Mot-clef : Sergueï Rachmaninov

george LI

George Li, un pianiste que l’on voudrait moins consensuel

George Li a été révélé lors de l’édition 2015 du prestigieux concours Tchaïkovski de Moscou : une prestation qui lui valut, outre les faveurs du public, un deuxième prix partagé avec Lukas Geniušas. Son premier disque chez Warner, aujourd’hui publié, fut capté lors de son retour en Russie en octobre 2016 pour un double récital au théâtre Mariinsky de Saint-Pétersbourg, dans une acoustique généreuse et une très agréable perspective sonore. ...
m kultyshev

Miroslav Kultyshev bouscule Chopin et Rachmaninov à Gaveau

Miroslav Kultyshev possède un style très personnel, qui a sans doute l’heur de plaire au public, comme ce fut le cas de celui de la salle Gaveau. Mais il peut aussi agacer son critique. Dans les Préludes de l’opus 32 de Rachmaninov, on est d’abord frappé par la puissance physique de son jeu. Le jeune pianiste russe, lauréat en 2007 du Concours International de piano Tchaïkovski de Moscou, a presque l’air ...
Mikhaïl Pletnev

Soirée russe avec Mikhaïl Pletnev et l’Orchestre national de Russie

Traditionnel passage à Paris de l'Orchestre national de Russie conduit par son directeur musical, le pianiste et chef d’orchestre Mikhaïl Pletnev. Un programme alléchant qui propose des œuvres rarement données de Karlowicz, Rachmaninov et Scriabine, à l’origine d’un magnifique concert qui vaut plus par la qualité orchestrale du RNO que par la prestation, somme toute assez fade, du pianiste invité Nikolai Lugansky. Une soirée slave qui commence par une découverte : Une ...
Kirill Karabits

Kirill Karabits joue russe avec l’Orchestre national de France

Semaine compliquée à Paris pour les orchestres résidents avec l’annonce d’un problème d’oreille chez Franz-Welser Möst le forçant à annuler sa présence devant l’Orchestre de Paris, et la participation de Semyon Bychkov devant l’Orchestre national de France remise en cause quelques jours auparavant. Le premier a purement annulé le concert, le second a remplacé le chef expérimenté par le jeune Kirill Karabits, qui donne un beau son russe aux œuvres ...
Elts, Olari 06 © Marco Borggreve

The sea in many forms: the Finnish premiere of Matthew Whittall’s piano concerto

Matthew Whittall's new piano concerto, Nameless Seas, was effective in evoking not only literal but also metaphorical feelings of the sea. Respighi is best known for his ecstatically colorful symphonic portraits of Rome, which are textbook demonstrations of orchestral brilliance. Respighi's orchestration of Bach's D major Prelude and Fugue is further evidence of the Italian composer's orchestral wizardry. Particularly striking in the opening Prelude was Respighi's ability to closely mimic the colors of an organ within an orchestral soundworld; this was ...
YFavorin

Piano à volonté à Radio France, pour le centenaire de la révolution russe

Pour commémorer les cent ans de la Révolution d'octobre (qui eut lieu, en réalité, les 7 et 8 novembre de notre calendrier), Radio France propose six audacieux récitals de piano russe. Six interprètes, tous nés en URSS avant la chute du bloc de l'Est, sont invités pour un week-end à la Maison de la Radio pour une intense série de concerts. Dans une programmation d'une rare munificence, se côtoient treize compositeurs ...
leporatti_bondarev_chostakovitch_hindemithh

L’ultime Chostakovitch par Gabriele Leporatti et Yuri Bondarev

Un album alto et piano qui gravite autour du cœur lunaire qu'est l'opus 147 de Chostakovitch, et qui démontre qu'une haute musicalité et une production discographique de qualité peuvent se développer à l'écart des circuits établis.  Le pianiste italien Gabriele Leporatti et l'altiste russe Yuri Bondarev ne jouent pas en concert en terres francophones. Ils enregistrent sur le propre label du pianiste, mais dans la testamentaire Sonate pour alto et piano op. 147, de ...
Superbe création française du Concerto pour violon de Daniel Bjarnason

Superbe création française du Concerto pour violon de Daniel Bjarnason

Attention, un vent rafraîchissant commence à souffler sur l'univers du concert symphonique français. À la Philharmonie de Paris, le public applaudit maintenant entre les mouvements d'une symphonie. Mieux encore, l'Orchestre de Paris ose programmer un Concerto pour violon écrit par Daniel Bjarnason un compositeur islandais trentenaire. L'œuvre a été créée à Los Angeles par Gustavo Dudamel il y a tout juste six semaines, et reprise déjà par Esa-Pekka Salonen à Londres et Bruxelles le mois dernier, et maintenant ...
91LvpZZ-KBL._SL1500_

Vinnitskaya et Urbański revisitent Rachmaninov

Pour son troisième disque chez Alpha Classics, Anna Vinnitskaya retrouve avec bonheur le répertoire russe qu'elle affectionne tant. Dans ce nouvel album consacré cette fois-ci à Rachmaninov, nous retrouvons la pianiste russe en pleine possession de ses moyens, associée à Krzysztof Urbański avec lequel elle collabore depuis plusieurs années. Le caractère passionné des premières mesures du Concerto n° 2 nous plonge dans un état inhabituel : celui qui survient souvent ...
Rachmaninov-Turning-Point

Deuxième disque du Rachmaninov romantique de Litvintseva

La pianiste russe Ekaterina Litvintseva donne une suite à son enregistrement d'œuvres de jeunesse pour piano seul de Rachmaninov, avec les Morceaux de salons (1894) et les Variations sur un thème de Chopin (1902-03). Nous y retrouvons son romantisme assumé, profond et délicat. Le disque, intitulé "Turning point" veut évoquer un tournant dans l'œuvre du compositeur, en rassemblant des pièces faisant encore explicitement référence à Chopin, mais déjà pleines des ...
A

Khatia et Gvantsa Buniatishvili aux Nuits du Château de la Moutte

Dans le cadre des Nuits du Château de la Moutte, Khatia et Gvantsa Buniatishvili étaient à l’affiche pour un concert à deux pianos. Très attendues par un public toujours plus nombreux, elles ont offert un programme éclectique à l’image de leur personnalité musicale. La magie opère en ce lieu enchanteur et nous fait oublier les désagréments pour accéder au site. Dès les premières mesures du Schubert (Fantaisie en fa mineur ...
Alessio Bax et Antonio Lysy (c)PaulFlanagan

Quatre mains et un violoncelle enivrant à La Foce

Le concert inaugural des Rencontres musicales en Terre de Sienne lance une nouvelle ère pour ce festival, sous la direction artistique du pianiste Alessio Bax. Le soleil a disparu derrière les collines. La lumière s’estompe, les murmures cessent dans la longue cour de Castellucio, une imposante ferme fortifiée au cœur du Val d’Orcia en Toscane. Lucille Chung et Alessio Bax entrent et s’installent au piano, lui bel homme, très brun aux ...
The Eglise (c) Aline Paley

Trois jours à Verbier avec les grands interprètes de notre temps

En contrepoint des soirées symphoniques ou opératiques, le Verbier Festival se flatte de proposer à son public une programmation chambriste soignée et abondante. Aperçu, en un week-end et huit concerts, d’un tourbillon de talents éprouvés et de gloires montantes. Il en va du Festival de Verbier comme d’un luxueux cocktail : réunissez, dans un alpage suisse de votre choix, les meilleurs ingrédients du moment — stars déjà mondialement acclamées, jeunes prodiges, ...
Evgeny Kissin © Aline Paley (2)

À Verbier, déroutant Evgueni Kissin

D’une palette d’œuvres ingrates quand bien même magistrales, Evgueni Kissin offre le récital d’une performance pianistique inouïe généreusement applaudie par une salle comble acquise à son idole. Evgueni Kissin. On l’avait annoncé souffrant. Il avait annulé quelques-uns des premiers récitals de sa tournée. Mais, après un concert à Paris, il est présent à Verbier. Une scène sur laquelle il est apparu une bonne vingtaine de fois. Alors, qui l’a entendu si ...
Damrau 07.17

À Munich, Diana Damrau repasse l’épreuve du Lied

Si occupée soit-elle à l'opéra, Diana Damrau n'a pas tout à fait oublié les exigences particulières de la mélodie. Diana Damrau est Kammersängerin en sa Bavière natale : ce titre honorifique ne veut pas dire grand-chose, mais il montre la longue durée de ses relations avec la maison. Après avoir chanté la Reine de la Nuit ou Zerbinetta, elle s'est aventurée ces dernières années dans un répertoire plus lourd, tentant par exemple ...
DSCF8346-6

Le Festival Musiq’3 entre claviers et émotions

Pour sa 7e édition, le festival bruxellois Musiq'3 (organisé par la chaîne de la radio belge francophone axée sur la programmation classique) se place sous le vocable anglais « touch » dans toutes ses acceptions : à la fois « touche » de clavier, et au sens figuré celle liée aux émotions sous toutes leurs formes. Une première soirée de bon augure Le vendredi 30 juin, la soprano belge Jodie Devos nous émerveille par un subtil et poétique ...
Kapell

En hommage à William Kapell

La grandeur pianistique de William Kapell, pianiste américain d’origine polono-russe, l’un des personnages les plus tragiques de l’histoire de la musique du XXe siècle, se voit pleinement confirmée dans ces enregistrements supérieurement remastérisés sous l’oreille attentive de Ward Marston. Préparé de longue date, cet album de trois disques est enfin sorti et, permettant d’entendre des gravures jusqu’alors inédites, il est un vrai régal pour les fans de l’artiste prématurément disparu. D’une ...
Concerto Zara Levina

Les concertos de Zara Levina par Maria Lettberg et Ariane Matiakh

La nouvelle parution des deux concertos pour piano de Zara Levina chez Capriccio remet en avant une artiste dont les qualités d’écriture ne peuvent prendre le dessus sur un style trop proche de celui de Sergueï Rachmaninov. Extrêmement bien défendues par les artistes du présent enregistrement, les œuvres sont à réserver aux passionnés du maître russe, curieux d’entendre ce que l’on a pu composer autour de ses concertos quelques décennies ...
A Munich, Kirill Petrenko et le drame mahlérien

A Munich, Kirill Petrenko et le drame mahlérien

En concert comme dans la fosse, la routine n'existe pas avec Petrenko, ni avec son exceptionnel soliste, Igor Levit. Kirill Petrenko n’aime pas se disperser : il est donc presque surprenant qu’il ait accepté de programmer un concert symphonique entre deux représentations de Tannhäuser, mais c’est une aubaine pour les spectateurs qui l’avaient applaudi la veille chez Wagner. Depuis qu’il en est le directeur musical, les concerts de l’abonnement symphonique de l’Opéra ...
kgerstein

Kirill Gerstein et David Robertson portent Boulez et Rachmaninov à la Maison de la Radio

Avant de clore sa saison au Festival de Saint-Denis, l’Orchestre National de France propose un dernier concert à la Maison de la Radio avec un programme difficile, peinant à remplir plus d’un demi-auditorium. David Robertson a pourtant tenté le didactisme pour montrer la puissance d’écriture des Notations de Pierre Boulez à l'orchestre, mises en regard avec la version piano sous les doigts de Kirill Gerstein, ensuite passionnant dans la Rapsodie ...
Preghiera

Trifonov et Kremer : des Trios élégiaques qui manquent d’unité

Le CD qui célèbre les 70 ans du violoniste Gidon Kremer risque fort de décevoir les amateurs de Rachmaninov, et d'ulcérer les autres. Gidon Kremer au violon, Giedrė Dirvanauskaitė au violoncelle, et le jeune et fougueux Daniil Trifonov au piano : leur venue à Paris en concert, dans un programme similaire, avait fait grande impression. D'où vient-il alors que, portée au disque, l'interprétation des musiciens déçoit ? On n'ose imaginer ce que penserait, ...
argerich

Argerich et Kovacevich, un duo d’exception à la Philharmonie

Le duo de légende Argerich- Kovacevich se produisait à la Philharmonie de Paris. C'était l'occasion de redécouvrir le répertoire pour deux pianos sous les doigts de deux artistes immenses, connus pour leur fascinante personnalité musicale. La première partie du concert est consacrée à Debussy. Le Prélude à l'après midi d'un Faune, poème symphonique d’après l’œuvre de Mallarmé, nous plonge dans un écrin idyllique tel un tableau musical impressionniste qui déroule un ...
Bunia_jarvi_rachmaninov_sony

Khatia Buniatishvili délicieusement romantique dans Rachmaninov

La musique de Sergueï Rachmaninov ne se résume pas à ce merveilleux programme qui cependant porte haut la gloire inébranlable du maître russe. Le trio gagnant – Buniatishvili, Paavo Järvi, Orchestre philharmonique tchèque – nous en administre sans faiblesse la démonstration. Cet enregistrement inspiré magnifie la virtuosité incontestée du piano et l’orchestrateur puissant dans un registre d’où sourd une émotion à fleur de peau et un romantisme à la fois sincère, ...
a1cd01a3eb538c8ab1f4963787bbec965b569051

Buniatishvili et Nézet-Seguin : rencontre flamboyante

Un Philharmonique de Rotterdam des grands soirs, son chef pétillant et l'une des jeunes solistes les plus en vogue du moment réunis dans un programme aux accents jazzy : les ingrédients étaient rassemblés pour donner à cette soirée au Théâtre des Champs-Élysées une fraîcheur réjouissante. Le programme, "une invitation à swinguer des trottoirs de Broadway à ceux de Beverly Hills", avait en effet de quoi séduire en associant des "tubes" de Bernstein et Gershwin, emblématiques ...
C5b4tc2WMAEYOLl.jpg large

Vanessa Benelli Mosell s’illustre dans Rachmaninov

La pianiste italienne Vanessa Benelli Mosell s’était illustrée dans Stockhausen lors de ses précédents enregistrements (lire notre entretien). Pour son troisième album chez Decca, elle propose un programme Sergueï Rachmaninov enthousiasmant qui ne fait que confirmer sa présence au plus haut niveau musical. Œuvre phare du compositeur mais aussi du répertoire post- romantique russe, le Concerto n° 2 se distingue ici par sa lecture "classique". Son esthétique peut sembler lisse et ...
Gergiev_Pleyel_3_small

Les Münchner Philharmoniker à la Philharmonie de Paris

Second orchestre transfuge à passer du Théâtre des Champs-Élysées vers la Philharmonie de Paris cette saison, la formation des Münchner Philharmoniker suit celle du Bayerischen Rundfunk et profite d’une acoustique plus ample que celle de l’Avenue Montaigne, même si encore très différente de leur Philharmonie munichoise dans le bâtiment décrié du Gasteig, où nous avions couvert la semaine précédente les artistes de ce soir. Au menu parisien était prévu un Concerto ...
trios_russes

De remarquables passeurs des Trios de Tchaïkovski et Rachmaninov

Les passionnés de musique de chambre russe du XIXe siècle savoureront ces deux œuvres majeures de compositeurs habituellement célébrés pour d’autres pages de leur production. Trois instrumentistes d’envergure unissent leurs expériences, et livrent une interprétation remarquable des Trios pour piano, violon et violoncelle que Tchaïkovski et Rachmaninov composèrent respectivement en 1882 et 1892. Venus d’horizons différents, et malgré tout complices, Caroline Sageman, pianiste française, David Galoustov, violoniste russe et Maja Bogdanović, ...
9ab9728957b950f37b67f8ae0ad7e896

L’étincelant pianiste Dmitry Masleev à la fondation Vuitton

Dans le cadre séduisant de la Fondation Vuitton, le jeune pianiste russe Dmitry Masleev nous offre un récital de haut niveau composé d’auteurs judicieusement choisis pour se confronter, se compléter et se rapprocher de manière parfois troublante. Triomphal vainqueur du concours international Tchaïkovski en 2015, Dmitry Masleev, du haut de ses vingt-neuf ans, est déjà reconnu internationalement par un public enthousiaste et séduit par ce musicien hors pair. Les jeunes pianistes ...
emmanuel-krivine-r-philippe-hurlin

Premier concert prometteur pour Emmanuel Krivine avec l’Orchestre national

Le premier concert d'Emmanuel Krivine avec son futur orchestre, le national de France, s'est révélé un succès qui laisse bien augurer de la future collaboration entre le chef et ses musiciens. Directeur musical de l’Orchestre national à compter de la saison prochaine, Emmanuel Krivine donne, ce 12 janvier, son seul concert avec l’orchestre de la saison en cours. C’est assez dire si cet événement était particulièrement attendu. Deux œuvres figurent au programme, le ...
John-Neschling®Marcio_Scavone.01

À Genève, John Neschling tout en musique

A la tête d’un excellent Orchestra Filarmonica della Fenice, la musicalité extrême du chef brésilien John Neschling fait briller Rossini, Wagner et Rachmaninov. Dès les premières notes de l’ouverture de l’opéra Semiramide de Giacchino Rossini, on se sent transporté dans la quintessence de la musique du maître de Pesaro. On se dit alors que cette musique est la musique des Italiens. Il y a dans ses accents des senteurs si typiques ...