Mot-clef : Vadim Repin

vrepin 48691

Vadim Repin à Aix-en-Provence

Nouvelle soirée événement au Grand Théâtre de Provence avec la venue de Vadim Repin accompagné du pianiste Andrei Korobeinikov. Si ce concert, aussi dense qu’éclectique, a réservé de beaux moments de musique et nous a permis d’entendre un violoniste hors norme, il a parfois manqué ce petit plus dans l’émotion pour nous transporter pleinement, ainsi qu’un partenaire qui puisse se hisser au niveau de son compatriote. La Sonate n° 1 pour violon ...
festival transiberien 2014 2

Transiberian Festival

Deep in the heart of the Siberian forests, Novosibirsk is the third most populated city of all Russia. Situated on the legendary Trans-Siberian railway, Novosibirsk, capital of Siberia, is a huge industrial town, where research and education flourish, but it is also an important place for the arts. Local authorities try to showcase this side of their town, using the fame of one of their citizens: Vadim Repin. 2014 marked the ...
festival transiberien 2014  danse 2

Le festival du Transsibérien, la danse à l’honneur

Le festival du Transsibérien voyait la présentation du premier prix Prix Lyubov Gershunova. Le prix nommé en l’honneur d’une danseuse légendaire russe, native de Novossbirsk est attribué à Vera Sabantseva du ballet de l’opéra de Vienne, mais aussi originaire de la capitale sibérienne et ancienne membre de la troupe de l’Opéra-ballet local.  Cette remise de prix se déroulait en marge d’une nouvelle production du Casse-Noisette du chorégraphe Igor Selensky à ...
festival transiberien 2014 2

Le festival du Transsibérien, la musique à Novossibirsk

C’est d’ailleurs cette facette que les autorités locales se plaisent à mettre tout en misant sur la notoriété de Vadim Repin, l’un de ses citoyens les plus célèbres.  Cette année 2014, voit la première édition du, bien nommé, festival du Transsibérien, dont le violoniste Vadim Repin est le directeur artistique.  Ce nouveau festival, intégralement supporté par des fonds étatiques et des initiatives locales, vise à réunir tous les arts, sur ...
vadim repin 2014

Vadim Repin, à l’heure du transsibérien

« Ma mère, qui habite toujours Novossibirsk, est fière de moi » ICMA : Pourquoi avez-vous initié un festival ? Vadim Repin : Novossibirsk est ma ville natale. Il y a des gens là-bas qui m'ont demandé, il y a déjà plusieurs années, de fonder un festival. J'avais toujours dit non parce que je ne pensais pas que le bon moment était venu et toutes les conditions n’étaient pas réunies. Maintenant Novossibirsk possède une nouvelle ...
Gergiev 2014-02-16b Telmondis - Orchestre du Théâtre Mariinsky

Fin de l’intégrale Chostakovitch de Valery Gergiev à Pleyel

Avec ces trois concerts s'achevait l'intégrale Dimitri Chostakovitch que Valery Gergiev et son Mariinsky ont entamée en janvier 2013 et poursuivie ensuite avec une incontestable densité à coup de programmes fort copieux s'enchainant par série de trois concerts. L'overdose pouvait guetter l'auditeur, qui lui n'était pas obligé d'assister à tous les concerts, mais aussi les musiciens du Mariinsky qui avaient l'obligation d'assurer. Habitués à un emploi du temps surchargé, ces ...
djpack_1CD

Vadim Repin en culottes courtes

Le label russe Melodiya ressort quelques gravures du très jeune Vadim Repin, captées dans sa ville natale et sibérienne de Novossibirsk. Pour ses 13 ans, il se voir offrir ses premiers enregistrements : les deux Romances de Beethoven et la Sonate n°6 d’Ysaÿe. On ne peut qu’admirer la sûreté technique et la hauteur de vue dans une Sonate d’Ysaÿe, maîtrisée comme rarement. En 1986, Vadim Repin revient au disque pour graver le ...
Alexander Kniazev © James McMillan / Warner Classics

Rachmaninov, Chostakovitch et Bartók : musique de chambre à Pleyel

La salle Pleyel était bien remplie pour un concert de musique de chambre, sans doute en raison des noms prestigieux des deux têtes d'affiche. Le programme était d'ailleurs suffisamment intéressant en lui-même, offrant trois œuvres de trois prodigieux pianistes. Si la puissance inouïe de l'opus 67 de Chostakovitch est bien connue, les deux autres pièces sont des œuvres de jeunesse, publiées à titre posthume, et plutôt rares au répertoire. Du ...
dresde2012_thielemann

Dresde 2012, au coeur de l’Europe

Comme chaque printemps, le festival de Dresde fait résonner les notes à travers différents lieux de la Venise de l’Elbe. L’édition 2012, après un grand voyage vers l‘Asie en 2011, a pour thème « le cœur de l’Europe » avec un gros plan sur les pays frontaliers de l’Allemagne, en particulier ceux qui rivent le Danube, terre de prédilection d’un soft-power allemand qui se tourne de plus en plus vers ces contrées. ...
melodya_logo

Melodya, la légende continue

Melodya a été fondé en 1964 par une ordonnance du conseil des ministres. Le nouveau label succède à un prédécesseur étatique et bénéficie de studios d’enregistrement situés à : Moscou, Leningrad (Saint-Pétersbourg), Tallinn, Riga, Vilnius, Tbilissi, Alma-Ata (Almaty) et Tachkent. Bien évidemment la firme jouit du monopole sur la production discographique dans toutes les républiques soviétiques. Jusqu’à la chute de l’URSS, le logo Melodya sera l’incarnation de la musique soviétique, autant ...
Caprices russes

Caprices russes

Orchestre national de Russie Hormis la couleur nationale et la contemporanéité des œuvres, la cohérence – expressive, formelle, poétique – de ce programme de concert laisse le mélomane sur sa faim. Manifestement, l’Orchestre national de Russie, qui est pourtant une entreprise privée (seul son talent lui a récemment apporté des subventions publiques), reprend la morne habitude d’un orchestre public en tournée : il balade son répertoire national, comme si le Concerto pour ...
Paavo Järvi à l’heure russe !

Paavo Järvi à l’heure russe avec Vadim Repin !

Paavo Järvi fait naître beaucoup d’enthousiasme autour de sa récente nomination en qualité de directeur musical de l’Orchestre de Paris. Il est vrai que la fin de l’ère Eschenbach avait donné lieu à certaines critiques, qui considéraient que l’orchestre était devenue une belle endormie. Cette soirée devait confirmer une fois de plus qu’il n’en était rien. D’entrée de jeu, l’Apprenti sorcier est saisi à bras le corps par les forces en ...
Vadim Repin, perfection et émotion

Vadim Repin, perfection et émotion

Orchestre Philharmonique du Luxembourg Quand un des plus grands virtuoses de notre époque vient jouer un des plus grands concertos de toute l’histoire de la musique, on sait que la salle sera comble, mais aussi que le public pourra se montrer particulièrement exigeant. Ce soir, à la Philharmonie, Vadim Repin a certainement répondu aux attentes des mélomanes les plus difficiles. Le violoniste a une très belle présence sur scène. Son geste est ...
La main qui allume la torche

La main qui allume la torche

Orchestre National de France Est-ce le plaisir de débuter une nouvelle saison ? L’Orchestre National de France entamait le Concerto pour violon de Brahms avec une rondeur conquérante. Après une entrée dénuée d’emphase, Vadim Repin ne cessait pas de fasciner par l’élégance supérieure de son art, déjà remarquée dans son récent enregistrement, et si précieuse dans une œuvre où la virtuosité ne doit pas éblouir, mais inventer un chant qui paraisse inouï. Pour ...
cmireb

Finalistes du Concours Reine Élisabeth 2009

Il est une heure trente du matin ce dimanche et le jury prend congé du public et laisse une douzaine de violonistes aux prises avec des journalistes et des photographes. Quelques minutes auparavant, l’Australien Ray Chen était consacré par un 1er Prix du prestigieux Concours Reine Élisabeth, avant d’être fêté par la foule (encore dense à cette heure…), agressé par les journalistes… Et pendant son triomphe, l’annonce d’un second prix ...
Brahms : on double la mise !

Brahms par Vadim Repin et Truls Mørk : on double la mise !

La médiatisation du marché discographique met en concurrence, plus ou moins directe, les violonistes Maxim Vengerov et Vadim Repin. Plus discret, ce dernier fait partie de ces solistes charismatiques, dont l’élégance de jeu est réservée à ceux qui sont touchés par la grâce. Son interprétation du Concerto pour violon en ré majeur semble d’une rare aisance. L’intensité est là ; le discours, d’une précision et d’une finesse d’orfèvre ! Le vibrato est ...
Prokofiev, Gergiev suite et fin

Prokofiev, Gergiev suite et fin

Deuxième partie du cycle Prokofiev, ces concerts reprenaient le découpage déjà appliqué lors des concerts précédents, (pour chaque soir), un concerto encadré par deux symphonies. L’originalité de la programmation, et le nombre impair de symphonies composées par Prokofiev, a permis d’entendre les deux versions de la Symphonie n°4, séparées de dix sept années. Et pour l’accompagner dans les concertos, le chef a fait appel à deux stars, le pianiste ...
vadim_rapin

Vadim Repin & Itamar Golan : Non multa sed multum

Le public était venu applaudir un virtuose, il a applaudit ce soir un musicien. Deux musiciens. Vadim Repin et son fidèle partenaire, Itamar Golan, au Théâtre des Champs Elysées. Si son âge l’inscrit dans l’une des générations les plus abondamment médiatiques, la profondeur, l’intériorité et la prestance hiératique du violoniste sont d’une autre époque. Celle où l’on donne du temps au temps. Le temps de s’approprier un répertoire au point de ...
Espressivo ma non tanto !

Espressivo ma non tanto !

Festival de Radio-France et Montpellier Languedoc-Roussillon Pour cette deuxième soirée symphonique du Festival de Radio France et Montpellier Languedoc-Roussillon au Corum, son directeur René Kœring avait invité l’Orchestre Philharmonique de l’Oural, une phalange encore peu connue en France même si elle s’est déjà produite il y a quelques années à la Roque d’Anthéron et aux Folles journées de Nantes. Dirigé ce soir avec beaucoup d’élégance par son chef principal Dmitri Liss, ...
Infatigable Cecilia

Journée en hommage à Maria Malibran, infatigable Cecilia

Le soleil aura brillé en vain en cette matinée de lundi de Pâques pour les mélomanes qui avaient choisi de découvrir le personnage de Maria Malibran en compagnie de Cecilia Bartoli. La cantatrice avait préparé cette unique journée d’hommage à la diva en ce jour anniversaire de sa naissance (24 mars 1808). La mezzo romaine partage avec son illustre modèle bien des caractéristiques. Si elle n’a pas l’intégralité du registre ...
Sous le signe du sensible

Vadim Repin et l’Orchestre de Paris, sous le signe du sensible

Tel un écrin pour le concerto de Jean Sibelius interprété par Vadim Repin, l’Orchestre de Paris a présenté ce mercredi un programme à dominante nordique dirigé par le chef estonien Neeme Järvi (père de Paavo Järvi successeur de Christoph Eschenbach à la tête de l’orchestre en 2010). C’est avec Aladdin, une suite pour orchestre méconnue de Nielsen et dédiée à la célèbre pièce de théâtre éponyme d’Adam Gottlob Öhlenschläger (1770- ...
Voilà un Beethoven haute qualité « standard » 2007

Voilà un Beethoven haute qualité « standard » 2007

Cet album au couplage original qui s’étend sur deux CD, chaque œuvre occupant entièrement une galette, a pour centre de gravité le violoniste Vadim Repin, soliste du Concerto pour violon et partenaire de Martha Argerich pour la Sonate « A Kreutzer ». Si on ajoute le Philharmonique de Vienne et Riccardo Muti, on se dit que ce bien beau programme est ici servi par des interprètes de tout premier choix, ...
Au delà des mots

Au delà des mots

Certains concerts laissent sans voix. Comment exprimer l’explosion des sens sans la dénaturer ou tomber dans le grandiloquent excessif mais stérile ? Ce n’est pas grave, cette musique est grandiloquente et excessive, me direz-vous. Certes, et c’est bien ce qui fait que le public s’est précipité à ce concert. Le concerto pour violon de Beethoven fait maintenant tellement partie de ces incontournables de la musique classique qu’on en viendrait presque à oublier la ...
Notre ONF s’endort ?

Notre ONF s’endort ?

Vadim Repin et Kurt Masur La Simple Symphonie de Britten enchaîne quatre brefs mouvements confiés aux seules cordes. Principale particularité de cette partition : la précocité de sa thématique, ses principaux motifs remontant à l’enfance du compositeur qui, s’il faut l’en croire, les aurait notés alors même qu’il n’avait pas atteint l’âge de douze ans ! En dépit d’un léger sursaut dans le deuxième mouvement, plus vivant que les autres, plus enjoué - ...
Des étrennes avant l’heure

Des étrennes avant l’heure

Vadim Repin à Lille L’Orchestre National de Lille a fait un magnifique cadeau à son public en invitant, pour deux concerts qui ont fait salle comble, le grand Vadim Repin, un violoniste qui vole de succès en succès depuis sa victoire en surclassement au Concours Reine Elisabeth de 1989. C’est la première fois que nous avions la chance de l’entendre en direct, et avant le concert, comme souvent dans ce cas-là, ...
Programme ambitieux par deux immenses interprètes russes

Programme ambitieux par deux immenses interprètes russes

L’opéra dans le symphonique Ce concert au Théâtre des Champs-Élysées accueillait Vadim Repin et Valery Gergiev. Deux des plus grands interprètes russes du moment se retrouvaient pour un concert ambitieux. Le premier achevait sa tournée française intitulée « carte blanche » avec trois œuvres concertantes particulièrement exigeantes, le deuxième offrait un rare concert symphonique alors qu’on peut l’entendre en ce moment dans de nombreux opéras à Bastille et au Châtelet. Le concerto n°1 pour ...
Tempête en mer

Yannick Nézet-Séguin dirige l’Orchestre du Capitole

Qu’on ne nous dise pas qu’il n’y a plus aujourd’hui de chef d’envergure à la forte personnalité. Prenez Yannick Nézet-Séguin : voilà un chef jeune - né en 1975 - dont la carrière internationale débute à peine, capable d’embarquer orchestre et public dans une Mer démontée, tempétueuse. Ce Debussy luxuriant, nerveux, contrasté, culminant dans de grands mouvements d’orchestre, n’a que peu de rapport avec l’image d’élégance distanciée qui colle à la ...
vadim_repin

Vadim Repin & Sofia Gubaïdulina : Vents d’hiver

La saison symphonique du Théâtre royal de La Monnaie au Palais des Beaux-Arts se poursuit avec un programme russe en écho aux représentations scéniques de la Dame de Pique de Tchaïkovski. Le violoniste Vadim Repin, premier lauréat 1989, du concours musical Reine Elisabeth jouit d’une grande popularité en Belgique et il remplit sur son nom toutes les salles de concert du royaume. Cette forte personnalité, toujours humble devant la musique, ...
Ni trop, ni trop peu ...

Repin/Masur, ni trop, ni trop peu …

Suite à son cycle Brahms qu’il « exporte » en tournée au Japon ce mois-ci Kurt Masur avant son départ offrait en dernier concert parisien un programme russe plus original qu’il n’y paraît. L’Ouverture de Russlan et Ludmilla reste un cheval de bataille de référence de tout orchestre. Pièce courte et brillante, virtuose et débridée, elle est livrée ici tambour battant par un Masur en grande forme et un National survolté. Contraste saisissant ...