Mot-clef : Stanislas de Barbeyrac

Des Troyens de grand luxe à Strasbourg

Des Troyens de grand luxe à Strasbourg

Annoncés à grand renfort de publicité et faisant l’objet d’un enregistrement discographique par Warner, les deux concerts des Troyens d’Hector Berlioz par l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg se présentaient comme le point d’orgue de la saison musicale alsacienne. La distribution d’un luxe extrême, jusque dans les plus petits rôles, et la direction passionnée de John Nelson remportent effectivement la partie. Le principal maître d’œuvre de ce succès — de longues minutes d’ovations ...
Faire confiance à Berlioz : Béatrice et Bénédict au Palais Garnier

Faire confiance à Berlioz : Béatrice et Bénédict au Palais Garnier

Et si la solution pour mettre en scène Béatrice et Bénédict, œuvre réputée inmontable, était justement de ne pas la mettre en scène ? La mise en espace de Stephen Taylor au Palais Garnier est ce qu'on a vu de plus réussi pour traduire le propos de notre cher Hector ! Au devant de la scène, une rangée de chaises noires accueillent les chœurs, qui ne restent pas toujours benoitement assis, ...
5840379e0000000000000000_medium

Les voix à l’honneur dans Iphigénie en Tauride au Palais Garnier

En passant les grilles du Palais Garnier, on se demandait, un peu atterrée, quelle mouche nous avait piquée de nous porter volontaire pour ce spectacle, dont la mise en scène en 2006 nous avait profondément affligée, si ce n'est une distribution plus que prometteuse. Or, la soirée s'est révélée absolument magnifique. Krzysztof Warlikowski a manifestement repensé sa production de bout en bout, et l'a débarrassée de tous les éléments qui la ...
minkp

Une frustrante Armide à la Philharmonie de Paris

On avait tellement idolâtré cette Armide de Gluck enregistrée sous le label Archiv en 1996, déjà par Marc Minkowski, qu'on attendait avec une impatience frétillante sa revisitation, vingt ans après, par le toujours sémillant chef et les nouvelles forces vives du chant français. Hélas, la réalisation n'était pas à la hauteur de nos attentes. Bien sûr, comparer un enregistrement à un concert, et les impressions d'une mélomane un peu verte à ...

Les lauréats des Opera Awards 2016

Les Opera Awards 2016 ont été décernés hier à Londres. Fondés en 2012 en partenariat avec le magazine britannique Opera, ces prix sont décernés par un jury de professionnels de l'industrie musicale. Ont été primés en catégorie "CD Opéra" : Les Martyrs de Gaetano Donizetti (Opera Rara) ;  "CD récital" : la mezzo-soprano suédoise Ann Hallenberg pour Agrippina (DHM) ; "Choeur" : l'English National Opera ; "Chef d’orchestre" : Gianandrea Noseda ...

Un Médecin malgré lui de bonne tenue à Genève

Match Molière contre Gounod : 1-0. Avec Le Médecin malgré lui, curiosité lyrique de Charles Gounod basée sur la célèbre comédie de Molière, le Grand Théâtre de Genève propose un spectacle de bonne tenue grâce à une mise en scène fine et enlevée de Laurent Pelly. En 1857, Charles Gounod mettait la dernière main à son Faust. Il y travaillait depuis de nombreuses années, et sa première au Théâtre-Lyrique était prévue ...
Julie-Fuchs

Julie Fuchs chante l’opérette française

Il y a certains artistes qui rayonnent sur scène de façon irrésistible. La carrière de Julie Fuchs, de l'opéra baroque au répertoire contemporain, a déjà montré qu'elle était de ceux-là. D'où la relative déception causée par cet album pimpant, mais dans lequel on cherche un peu sa personnalité. Voici Julie Fuchs consacrée par le disque, ou plutôt la revoici, puisqu'elle avait enregistré un premier album en soliste, remarqué par Resmusica. Elle ...
2014-15-alces-018

Olivier Py rend la vie à Alceste

L'Opéra de Paris reprend avec une distribution de luxe le tableau noir géant sur lequel Olivier Py, en 2013, avait fait revenir d'entre les morts l'Alceste de Gluck. Ce memento mori haletant est déjà un classique. Très en vogue aux époques classiques et baroques , le memento mori (méditation sur la mort) n'a guère la cote de nos jours où tout s'active pour faire oublier à l'homme sa condition éphémère. Heureusement l'Art ...
Le roi Arthus (Saison 2014-2015)

Le Roi Arthus à Paris, sublime et trahi

On se réjouissait évidemment d'entendre enfin Le Roi Arthus à l'Opéra de Paris. L'ouvrage recèle d'admirables beautés et la noblesse d'inspiration de Chausson force le respect et l'admiration. Musicalement, le résultat dépasse nos espérances. Mais quel dommage qu'une mise en scène malvenue vienne ternir notre plaisir ! A tout seigneur tout honneur: l'orchestre se couvre de gloire, sous la baguette inspirée de Philippe Jordan, qui rend ainsi un digne et touchant ...
tristan sellars paris

Le rituel Tristan de Sellars à Paris

Wagner a écrit Tristan et Isolde comme une cérémonie d’initiation : action scénique réduite au minimum, quasiment pas de choeurs (mais quels !) pour 5 chanteurs (voire deux !) qui parlent pendant 4 heures du voyage humain de l’Amour à la Mort. L’opéra wagnérien a toujours été le miroir des avancées en matière de mise en scène. Nul doute, alors, que Wagner, qui rêvait de l’oeuvre d’art totale (le fameux ...

Victoires de la musique classique 2014, les lauréats

- Soliste instrumental de l'année : Nemanja Radulovic (violon) - Artiste lyrique de l'année : Julie Fuchs (soprano) - Révélation soliste instrumental : Adrien La Marca (alto) - Révélation artiste lyrique : Stanislas de Barbeyrac (ténor) - Compositeur : Richard Galliano - Enregistrement : Correspondances de Dutilleux (Barbara Hannigan, Orchestre philharmonique de Radio France, direction : Esa-Pekka Salonen - Deutsche Grammophon / Universal Classic)  
Stanislas de Barbeyrac

Stanislas de Barbeyrac, le ténor avec des ailes aux pieds

"Je n’ai pas du tout envie de faire une carrière éclair" Resmusica : Vous êtes né en 1984, et vous intégrez la Maîtrise des Petits Chanteurs de Bordeaux à l’âge de huit ans. Etait-ce le début d’une vocation, ou une volonté de vos parents ? Stanislas de Barbeyrac : C’est tout à fait par hasard. Nous habitions dans le Lot-et-Garonne, et mon frère aîné était en pension à Bordeaux. Il faisait partie ...
Carmelites-29445 (2)

Nantes : Dialogues des carmélites tout en subtilité

C'est à un véritable questionnement sur la foi que nous invite Mireille Delunsch, signataire de cette coproduction avec l'Opéra national de Bordeaux. L'artiste connaît parfaitement cet ouvrage pour avoir interprété Blanche de la Force il y a vingt ans, et plus récemment Madame Lidoine. Ceci lui permet de caractériser avec soin chacun des protagonistes et de réaliser un spectacle d'une réelle intelligence et d'une grande sensibilité, au succès duquel contribuent ...
Alceste de Christoph Willibald Gluck , Mise en scène Olivier Py , MARC MINKOWSKI Direction musicaleOLIVIER PY Mise en scène

L’Alceste à la craie du Palais Garnier

Quelle intelligence, quelle grâce et quelle légèreté dans cette mise en scène d’Alceste par Olivier Py ! Quand les spectateurs s’installent, ils découvrent cinq « dessinateurs » traçant à la craie sur une paroi coulissante, avec une rapidité et une précision effarantes, une représentation du Palais Garnier. L’exploit est déjà impressionnant, mais l’image à peine vue, presque sitôt effacée avec de grandes éponges, ils s’attellent à d’autres fonds de scène : rues en perspective, ...
Traviata - Acte 3 - Cyrille Cauvet 01

Saint-Étienne : une Traviata de grande qualité

Cette Traviata de Saint-Étienne, coproduction avec l’Opéra de Monte-Carlo, ne réserve que des satisfactions, à commencer par une excellente distribution. La soprano canadienne Joyce El-Koury possède une belle présence scénique, une voix à la fois puissante et souple, et une incroyable longueur de souffle, ce qui lui permet d’enchaîner de longues phrases sans effort apparent. Grâce à cela, elle maîtrise également de fort beaux piani bien timbrés, dont elle use et ...
ferneklang-acte-2-photo-alain-kaiser-35251350674678

Der Ferne Klang en création scénique française à Strasbourg

L’Opéra national du Rhin fait l’événement en ce début de saison en présentant, pour la première fois en France, une production scénique de l’opéra Der ferne Klang (Le son lointain), de Franz Schreker. D’origine autrichienne, Franz Schreker s’imposa surtout comme le plus renommé et le plus représenté compositeur d’opéra allemand de l’entre-deux-guerres, aux côtés de Richard Strauss. Cette célébrité le conduisit à la direction de l’Académie de Musique de Berlin sous ...
timpani_aucassinetnicolette

Aucassin et Nicolette de Paul Le Flem

Paul le Flem a traversé le XXe siècle et ses courants musicaux, de l'enseignement de la Schola Cantorum jusqu'à l'atonalité,  avant de nous quitter à l'âge respectable de 103 ans. En 1909, c'est pour le théâtre d'ombres chinoises qu'il acheva son premier ouvrage lyrique, Aucassin et Nicolette, inspiré d'une légende médiévale et composé pour un orchestre de chambre réunissant cordes, harpe, piano et orgue. Malgré son apparente simplicité, la partition ...
salome2

Une Salomé confortable et tout public ouvre la saison de l’Opéra Bastille

En choisissant la sulfureuse Salomé de Richard Strauss, l’Opéra Bastille aurait pu ouvrir sa saison sur un coup de tonnerre semblable à celui qui marqua les débuts de cette œuvre, aussi bien au théâtre qu’ensuite à l’opéra, immergeant le spectateur pour cent minutes de  musique d’une rare densité, pleine de drame, de sang, de fureur, de séduction, d’érotisme, non dénué d’ironie, où l’ambigüité entre morbidité et sensualité est quasi permanente. ...
Au joyeux cabaret du Styx

Orphée aux enfers, au joyeux cabaret du Styx

Après une mémorable Belle Hélène, une joyeuse Périchole, un original Voyage dans la lune puis un iconoclaste Monsieur Choufleuri restera chez lui, il fallait bien cet Orphée naturellement décalé et irrespectueux avec la mythologie pour célébrer le vingtième anniversaire de la troupe des Chants de Garonne. Leur répertoire est assez large, du baroque (Monteverdi, Charpentier, Carissimi, Purcell) aux créations contemporaines, en passant par Mozart, avec un goût affirmé pour l’opérette, mais ...
Le triomphe de la Lucia d’Isabelle Philippe

Le triomphe de la Lucia d’Isabelle Philippe

L’opéra se déroule dans un décor unique représentant le fond d’un tombeau, dans lequel erre dès l’introduction le fantôme de Lucia. Malgré la présence de quelques marches et échelons, ainsi que d’une corde riche de symboles, les murs de la fosse paraissent infranchissables pour la jeune femme désespérément à la recherche de sa vie et de son amour perdus. Des images tourmentées de lune et de mer sont projetées sur ...
Ein Engel, Leonoren

Fidelio à Tours : Ein Engel, Leonoren

L’Opéra de Tours inaugure sa saison avec une production de Fidelio coproduite avec l’Opéra Théâtre de Limoges où elle a été créée en janvier dernier. Marion Wassermann y fait preuve d’un métier certain et d’une originalité indéniable. Pour autant, ses partis pris ne se révèlent pas pleinement convaincants. L’omniprésence des prisonniers au premier acte retire ainsi son impact à leur sortie, malgré un bel effet de lumière. De même, comment ...
Gaieté sans partage

Mirandolina de Bohuslav Martinů, gaieté sans partage

L’Atelier Lyrique de Bastille et l’Orchestre-Atelier Ostinato sont de belles entreprises dont le but est de former de jeunes solistes à l’art lyrique. En cette fin d’année, ils joignent leurs forces pour nous proposer cette production attachante d’une œuvre méconnue de Martinu, Mirandolina, basé sur une des pièces les plus connues de Goldoni, La Locandiera. L’intrigue de cet opéra posthume repose sur une série de badinages dans une auberge transalpine, d’où ...
La Terre est un pays de nostalgie

Faust de Philippe Fénelon : la Terre est un pays de nostalgie

S’inspirant d’un Faust en quête d’infinitude, l’œuvre de Fénelon exprime les contradictions de l’être, ses rêves et désirs qui mènent à la recherche constante d’un ailleurs. Malgré le rappel à son antécédent historique, la comparaison entre ce drame poétique en plusieurs tableaux et la tradition ne serait pas vraiment pertinente et se révélerait en plus stérile. Car ce Faust ne s’inspire pas directement du «mythe» de Gœthe mais de la ...
Schumann lyrique

Schumann lyrique par le Chœur de l’Opéra National de Paris

Le Chœur de l’Opéra National de Paris en concert, seul, voila qui n’est pas courant. Après tout, pourquoi pas ? Le nouveau chef de chœur de la maison Patrick-Marie Aubert confiait dans un récent entretien vouloir défendre avec ses troupes d’autres répertoires de temps à autres que le lyrique. Premier concert test en ce dimanche soir… Test réussi. Comment pouvait-il en être autrement avec un chœur – réduit à 32 musiciens – professionnel ? Mendelssohn ...
Un air de jeunesse et de fraîcheur

La Flûte Enchantée à Agen, un air de jeunesse et de fraîcheur

Dix ans après une première production en ce même lieu du théâtre municipal d’Agen, où il avait exploré la fibre maçonnique, Jean-François Gardeil s’est à nouveau frotté au chef-d’œuvre mozartien, cette fois-ci avec sa troupe associative des Chants de Garonne, renforcée par de jeunes solistes aquitains, membres de la compagnie lyrique Opéra Bastide de Bordeaux et de l’Atelier lyrique de l’Opéra de Paris. Cette Flûte traitée à la manière d’un conte ...
Il n’y a pas d’autre mot … un massacre !

Manon Lescaut à Nice, il n’y a pas d’autre mot … un massacre !

Ce devait être le concert de rentrée de l’opéra, un concert de la nouvelle équipe, un concert pour montrer que les choses continuent, un concert pour faire taire les murmures nés des soubresauts de la fin de l’année dernière et ce fut un massacre, une pantomime du ridicule. La mise en scène encore signée Paul-Emile Fourny n’avait rien d’original, si ce n’est sa platitude et son incohérence avec le texte ...
Aucun souci pour l‘avenir des voix lyriques en France !

Aucun souci pour l‘avenir des voix lyriques en France !

Journées de Lagraulet 2008 Ce troisième concert des journées de Lagraulet 2008, en ce dimanche matin radieux, a rassemblé un public extrêmement nombreux. La tradition d’un concert lyrique généreux et enthousiasmant n’a pas été ternie, bien au contraire. Cette année la traditionnelle master-class de chant a été confiée sur trois demi journées à une très grande artiste qui a fait une carrière exemplaire. Viorica Cortez a chanté tous les grands rôles ...