Mot-clef : Robert Schumann

Traviata2

Pour sa 16e édition, l’Opéra des Landes chante à pleine voix

Chaque année, la programmation de l’Opéra des Landes se construit autour d’une nouvelle production d’un opéra du répertoire montée exclusivement pour Soustons. Avec cinq représentations qui affichent toutes complet, La Traviata de 2017 véhicule sans détours les spécificités du festival, mais surtout ses valeurs et ses forces pour qu’au final, néophytes ou lyricomanes avertis passent un beau moment d’opéra. Alors que les deux plus importants festivals lyriques nationaux se situent dans ...
FMT 2017 QUATUOR AROD

Intense musique de chambre au Festival de la Grange de Meslay

Jalousement gardée par l’ombre de Sviatoslav Richter, la Grange de Meslay, est un des hauts-lieux musicaux, demeuré toujours intime. Autour du piano-roi, d’autres instruments entrent royalement en jeu, pour une série de cérémonies solennelles et joyeuses que les petits oiseaux dans le ciel et une famille de canards dans la mare saluent de leurs chants, sous un soleil exceptionnellement ardent. Pour cette 53e édition du festival, le violoniste Sergei Krylov et ...
Grande-sonate-Les-saisons

Nikolai Lugansky rend justice aux opus 37 de Tchaïkovski

Nikolai Lugansky s’attaque à deux partitions majeures de Tchaïkovski et signe l’un de ses meilleurs disques. Il insuffle une véritable émotion aux deux opus 37 du maître russe, avec d’abord une magnifique Grande Sonate, puis la suite Les Saisons, dont la plus connue des pièces, la Barcarolle, est un sommet de justesse et de poésie, dans un toucher sensible. Si l’on aime cette musique, difficile de ne pas succomber dès la ...
Kapell

En hommage à William Kapell

La grandeur pianistique de William Kapell, pianiste américain d’origine polono-russe, l’un des personnages les plus tragiques de l’histoire de la musique du XXe siècle, se voit pleinement confirmée dans ces enregistrements supérieurement remastérisés sous l’oreille attentive de Ward Marston. Préparé de longue date, cet album de trois disques est enfin sorti et, permettant d’entendre des gravures jusqu’alors inédites, il est un vrai régal pour les fans de l’artiste prématurément disparu. D’une ...
JBM0010-Jean-Baptiste Millot

Le Quatuor Manfred, des passeurs de musique

Trente ans d’existence, cela se fête dans l’allégresse évidemment mais aussi en affirmant son identité, toujours avec l'exigence musicale de la mise en valeur de la partition. L’exploration de territoires nouveaux et la sensibilité frémissante sont aussi des idéaux du romantique Manfred, le sombre héros de Byron. Ce concert anniversaire, qui clôt une saison bien remplie, en est le témoignage. Cette année le Quatuor Manfred nous a offert les intégrales croisées ...
Einsamkeit

Matthias Goerne au cœur du lied schumannien

Loin de ses lectures parfois théâtralisées des lieder de Schubert, le baryton allemand nous livre, ici, avec ce nouvel album discographique, intitulé Einsamkeit (Solitude), consacré en totalité aux lieder de Robert Schumann, un message intimiste à l’éloquence discrète et poétique touchant au cœur même du lied par son chant d’une intériorité et d’une ferveur bouleversantes. Un magnifique florilège de 19 lieder sur des textes de Heine, Rückert, Goethe, Eichendorf, Byron ou ...
DKadouch

L’art du rythme, l’atout de David Kadouch

À la salle Gaveau, le pianiste David Kadouch donne un récital où transparaît son talent de rythmicien. David Kadouch connaît bien le Concert sans orchestre de Schumann, pour l'avoir enregistré il y a quelques années. L'œuvre, dans cette version, c'est-à-dire avant que le compositeur ne la remanie et ne l'augmente pour en faire sa Troisième Sonate, se réduit à trois mouvements, d'où se détache une série de poignantes variations sur un ...
haochen zhang

Haochen Zhang, pianiste de l’intimité de l’âme

Haochen Zhang, jeune pianiste chinois installé aux États-Unis, médaille d’or du Concours Van Cliburn 2009 à dix-neuf ans à peine et récemment récipiendaire du Avery Fischer Grant Career, nous livre son premier disque studio pour le label Bis : une carte de visite qu’il a voulue centrée sur l’introspection musicale et une certaine intimité psychologique, malgré quelques éclats bien sonores. Ex-jeune prodige du piano chinois formé dès son plus jeune âge au ...
anderszewki

Piotr Anderszewski discutable dans Mozart et Schumann

Piotr Anderszewski nous propose un programme unifiant Mozart et Schumann sous le vocable de la fantaisie : un disque solidement pensé, mais sans doute discutable dans la réalisation et les partis-pris de l’artiste. On pourra adorer ou détester, mais il sera difficile de rester indifférent. Le terme de fantaisie a de multiples sens en français, et une connotation souvent joyeuse. Les deux fantaisies pianistiques reprises sur ce disque relèvent pourtant de la réflexion et de la gravité. Musicalement, ...
Pierre Lenert

Vous avez dit romantique ? Marathon musical chambriste à Bastille

En ce week-end printanier, l'Opéra Bastille présentait un cycle de concerts autour du romantisme allemand : la programmation axée autour de la filiation Schumann-Brahms, dans divers aspects de la musique de chambre, laissait aussi la place aux ascendants, aux amis, à l'un ou l'autre successeur de ces deux maîtres, et même à une descendance récente (le Sextuor de Penderecki, que nous n'avons pu malheureusement entendre) ou aux maîtres du XXe siècle totalement rétifs à cette tradition ...
rostro

Un hommage partiel à Rostropovitch

Résumer l'art d'un géant de la musique comme Rostropovitch est évidemment une gageure. De fait ce petit coffret de trois disques, au programme forcément contestable, s'avère plus frustrant qu'enthousiasmant. Ce triple CD donne une image assez partielle du génie du violoncelliste russe. Le premier disque regroupe, couplage célèbre, le Concerto de Dvořák et les Variations de Tchaïkovski avec Karajan. Vision opulente, où la puissance des berlinois symphonise presque à l’excès le Concerto ...
cover_schumann

Tout le piano de Schumann sous les doigts de Valéry Sigalevitch

L'entreprise est colossale et il aura fallu plus de trois années d'enregistrement au pianiste Valéry Sigalevitch pour finaliser cette intégrale de la musique pour piano de Schumann. Peu d'interprètes s'y aventurent tant le corpus est dense, foisonnant et à multiples facettes. Parcourir le chemin qui sépare les Variations sur le nom « Abegg » op.1 du Chant du matin op.133, c'est embrasser une bonne part de l'univers romantique allemand, avec tous les thèmes ...
Saitkoulov

Roustem Saïtkoulov réveille les pantins de Schumann et Stravinsky

Devant le public de la salle Gaveau, le pianiste russe Roustem Saïtkoulov s'est révélé décevant dans Scriabine, mais captivant dans le tableau coloré et contrasté de la pantomime du Carnaval et surtout de Petrouchka. La Sonate n° 30 de Beethoven ouvrait le concert, avec un début assez libre dans son tempo conférant au premier mouvement une urgence inquiétante qui préfigurait le mouvement Prestissimo. Après un silence, l'Andante et ses variations ...
montgeroult

Œuvres pour piano d’Hélène de Montgeroult par Edna Stern

La redécouverte d’œuvres d’Hélène de Montgeroult au milieu des années 2000 a fourni un maillon qui comble, considèrent certains musicologues, l’histoire du clavier dans la période de passage du classicisme au romantisme, de Mozart à Chopin. Née dans une famille de la noblesse et mariée à un marquis, elle fréquente un milieu cultivé et devient « la plus grande pianiste de son temps » d’après les habitués des salons. À cause de son ...
András Schiff, un poète du piano à Berlin

András Schiff, un poète du piano à Berlin

Deux cents ans de musique pour piano réunis en un récital prodigieux d'intelligence et de poésie sonore. Trop rare en France, András Schiff livre avec ce long et ambitieux programme une démonstration d'intelligence qui tient sous le charme, deux heures et demie durant, un public berlinois venu en nombre. La première partie alterne les Inventions à trois voix de Bach avec des pièces de Bartók : dans sa longue introduction parlée, ...
Gerhaher-Huber-©ABasta-for-SonyClassical_4825

Gerhaher et les autres fêtent le lied à la Philharmonie

Dans les saisons répétitives des salles parisiennes, le lied est trop rare. Petite consolation et grands musiciens pour un week-end parisien. Londres a son Wigmore Hall, qui organise tout au long de l’année des récitals de Lieder par dizaines ; Paris a sa Biennale d’art vocal où, le temps d’un week-end, on peut enchaîner plusieurs récitals : c’est déjà bien, mais ce n’est naturellement pas assez, alors que le public est ...
gaspard-dehaene-fantaisies

La Fantaisie par Gaspard Dehaene

Pour sa première apparition solo au disque, le pianiste Gaspard Dehaene s'illustre dans un enregistrement qui s'articule autour de la Fantaisie. Inspirant largement les compositeurs, cette « forme libre » a traversé les siècles et leur a permis une grande liberté d'expression. Chaque morceau apparaît être comme un condensé du langage si caractéristique de chacun à travers un cadre moins formel. Le pianiste aborde les partitions avec une simplicité d'approche. ...
sch-kurtag

Regards croisés sur Schumann et Kurtág à la Philharmonie de Paris

La musique de chambre était à l’honneur lors de ce concert collaboratif qui faisait intervenir six musiciens des deux formations en résidence à la Philharmonie de Paris : l'Orchestre de Paris et l'Ensemble Intercontemporain. Le projet était prometteur : mettre en perspective deux grands compositeurs de l’histoire de la musique : Robert Schumann et György Kurtág (dont nous avons fêté les 90 ans cette année). Une promesse qui aura été ...
Droit au paradis avec La Péri et Daniel Harding à la Philharmonie

Droit au paradis avec La Péri et Daniel Harding à la Philharmonie

Avec cette performance du Das Paradies und die Peri, on est en droit de considérer que le début de saison du nouveau directeur musical de l’Orchestre de Paris est un franc succès. En proposant deux oratorios de Schumann rarement joués (la prise de fonction de Daniel Harding s’était faite en septembre dernier avec les Scènes de Faust), le chef britannique affiche clairement de hautes ambitions pour l’Orchestre de Paris. Le souvenir ...
Chants romantiques avec Christian Gerhaher et Gerold Huber

Chants romantiques avec Christian Gerhaher et Gerold Huber

Dans un passionnant programme franco-allemand, Christian Gerhaher et Gerold Huber donnent une nouvelle leçon de musique et de chant. Puissance, douceur, virtuosité, tous les éléments sont réunis pour faire de cette soirée intimiste un grand moment de partage. On saluera tout d’abord la cohérence et l’originalité d’un programme 100% romantique qui permet de faire côtoyer Berlioz et Schumann, les célèbres Nuits d’été se voyant intercalées entre des cycles schumaniens moins connus ...
mutter_c_harald_hoffmann_dg

Anne-Sophie Mutter et Robin Ticiatti au Théâtre des Champs-Élysées

Trop parfaite, Anne-Sophie Mutter ? C'est presque l'impression qu'elle nous a laissée lors de sa prestation avec le London Philharmonic Orchestra au Théâtre des Champs-Élysées. Son interprétation du Concerto pour violon n° 2 de Mendelssohn est apollinienne, proche de la perfection technique mais finalement lisse et sans aspérités.  Après 40 ans de carrière, Anne-Sophie Mutter est au sommet de son art. Elle le prouve dans le concerto de Mendelssohn par son jeu d'une ...
2427 X

Carolin Widmann, lecture austère des concertos de Schumann et Mendelssohn

Sœur du compositeur Jörg Widmann, la violoniste allemande réputée pour ses interprétations de musique contemporaine et consacrée Artiste de l’année 2013 aux International Classical Music Awards, signe une belle gravure de deux sommets du romantisme germanique, mais qui pâtit de l’absence de chef. Si le concerto de Mendelssohn a connu d’emblée la célébrité, celui de Schumann, longtemps caché par Clara Schumann-Wieck qui le trouvait curieusement trop faible, n’est réellement sorti de ...
zachariascocl_und_nicole_chuard

Récital romantique de Christian Zacharias au Théâtre des Champs-Élysées

C’est un récital inspiré qu’a donné Christian Zacharias au Théâtre des Champs-Élysées, dans une atmosphère baignée de romantisme. Pourtant, la Sonate n°4 de Schubert résonne un peu tristement en ouverture, le choix d’un tempo lent dans le premier mouvement (Allegro ma non troppo) donnant par instant une sensation de pesanteur. L’Allegretto est déjà plus convaincant, avec son thème en forme de comptine, auquel Zacharias insuffle une rêverie très bienvenue. Le dernier ...
71h4i0-lijl-_sl1500_

Christopher Park séduit dans un disque éclectique

Pour son quatrième enregistrement, le Rising Start Echo 2016/2017, Christopher Park, juxtapose trois compositeurs de trois siècles différents. Avec fluidité, le pianiste trouve son langage propre pour chacun des répertoires joués. L’instrument est envisagé au maximum de ses possibilités harmoniques et polyphoniques. Ce disque débute par une magnifique version de la Fantaisie de Schumann. C’est la simplicité de moyens qui prime au travers de cette lecture romantique, caractérisée avec passion, sans ...
alexanderliebreich_3_sammy-hart1

Week-end très éclectique au festival Musica de Strasbourg

Pour sa 34e édition, Musica de Strasbourg donne un coup de projecteur sur les musiques de support dites électroacoustiques, en affichant une nouvelle œuvre du vétéran de l'art des sons fixés, Pierre Henry. Invités également, le Groupe de Recherches Musicales (GRM) et son instrument de diffusion, l'acousmonium, ont investi la Salle de la Bourse pour deux concerts retraçant 50 ans de recherche et de création (1958-2008) initiées par Pierre Schaeffer. ...
bianconi-dolce-volta

Un Schumann d’une résolue clarté par Philippe Bianconi

Le pianiste Philippe Bianconi revient à son cher Schumann pour un programme regroupant idéalement trois cycles essentiels. Des interprétations pianistiquement très abouties mais laissant parfois peu de place à l’ambivalence psychologique ou aux effets de clair-obscur de certaines plages. Ce disque intelligemment construit offre un portrait par petites touches (51 plages pour 78 minutes) de la psychologie et des ressorts de la création du jeune Schumann. À vrai dire ce sont presque trois ...
368336

Coffret hommage à Giuseppe Sinopoli

En plus de fournir de splendides versions de la Symphonie n°4 de Schumann et d’Ein Heldenleben de Richard Strauss, cette édition présente de belles compositions du maître dirigées par lui-même, Sylvain Cambreling et Peter Ruzicka. Comme d’autres avant lui, Sinopoli était avant tout un chef de concert. La redécouverte, déjà chez Hänssler, d’un live de la 9e de Mahler enregistrée quelques mois avant sa mort avait fait comprendre que les gravures ...
wonderland

Bel hommage à Grieg par Ott et Salonen

Le 3 avril 1869 face à un public impatient le pianiste norvégien Edmund Neupert créa un des plus merveilleux et fameux concertos pour piano de tout le répertoire. L’auteur, Edvard Grieg, n’assista pas au triomphe remporté par sa musique à Copenhague mais le destin allait bénir ce chef-d’œuvre et diffuser dans toutes les salles de concert du monde entier. La réputation internationale de Grieg allait hautement bénéficier de cette réussite. Qu’il ...
ovh-druet-y-petit_11

Le Festival de Besançon sort des sentiers battus

Des Lieder d'Alma Mahler avec Isabelle Druet ; la version originale du Stabat Mater de Dvořák par Bernard Tétu : bien que forcément frustrantes, deux soirées aussi originales qu'intenses . Orchestre Victor Hugo Franche-Comté / Isabelle Druet : l'osmose Aucun cinéphile n'a oublié les larmes rentrées d'Alma enterrant symboliquement ses partitions entre les racines d'un arbre dans le très beau Mahler de Ken Russell. Les voici vengées par l'humour distancié d'un Jean-François Verdier très en ...
thomas_hampson-01

A Genève, le métier de Thomas Hampson

Au lendemain de la tapageuse production de Manon de Massenet au Grand Théâtre de Genève, le baryton Thomas Hampson revenait dans la cité de Calvin après plus de quinze ans d’absence pour un récital qu’il a donné avec grande noblesse malgré les rides de son instrument. Après plus de trente ans de scène, le métier conseille la prudence. Surtout lorsqu’on est, comme Thomas Hampson, un artiste reconnu et célèbre dans le ...