Mot-clef : Tito Ceccherini

fest-automne

Tradition et création en Pays basque au Festival d’Automne

Innovante et vivifiante, la soirée que proposait le Festival d'Automne au Théâtre du Châtelet, quatre heures durant, liait sous la même thématique basque art savant et populaire : du geste ancestral et rituel de la Pastorale souletine à la création contemporaine, celle de Ramon Lazkano donnant à entendre des fragments de son opéra à venir, Ravel. Bascophone par sa mère, Ravel a puisé aux sources de la tradition, dans son ...
audeladelhorizon_PContet petite

Présences 2016 : les temps forts du festival

Multiphonique et vivifiante, cette 26e édition du festival Présences, mettant à l'honneur la musique italienne d'aujourd'hui, témoigne de la vitalité de la création autant que de l'excellence des interprètes qui la servent. Retour sur les temps forts de la manifestation avec l'Orchestre Philharmonique de Radio France et une pléiade d'ensembles joignant à la qualité de leur prestation la richesse de la programmation. Les soirées de l'Orchestre Philharmonique Après Luca Francesconi (voir nos ...
DON PASQUALE©François Berthon - 934

Don Pasquale à Rennes : séduisant menu de fêtes

La recette est simple pour réussir le spectacle idéal de fêtes de fin - et de début - d’année. Prenez Don Pasquale chef-d’œuvre de Donizetti qui conclut avec un humour et une grâce infinis le règne de l’opera buffa, faites appel à un metteur en scène qui a parfaitement compris les ressorts du genre et sert l’ouvrage avec autant de tact que de fantaisie, réunissez enfin des chanteurs aussi doués ...
Ensemble Tim concert du 28 11 15

La musique coréenne à l’honneur à Paris

La musique coréenne d'aujourd'hui était à l'honneur le week-end dernier avec deux soirées somptueuses où compositeurs et interprètes coréens étaient conviés sur la scène parisienne. En collaboration avec l'Ensemble Intercontemporain, le Festival d'Automne poursuit, à la Philharmonie de Paris cette fois, le portrait qu'il consacre cette année à la compositrice coréenne Unsuk Chin. À 18h30, elle répond aux questions de Martin Kaltenecker et Frank Harders lors d'un concert-rencontre qui prélude à ...
_59P3865_

Le Prisonnier et Barbe bleue ont rendez-vous au Capitole

Le Théâtre du Capitole de Toulouse affiche une ambitieuse double affiche : le Prisonnier de Dallapiccola et le Château de Barbe-Bleue de Bartók. Si la première partie séduit durablement, la seconde peine à convaincre. Trop courtes pour être données séparément, le Prisonnier de Dallapiccola et le Château de Barbe-Bleue de Bartók posent aux programmateurs le problème de leur combinaison avec d'autres œuvres. L'idée de les réunir permet de faire jouer les ...
eic

L’EIC inaugure sa résidence à la Philharmonie 2

Deux jours après ces soirées historiques où le public parisien découvrait l'espace et l'acoustique prometteurs de la grande salle de la Philharmonie 1, l'EIC, basé dans la Philharmonie 2, inaugurait quant à lui sa résidence au sein de la Philharmonie de Paris, tout juste 20 ans – le 12-I-1995 - après l'ouverture de la Cité de la Musique. Le corniste de l'Ensemble Jean-Christophe Vervoitte prenait la parole en début de ...
Maurizio Pollini - © Mathias Bothor / DG

Last Pollini Perspectives concert in Pleyel : a culmination

It was the last concert in the 2011-2013 Pollini Perspectives series, and the Maestro ended his Beethoven component with the last three sonatas (Pollini will record the complete cycle very soon with Deutsche Grammophon). He was also assisted by his son Daniele, who appeared as a soloist in the first part of the concert. In juxtaposition with the Beethoven works, music by Pollini's fellow countryman and friend Salvatore Sciarrino was performed ...
pollini tce2013 DGG

Pollini Perspectives à Pleyel : dernier concert en apothéose

Pour ce dernier concert des « Pollini Perspectives » 2011-2013, le Maestro, achevant son cycle Beethoven par les trois dernières Sonates, – l'enregistrement de l'intégrale est prévu très prochainement chez Deutsch Grammophon - était ce soir secondé par son fils Daniele, soliste dans la première partie du programme. C'est la musique du compatriote et ami Salvatore Sciarrino qui était associée cette fois à celle du Maître de Bonn et invitait sur scène ...
reigen3

Reigen au CNSMDP : du beau travail

Cela fera vingt ans le mois prochain que Reigen (La Ronde) a été créé au Théâtre de la Monnaie. L’œuvre a bénéficié d'une belle carrière pour un opéra récent, comptant plusieurs reprises en Europe, des passages à la télévision et une publication sur disque. Et pourtant, c'est une occasion à ne pas manquer que cette série de représentations au Conservatoire de Paris, qui durera jusqu'au 13 février. Certes, on pouvait craindre ...
titoceccherini

Création du Concerto pour piano de Gérard Pesson

Il est des concerts, rares autant qu'exceptionnels, qui semblent vous « affûter » l'oreille tant la musique donnée à entendre révèle de finesse et de singularité : telle cette soirée faisant salle comble, co-produite par la Cité de la Musique et le Festival d'Automne. Centré autour de la création française du Concerto pour piano de Gérard Pesson, très chaleureusement accueilli, le programme avait été « composé », comme on le ...
Alexey Tatarintsev (Iacha), Igor Golovatenko (Lopakhine), Marat Gali (Lionia), Thomas Bettinger (Un Invité) et Anna Krainikova (Varia) © Opéra national de Paris / Andrea Messana

La Cerisaie, unique création de la saison de l’ONP

Seul ouvrage contemporain à l'affiche de la saison de l'Opéra national de Paris, La Cerisaie de Philippe Fénelon a déjà été donnée en 2010 au Théâtre du Bolchoï, dans le cadre des manifestations France/Russie, dans une version de concert. C'est donc la création scénique, signée Georges Lavaudant, qui nous est proposée pour sept représentations. Le casting, majoritairement russe, était celui des voix du Bolchoï. C'est le sixième opéra d'un compositeur ...
De la Sicile à la Suisse

Musikfestpiele Saar, de la Sicile à la Suisse

Depuis quatre décennies, la Radio Sarroise organise un festival annuel de musique contemporaine où est passée la fine fleur des compositeurs de la seconde moitié du XXe siècle. Organisée autour du week-end de l’Ascension, le festival 2010 était consacré à trois compositeurs majeurs, l’un sicilien, les deux autres bernois et amis. Salvatore Sciarrino, qui n’était pas présent, était au cœur du premier des deux concerts d’orchestre. L’unique création du festival, commandée ...
Quand le chef se fait magicien !

Quand le chef se fait magicien !

Sensibilité, élégance et justesse interprétative décrivent bien les caractéristiques musicales du chef d’orchestre italien Tito Ceccherini, que l’on peut considérer comme l’interprète de référence des œuvres de Salvatore Sciarrino. C’est grâce à lui que ce merveilleux coffret de trois disques consacrés aux œuvres orchestrales du compositeur sicilien a remporté, il y a quelques mois, le prix prestigieux prix italien Classic Voice. Les concepts de bases et les «dispositions stylistiques» de la ...
L’évocation sonore de Salvatore Sciarrino

L’évocation sonore de Salvatore Sciarrino

Plus de vingt ans séparent Lohengrin de Vento d’ombra mais la conception sonore de Salvatore Sciarrino, déjà définie dans les années 80, est immuable. Profondément convaincu que ses compositions doivent aller à l’encontre de l’auditeur, le compositeur sicilien base son écriture sonore sur le principe écologique d’évocation de la nature et de l’environnement intérieur de tous les hommes. Ecrit en 1982 et publié en 1984, Lohengrin s’inspire de la parodie de ...
Tito Ceccherini

Tito Ceccherini, chef d’orchestre

ResMusica : Tito Ceccherini votre formation est un mixte de classicisme et contemporanéité. Vous avez bénéficié de l’expérience de grands chefs d’orchestre tels que Gustav Kühn et Peter Eötvös entre autres, qui sont spécialistes d’un certain type de répertoire. Tito Ceccherini : Il est bizarre que Gustav Kühn, qui ne dirige pas beaucoup de musique contemporaine, m’ait souvent parlé de son expérience musicale avec Maderna. Peter Eötvös, en revanche, est un artiste ...