement de l’année), Philippe Manoury (compositeur), Julie Fuchs (révélation lyrique), Thomas Leleu (révélation instrumentale) et Renée Fleming (Victoire d’honneur). A l’exception des révélations vocale et instrumentale, on peine à comprendre la logique de ces récompenses qui ne cessent ...
Lucrezia-fleming2

San Francisco, Renée Fleming chez les Borgia

La production de John Pascoe, robuste et passionnelle, s' évertue à dramatiser encore plus, comme si besoin l' était, une Lucrezia Borgia qui séduit d'emblée par un bel canto suffisamment tragique en soi. Les décors reproduisent à l'ancienne ces murs gris et sévères de ces palais et turri italiens, qu' ils soient de Venise ou Ferrare. Les costumes, eux, propres et nets, se fondent à l' envie dans cette grisaille, dans ...
compil voix chanteuses_sony

Compilation de récitals de chanteuses

La branche française de Sony Classical a publié au printemps 2011 sous le titre « Les voix » différents récitals de chanteuses réunis en trois coffrets à petit prix en puisant dans son catalogue ainsi que dans celui de RCA et DHM. Malgré des visuels des plus kitsch, ils constituent une aubaine pour (re)découvrir quelques grandes voix féminines qui ont fait la gloire de ces labels, de Marian Anderson à Angelika Kirchschlager, ...
decca_armida_fleming_vign

Armida au Met, un show à l’américaine

On se souvient, en 1993, d’une discussion sur les marches du Teatro Rossini de Pesaro, avec des festivaliers qui se demandaient ce que valait cette inconnue distribuée dans l’un des rôles rossiniensles plus exigeants. On se rappelle les avoir rassurés sur les qualités vocales de la dame, entendue l’année précédente à Covent Garden, en marquise de Folleville d’Il Viaggio a Reims. Dix-sept ans après, cette débutante est devenue une star ...
decca_Fleming-Hvorostovsky

Glamour à Saint-Pétersbourg

En termes de genre, ce DVD oscille entre le concert musical, le documentaire touristique et le défilé de mode. C’est en effet Renée Fleming en personne, somptueusement coiffée, parée et bijoutée, qui promène son public d’un endroit à l’autre de la ville des tsars, débitant allègrement le texte appris par cœur pour la circonstance. Régal pour l’œil, évidemment, devant tant de merveilles architecturales, même si le texte très « grand public » ...
Le triomphe de Christian Thielemann !

Le triomphe de Christian Thielemann !

Orchestre Philharmonique de Munich Le cycle de concerts des orchestres internationaux du Palais des Beaux-Arts de Bruxelles s’ouvrait avec la venue de l’Orchestre Philharmonique de Munich et de son chef Christian Thielemann. Mais la tête d’affiche de la soirée était sans contexte la soliste : la soprano américaine Renée Fleming ! La diva avait fait la réouverture, en 2000, de la grande salle de concert bruxelloise après une fermeture temporaire pour travaux. La ...
Comme au cinéma

Thaïs comme au cinéma avec Fleming et Hampson

On se doute avant même de glisser le DVD dans son lecteur que cette Thaïs sera à l’opéra l’équivalent du blockbuster au cinéma : un solide travail à l’américaine, soigné, avec une mise en scène esthétique bien sage, et des stars à la pelle. Et en effet, rien n’y manque : jolis décors dans des couleurs crues, costumes luxueux, et une direction d’acteurs classique, sans la moindre trace de ringardise, ce qui ...
Renée Fleming, la plénitude du chant

Renée Fleming, la plénitude du chant

On a souvent regretté l’extrême professionnalisme de la soprano américaine synonyme de froideur interprétative. Avec ce nouvel album, peut-être que cette longue retenue artistique a permis à la soprano de se surpasser. Dominant une technique vocale irréprochable, Renée Fleming, dans la plénitude de son chant, livre ici un album ce que l’on peut sans doute qualifier comme le meilleur de son immense discographie. Quelle voix, quel phrasé, quelle compréhension de la ...
Henri Dutilleux : Le feu, la grâce

Henri Dutilleux : Le feu, la grâce

Orchestre national de France Ce 7 mai 2009, le Théâtre des Champs-Elysées bruissait de la folle rumeur des grands soirs : Seiji Ozawa et Renée Fleming (dédicataires de la partition) ont créé la dernière œuvre en date d’Henri Dutilleux, Le temps, l’horloge. Ce cycle de mélodies pour soprano et orchestre, sur des textes de Jean Tardieu, Robert Desnos et Charles Baudelaire fut joué partiellement en 2007 au Japon : commande conjointe de l’Orchestre ...
Laurent Petitgirard

Laurent Petitgirard, compositeur

ResMusica : Votre actualité immédiate, ce sont les répétitions du Château des Carpathes de Philippe Hersant à l’Opéra de Rennes. Comment se déroulent les répétitions ? Laurent Petitgirard : C’est d’abord un plaisir de retrouver l’Orchestre de Bretagne, que je n’avais plus dirigé depuis six ou sept ans et que j’ai trouvé en pleine forme. Les musiciens font preuve de beaucoup d’engagement, mais surtout d’un très bon niveau technique et d’une excellente préparation individuelle. ...
renee_fleming

Merveilleux Chevalier…

Der Rosenkavalier La rumeur avait depuis quelque temps circulé, dans tout Paris, d’une représentation exceptionnelle – assurément sans précédent et probablement sans retour - du Chevalier à la rose. Non point une reprise ordinaire du chef-d’œuvre de Richard Strauss, mais la fameuse production qui, au tout récent Festival d’hiver de Baden-Baden, avait ébloui un public, certes privilégié, mais pour cela même rompu à toutes les formes de l’excellence lyrique. Nulle surprise, ...
La Piste aux Etoiles

La Piste aux Etoiles

Le Chevalier à la Rose Le Festival d’hiver de Baden-Baden était le cadre d’un triple événement en cette fin janvier. Evénement mondain avec la présence de nombreuses personnalités du monde de la politique, de l’économie ou des arts. Evénement médiatique avec la télévision qui interviewait le public aux entractes et Unitel qui captait en salle le spectacle en vue d’un futur DVD et, semble-t-il, d’un CD. Evénement musical enfin avec la ...
Henri Dutilleux

Henri Dutilleux, compositeur

« J’ai vécu longtemps, j’ai vu différents mouvements, différentes modes. Il faut se méfier des modes. » ResMusica : Est-ce important pour vous de donner des clefs de votre œuvre à travers ce genre de témoignages ? Que pensez-vous de ce film ? Henri Dutilleux : J’en pense évidemment beaucoup de bien. C’est une énorme surprise pour moi. Même la soirée de ce soir je ne savais pas que ça allait prendre cette tournure ! Je pensais ...
Arabella de rêve

Arabella de rêve avec Renée Fleming

Disons-le d’emblée : cette Arabella, captée au Festival de l’Opéra de Zürich en juin 2007, est un vrai régal. Sous la baguette attentive de Franz Welser-Möst, l’orchestre de l’Opéra de Zürich tire toutes les richesses de cette superbe partition – une interprétation mariant transparence et beauté, clarté et, par moments, l’indispensable opulence du phrasé. Pour le rôle-titre, la maison suisse disposait d’une des meilleures interprètes actuelles : Renée Fleming. La richesse de ...
Renée Fleming revisite les «Vier letzte Lieder»

Renée Fleming revisite les «Vier letzte Lieder»

En 1995, Renée Fleming est au début de sa carrière discographique. Avec un culot extraordinaire, sautant les étapes de toutes cantatrices qui veulent que leurs premiers disques soient dédiés à Mozart ou à Schubert, elle s’attaque aux légendaires Vier letzte Lieder avec la complicité du Houston Symphony Orchestra sous la direction de Christoph Eschenbach. L’enregistrement rencontre un beau succès tant auprès du public que de la critique. Treize ans plus ...
Thaïs, le péché capital

Thaïs, le péché capital

Teatre del Liceu A propos de la Manon critiquée ici même il y a peu, nous parlions de la mauvaise réputation dont souffre Massenet chez certains mélomanes. Thaïs plus encore que Manon traîne cette image sulfureuse : livret vieillot et saint-sulpicien, musique trop mondaine ou sucrée, passages « tunnels » sans intérêt entre deux moments plus consistants, Méditation pour violon solo devenue une scie de la musique classique, voici quelques reproches que ...
La voix lumineuse de Renée Fleming

La voix lumineuse de Renée Fleming

L’âge d’or des cantatrices n’est plus. Le Panthéon lyrique affiche complet et a refermé à jamais la grande porte d’entrée de son caveau. Il faut un sacré coup de gueule pour forcer la serrure d’un tel lieu. Entourée de fleurs et de parfums, Renée Fleming prend la pose, – gravures à l’ancienne, imitant celles au burin et eaux-fortes – aux côtés des Lotte Lehmann, Maria Jeritza, Rosa Ponselle, Geraldine Farrar, ...
Fleming, Villazon, Bruson... Tout un programme !

Fleming, Villazon, Bruson… Tout un programme !

Opening night hollywoodienne (mais après tout, nous y sommes) de la saison 2006-2007 du Los Angeles Opera. Paillettes, fanfreluches, people (vous êtes assis devant Michael York, près de Michael Eisner, PDG de Disney), froufrous, (faux) visons... musiques enfin ! Marta Domingo nous ressert, comme l’on ressert une vieille soupe hâtivement mal réchauffée, dans les anciens décors et costumes d’un milieu bourgeois XIXe, légèrement surannés, agréables à l’œil mais bien élémentaires, une ...
Capriccio

Capriccio parisien vu par Robert Carsen avec Renée Fleming

Ce Capriccio est en quelque sorte le testament d’Hugues R. Gall en tant que directeur de l’Opéra National de Paris. L’opéra, finalement assez peu connu, est, sous le prétexte d’une conversation en musique, une véritable réflexion sur la primauté de la musique sur la parole ou l’inverse. C’est une véritable torture de l’esprit que de choisir qui, de l’un ou de l’autre, est le plus important, et ce questionnement se ...
Le chant star

Renée Fleming envoûte la Ville Rose

Standing ovation, cinq rappels et bien davantage si l’artiste n’y avait mis un frein - pas de doute, Renée Fleming a enflammé le public du Capitole. C’est que, vraie diva, elle a tout d’une star, pas seulement pour magazines sur papier glacé : voix de lait et de miel, présence rayonnante et simple pourtant, disponible, souriante pour la horde de ses fans lors de l’obligatoire et interminable séance de signature. D’ailleurs ...
Nellie Melba, les chemins tortueux de l’imagination

Nellie Melba, les chemins tortueux de l’imagination

On prend l’objet entre les doigts, c’est une pochette de CD rouge, avec le nom de Nellie Melba en lettres blanches. On pense qu’il s’agit d’un enregistrement Malibran, firme spécialisée dans les résurrections des interprétations passées, pas du tout, il s’agit bel et bien d’un produit Naxos. Il s’agit même du troisième tome d’une série proposant tous les enregistrements connus que Nellie Melba réalisa pour la firme Victor, le présent ...
Daphne : pour straussiens de tous pays

Daphne avec Renée Fleeming, pour straussiens de tous pays

Rares sont en ces temps de crise les chanteurs lyriques pouvant se dire gâtés par les grandes maisons du disque. Renée Fleming en fait certainement partie. Non seulement elle sort régulièrement des récitals et des albums, mais on peut également l’admirer dans un grand nombre d’intégrales. Ainsi, ces jours-ci, la diva américaine est sur la couverture d’une nouvelle Daphne de Richard Strauss publiée par Decca et enregistrée (sans public!) par ...
Renée Fleming : Le jazz et... l’opéra

Renée Fleming : Le jazz et… l’opéra

En fouillant dans la carrière de Renée Fleming, on trouve des traces de ses passages dans des clubs de jazz et des studios d’enregistrement de petits labels spécialisés dans cette musique. N’ayant jamais dédaigné s’exprimer dans le langage de la chanson populaire américaine, si l’occasion s’en présente, elle n’hésite pas à « faire le bœuf » avec les musiciens du coin. Ainsi, il semblerait que quelques séances avec le saxophoniste noir Illinois ...
Sacrée Renée Fleming

Sacrée Renée Fleming

Encore un album de tubes de musique sacrée! Depuis le temps qu’à intervalles réguliers les labels nous envahissent avec ce genre de produit qui sent la « lessive » à plein nez, le chaland devient soupçonneux. Voici déjà pas mal d’années, le succès commercial remporté par le disque de Barbara Hendricks et son enregistrement de l’Ave Maria de Bach/Gounod, a donné des idées aux producteurs classiques qui utilisent et réutilisent le filon ...