Mot-clef : Sylvain Cambreling

Orpheus in der Unterwelt

Orphée aux enfers à Stuttgart, pas pour rire

Pas beaucoup plus d'esprit que de substance dans un Orphée aux Enfers peu festif. Même dans le temple du théâtre musical sérieux qu'est Stuttgart, il n'est pas interdit de se divertir pour les fêtes : cette année, c'est Offenbach qui est au programme, en allemand comme on le faisait à son époque. Le problème de ce spectacle commence là : la démarche n'est pas illégitime, même si elle oblige l'oreille des ...

Cornelius Meister nommé Directeur Général de la Musique à Stuttgart

Changement de génération à la tête de la musique à Stuttgart (Allemagne). Le chef allemand Cornelius Meister, 36 ans, deviendra directeur musical de l’Opéra et du Württembergische Staatsorchester Stuttgart, à partir de la saison 2018/2019. Il succèdera au chef français Sylvain Cambreling, 67 ans, qui occupe ce poste depuis 2012. Originaire de Hanovre, Cornelius Meister a déjà un large répertoire et il a été particulièrement fêté pour une interprétation de ...
Reigen

Reigen de Boesmans à Stuttgart, images plates pour musique forte

Un des chefs-d’œuvre de Philippe Boesmans trouve à Stuttgart une réalisation scénique banale. Dans la longue série des opéras du dernier demi-siècle qui, contrairement à un stéréotype très répandu, n’ont pas disparu du répertoire après leur création, les opéras de Philippe Boesmans occupent une place de choix. Pas plus de six œuvres en trente ans ont largement suffi à en faire l’un des plus dignes successeurs de Britten ou de Henze, ...
Marthaler et Cambreling unis pour de sombres Contes d’Hoffmann

Marthaler et Cambreling unis pour de sombres Contes d’Hoffmann

Les Contes d'Hoffmann sont une affaire sérieuse : belle démonstration à Stuttgart, avec une distribution largement dominée par Eric Cutler. Après sa création à Madrid, le dernier spectacle voulu et pensé par Gerard Mortier parvient à Stuttgart, qui l’avait coproduit, avec une distribution largement renouvelée, mais avec les mêmes maîtres d’œuvre, le metteur en scène Christoph Marthaler et le chef Sylvain Cambreling, directeur musical de la maison et grand spécialiste des ...

Sylvain Cambreling quittera l’Opéra de Stuttgart en 2018

D’après Slipped Disc, Sylvain Cambreling, 67 ans, devrait quitter la direction musicale du Staatsoper de Stuttgart lors de la saison 2018. Les raisons personnelles invoquées par le chef d’orchestre sont le besoin d’avoir un peu de temps pour lui et de repenser sa vie après la disparition de son compagnon Gérard Mortier.
Anniversaire de György Kurtág : Lontano, calmo, appena sentito

György Kurtág : Lontano, calmo, appena sentito (1)

Le 19 février dernier, le compositeur hongrois György Kurtág a célébré ses 90 ans. ResMusica lui rend hommage à travers un portrait en deux parties. Aujourd'hui, parcours biographique dans les méandres historiques de l'Europe centrale. Budapest, Conservatoire Franz-Liszt, 1945 : une génération d’étudiants attend le retour du prophète exilé. Il ne reviendra jamais : Béla Bartók meurt à New York le 26 septembre. Parmi eux, un étudiant timide vient comme Bartók ...
Offenbach

Les Contes d’Hoffmann de Marthaler en DVD

Une fois encore, Christoph Marthaler dépoussière les grands chefs d’œuvre du répertoire. Servie par un plateau d’exception, sa mise en scène comptera dans l’histoire de l’unique opéra d’Offenbach. Une mise en scène de Christoph Marthaler est toujours un petit événement, et celle qui figure sur le présent DVD ne déroge pas à la règle. Issu d’une série de représentations données à Madrid en mai 2014, le spectacle que l’on considérera comme ...
Jenůfa, Oper Stuttgart (Photo A. T. Schaefer)

Denoke, Bieito, Cambreling : Jenůfa inoubliable à Stuttgart

Calixto Bieito, quand il est inspiré, comme c'est le cas ici, sait raconter l'histoire des petites gens avec une empathie et une intelligence du détail que peu possèdent comme lui, et la prise de rôle d'Angela Denoke est la meilleure justification de la reprise de cette production de 2007. On ne va pas à l'Opéra de Stuttgart pour voir et entendre la même chose que ce qui circule partout ailleurs. Ce qui ...

Stuttgart donne à voir Tristan et Isolde

Wagner à Stuttgart, la tradition est ancienne : on a beaucoup discuté du Ring composite, vite promu au rang d'apothéose du Regietheater par ses détracteurs mais passionnant au moins par moments. Plus récemment, c'est Calixto Bieito qui a pu présenter sa vision de Parsifal, une production apparemment très riche que nous n'avons encore pu voir. Cette nouvelle production de Tristan par l'intendant de la maison, qui avait déjà signé le merveilleux ...
© Salzburger Festspiele / Silvia Lelli

Enchantements : Luigi Nono à Salzbourg

Depuis des années, la Kollegienkirche, à quelques pas des principales salles salzbourgeoises, est le lieu principal du Festival pour la musique contemporaine. On a pu en critiquer les imperfections acoustiques, y compris les perturbations venues de la place de l’Université où elle se situe, et malgré les réflecteurs sonores qui peuplent ces voûtes pendant le Festival. Ce soir, pourtant, dans les blancs espaces de cette église du début du XVIIIe ...
stuttgart_st_schaum

Stuttgart : L’écume des jours de Denisov

Un opéra créé à l’Opéra de Paris dans les années 80 ? Oui, le Saint François de Messiaen, mais encore ? On a bien oublié l’opéra qu’avait écrit Edison Denisov, directement en français, que l’Opéra de Paris créa en 1986 à l’Opéra-Comique. Repris sporadiquement dans la décennie qui suivit, l’œuvre n’a ensuite plus été jouée avant sa recréation à Stuttgart en 2012. Il y a pourtant de quoi susciter la curiosité : Denisov, ...
schoenberg_musica

Moïse et Aaron de Schoenberg sur la scène de Musica

L'opéra biblique de Schoenberg Moïse et Aaron, donné en ouverture du Festival Musica, faisait l'événement du premier week-end de cette édition 2012 qui fêtera par ailleurs la personnalité de John Cage, (1912-1992) - qui fut un temps l'élève de Schoenberg - à travers divers spectacles à venir. Il est rare, et même en version de concert, d'entendre cet unique opéra, resté inachevé, du Maître autrichien: frilosité des programmateurs face à la ...
stuttgart_Osud1

La modernité selon Cambreling

Osud ? En cette période où Janáček, par bonheur, a enfin conquis les scènes d’Europe occidentale, où ses cinq opéras les plus célèbres enchaînent les nouvelles productions prestigieuses, il était bien naturel qu’on tente d’explorer les recoins de sa production. Avec Les voyages de M. Brouček, récemment enregistré par Deutsche Grammophon, Osud est le second grand trou noir de son œuvre lyrique : après une production à Vienne en 2005, cet opéra ...
boesmans_cypres

Reigen de Philippe Boesmans

On se doute bien qu’en ces temps de mutations du marché du disque, la publication d’un opéra contemporain, créé en 1993, serait une aventure risquée pour un label. Mais, grâce au téléchargement, Cyprès, met à disposition des mélomanes l’un des piliers de la littérature lyrique des trente dernières années : Reigen de Philippe Boesmans. Edité à l’origine chez Ricercar, ce coffret avait rapidement disparu des étals des disquaires. Pourtant, en matière ...
Etrange Yvonne

Etrange Yvonne de Philippe Bœsmans

Cet enregistrement témoigne de la création du dernier opéra de Philippe Boesmans, qui s’est d’ores et déjà imposé comme un grand compositeur lyrique contemporain, associé à ses deux librettistes Luc Bondy et Marie-Louise Bishofberger. Après Schnitzler, Shakespeare et Strindberg (Julie), c’est au tour du célèbre dramaturge et romancier polonais Witold Gombrowicz d’être adapté par cette fine équipe, dont le choix s’est porté sur cette étrange Yvonne, la première pièce de ...
Une vaste célébration

Lachenmann & Bruckner, vaste célébration par Sylvain Cambreling

Par la simple alternance de deux œuvres, le programme de ce concert audacieux mêlait des époques, des styles et des formations on ne peut plus diverses. Un point commun tout de même, et c’est comme si Lachenmann et Bruckner s’étaient donné le mot pour jouer sur les limites de l’attention et de la résistance du public : les proportions monumentales des œuvres en question. De l’aveu de Lachenmann, l’étirement dans le temps ...
Sylvain Cambreling, un brucknérien qu’on ignore

Sylvain Cambreling, un brucknérien qu’on ignore

Le label allemand Glor continue courageusement d’éditer des témoignages de Sylvain Cambreling avec cette fois plus de cohérence avec ces trois albums centrés sur des symphonies de Bruckner. De prime abord, Bruckner n’est pas franchement le répertoire que l’on associe au chef français ! Pourtant, ces galettes sont certainement les meilleures réalisations discographiques du musicien en dehors de ses terres contemporaines. A l’inverse du ralentissement des tempos dans Bruckner, Cambreling impose un Bruckner ...
Les Midem Classical Awards

Les Midem Classical Awards 2010

Les Midem Classical Awards 2010 ont été décernés dans le cadre du Midem. La cérémonie de remise des prix s’est déroulée le mardi 26 janvier à l’Auditorium Debussy de Cannes. Les Midem Classical Awards sont la seule récompense internationale dédiée à la musique classique. Ces prix sont décernés dans le cadre du MIDEM qui se déroule, chaque janvier, à Cannes. Le jury se compose des médias suivants : Crescendo (Belgique) - ...
En fête avec Offenbach

Felicity Lott & Jean-Paul Fouchécourt, en fête avec Offenbach

Felicity Lott & Jean-Paul Fouchécourt Vienne fête son Nouvel-An avec Johann Strauss. Genève l’a fêté avec quelques jours de décalage en se reposant sur la musique de Jacques Offenbach. Chaque année à pareille époque, l’association genevoise des Amis de l’OSR qui réunit les donateurs de l’orchestre s’offre un concert annuel avec sa phalange au grand complet. Les sensibles progrès de l’Orchestre de la Suisse Romande depuis que le maestro Marek Janowski ...
Sylvain Cambreling
Conductor
photo: Marco Borggreve
all rights reserved

Festival Musica 2009 : Coup d’envoi à la Halle des Sports

C’est dans la Halle des sports de l’Université de Strasbourg reconvertie, pour l’occasion, en salle de concert que s’ouvrait l’édition 2009 de Musica : un lieu qui ancre plus radicalement le Festival dans la cité tout comme ces cinq orchestres d’harmonie locaux qui déambulèrent le lendemain dans les rues de Strasbourg pour converger sur la place de la Cathédrale et donner à entendre le vibrant Fresco de Luca Francesconi sous la ...
D’une éblouissante qualité musicale

Festival de Salzbourg 2009, d’une éblouissante qualité musicale

Le festival, construit comme une œuvre d’art, non seulement enchante mais fait penser et apprend à écouter. Salzbourg 2009, c’est le triomphe de l’intelligence au service de la beauté dans le plus grand respect du public. Pourquoi ? Parce que la manifestation la plus prisée d’Europe refuse de se considérer comme un phénomène de consommation parmi d’autres, ainsi que le précise d’entrée de jeu Helfi Schweiger. Il ne s’agit pas d’attirer le ...
Sylvain Cambreling, des abysses aux sommets

Sylvain Cambreling, des abysses aux sommets

Le label Glor Classics, créé il y a peu de l’autre coté du Rhin, présente 6 coffrets consacrés au chef d’orchestre Sylvain Cambreling, dans des répertoires allant de Mozart au XXe siècle. L’occasion de saisir les qualités et défauts d’un interprète fortement critiqué dans son pays et fêté en Allemagne. Chacun de ces albums, capté pour la plupart en live, est accompagné d’un DVD de présentation de Glor Classics (entretien ...
Tragédie burlesque

Yvonne, princesse de Bourgogne : tragédie burlesque

Très attendue cette Yvonne, princesse de Bourgogne, et pour plusieurs raisons : création annuelle de l’Opéra National de Paris, nouvelle œuvre lyrique de Philippe Boesmans – la première sur un sujet comique, plateau exceptionnel (Luc Bondy et Richard Peduzzi, Yann Beuron, Mireille Delunsch, Paul Gay, …) ainsi que l’ombre de Witold Gombrowicz, auteur de la pièce de théâtre qui sert de support à ce nouvel opéra. Le sujet est d’un cynisme effroyable : ...
La lumière sans la flamme

Fidelio à Garnier, la lumière sans la flamme

Voilà un opéra auquel on ne donnera pas son âge ! Qui croirait que Fidelio remonte à une époque déjà vieille de deux siècles, lors même que ni son argument ni sa musique n’ont perdu la moindre étincelle de leur brûlante actualité ? À ce défi dramatique d’une si rare qualité, le public était en droit d’attendre une réponse scénique mariant l’exigence à la finesse, la pertinence à l’originalité. Du plateau du premier acte, ...
sylvain_cambreling

Aboutissement messiaenique

Messiaen 2008 Dans le cadre des divers témoignages d’admiration pour la musique d’Olivier Messiaen, compositeur centenaire depuis quelques jours, le Palais des Beaux-Arts de Bruxelles accueillait l’orchestre symphonique de Baden-Baden et Fribourg et Sylvain Cambreling, son chef principal depuis 1999. Au programme de ce dernier hommage, la dernière œuvre achevée du compositeur français : les Éclairs sur l’Au-delà…, partition gigantesque, écrite et orchestrée de 1987 à 1991. Cent vingt-huit musiciens, près d’une ...
Dans un monde insondable et prosaïque

Wozzeck, dans un monde insondable et prosaïque

83 ans après la première exécution (à Vienne en 1925) le langage de Wozzeck demeure aussi surprenant qu’actuel. Inspiré par le drame de Georg Büchner, l’opéra de Berg s’ouvre sur une nouvelle articulation du monde sonore tout en répondant bien à la définition d’opéra : un chant posé sur un drame. Opéra charnière, entre le chromatisme wagnérien et la « composition sur douze sons » schönbergien, l’édifice musical réalisé par Berg ...
Des trois oranges à croquer !

Des trois oranges à croquer !

En décembre 2005, Gerard Mortier avait offert au public parisien un Amour des trois oranges très grand public réglé avec efficacité par son vieux compère Gilbert Deflo. Le metteur en scène gantois use, avec un peu de facilité, d’une transposition dans le monde de la Comedia dell’Arte avec des effets secondaires du Paris Art déco mondain, luxueux et polisson. Cependant son travail s’avère poétique et spectaculaire car les décors et ...
Turangalîlâ mon amour

Messiaen 2008 : Turangalîlâ mon amour

Œuvre phare de Messiaen, entrée au répertoire symphonique, donnée pas moins d’une soixantaine de fois cette année, la Turangalîlâ-symphonie sera au moins jouée trois fois salle Pleyel en 2008. Premier acte ce soir avec Roger Muraro et Valérie Hartmann-Claverie, fortement sollicités cette année dans cette symphonie-fleuve de 80 minutes. Sylvain Cambreling opte pour un « ni trop ni trop peu » constant. Sa vision de la Turangalîlâ-symphonie ne déborde pas d’amour ...
2008 sera Turangalîlâ

2008 sera Turangalîlâ

Messiaen 2008 « Un chant d’amour, un hymne à la joie, temps, mouvement, rythme, vie et mort », telle est la présentation du compositeur pour introduire sa monumentale Turangalîlâ symphonie. Ce vaste programme résume assez bien cette œuvre pleine de contrastes. Des moments de violence inouïe s’opposent dans cette symphonie à des passages d’une douceur poignante, des danses joyeuses aux rythmes recherchés contrebalancent des instants hiératiques. Cette œuvre est la transcription ...
Crapoteuses Noces de Figaro

Crapoteuses Noces de Figaro

Les tenants et aboutissants du foisonnant marché du DVD lyrique sont parfois difficiles à comprendre. Exemple nous en est fourni par ce DVD, qui possède bien peu des qualités musicales ou scéniques qui pourraient en faire un achat recommandable. La production des Nozze di Figaro qu’immortalise ce DVD fut créée à Salzbourg en 2001, lors de la dernière année du mandat de Gérard Mortier à la direction du Festival, et reprogrammée ...