Mot-clef : VALENTINE COLASANTE

Valentine Colasante nommée étoile de l’Opéra de Paris

C'est à l'issue d'une représentation de Don Quichotte de Rudolph Noureev, vendredi 5 janvier, que Valentine Colasante a été nommée danseuse étoile par Aurélie Dupont. La danseuse de 28 ans remplaçait Amandine Albisson, blessée, et interprétait pour la première fois le rôle de Kitri. Formée chez Max Bozzoni, Valentine Colasante est entrée à l’École de danse de l'Opéra en 1998, puis est engagée dans le corps de ballet à 17 ans en 2006. ...
DQ Paris 2017

Don Quichotte à l’Opéra Bastille

Don Quichotte fait office pour les fêtes de fin d'année 2017 du ballet classique donné au public par le Ballet de l'Opéra. Le renouveau du bureau de la Direction de la danse devait amener un renouvellement des spectacles, mais c'est sur la tradition que s'appuie toujours la compagnie. C'est sans compter sur la véritable révélation qui préside à la première distribution. En effet, Mathias Heymann est, enfin, un danseur Etoile. Il ...
Balachine/Teshigawara/Bausch (saison 2017-2018)

Un triptyque Balanchine/Teshigawara/Bausch moderne et percutant

Voilà une soirée composée comme un repas de grand-chef, savamment dosée, savoureuse et épicée, un feu d’artifice pour les papilles du balletomane ! Comme un dialogue avec la fondation LVMH qui s’interroge sur ce que c'est qu'être moderne en peinture, ce programme questionne la modernité en danse, depuis Balanchine jusqu’à la nouvelle création de Saburo Teshigawara, Grand Miroir, en passant par le chef-d’œuvre absolu qu’est Le Sacre du printemps de ...
Soirée Bertaud/Valastro/Bouché/Paul à Garnier

Soirée Bertaud/Valastro/Bouché/Paul à Garnier

Programmée par Benjamin Millepied dans le cadre de l’Académie chorégraphique, la soirée Bertaud/Valastro/Bouché/Paul présente les créations de ces quatre danseurs chorégraphes. Leurs propositions nous emmènent dans des univers très différents, dont on retiendra plus particulièrement le brillant Renaissance de Sébastien Bertaud. Quand l’Opéra fait naître des talents de chorégraphes... En 2015, Benjamin Millepied inaugure son Académie chorégraphique, placée sous le patronage de William Forsythe. Quatre danseurs de l’Opéra, Sébastien Bertaud, Simon ...
Balanchine- Albisson_Bullion cFrancette Levieux

Nouvelle création enthousiasmante de Justin Peck

En parallèle des Etés de la danse au Châtelet, l’Opéra de Paris propose une soirée 100% américaine enthousiasmante où Justin Peck confirme sa place parmi les tous premiers chorégraphes du moment et se montre le digne successeur de George Balanchine. Cette première création pour l’Opéra de Paris du jeune prodige américain Justin Peck était un événement attendu. Le chorégraphe, qui a pu travailler avec les danseurs de l’Opéra lors de ...
Giselle ONP mai 2016

Giselle à l’Opéra de Paris : à contretemps

Que cette reprise de Giselle semble bien incongrue, perdue entre la transition de direction du Ballet de l’Opéra et la caste des Etoiles en perte de vitesse ! Annoncée souffrante, Myriam Ould-Braham, qui devait assurer la première distribution en compagnie de Mathieu Ganio, rate à nouveau le coche du répertoire romantique, puisqu’elle n’avait pas pu danser la Sylphide à la dernière reprise : espérons qu’elle sera rétablie pour la suite des ...
Bel-Millepied-Robbins (Saison 2015-2016)

Variations Goldberg, l’excellence du Ballet de l’Opéra de Paris

L'entrée au répertoire du Ballet de l'Opéra de Paris des Variations Goldberg de Jerome Robbins est une éblouissante leçon de musique… et de chorégraphie. Limpidité, précision, esprit, intelligence… tout ce qui fait défaut à certains chorégraphes éclate au grand soir dans les Variations Goldberg. Après un délicieux prologue baroque qui rappelle ce que la danse doit à la France, et surtout à son roi Louis XIV, les danseurs couleur dragées du ...
pdjgcm27hmxrxutaatan

La Bayadère à l’Opéra de Paris : incomparable Dorothée Gilbert

On a beaucoup décrié le système Millepied avec la mise en avant de très jeunes éléments, mais cette première d'une série assez longue de la Bayadère reflète finalement, pour ce répertoire, une certaine continuité dans l'esprit de la direction précédente, mariant jeunes pousses et danseurs confirmés, tout du moins pour cette première distribution. Il y a tout d'abord une sorte d'évidence du couple à la technique parfaite formé par Dorothée Gilbert ...
rain

Du plaisir de revoir Rain d’Anne Teresa De Keersmaeker

Ballet à nul autre pareil, Rain (donné à Garnier en 2011) a propulsé Anne Teresa de Keersmaeker au rang des grandes chorégraphes contemporaines et révèle une nouvelle facette des danseurs de l’Opéra de Paris.  Anne Teresa de Keersmaeker a le vent en poupe à Paris, avec à l'affiche son spectacle Bartók/Beethoven/Schönberg, tandis que son chef-d’œuvre sort en DVD. Quel est le sujet de Rain ? Malgré le caractère apparemment évident du titre, rien ...
L'histoire de Manon (Saison 2014-2015)

Manon à l’Opéra Garnier : la tentatrice était trop belle

Théâtralité et romantisme exacerbés, deux atouts qui expliquent les raisons pour lesquelles Manon Lescaut, l’œuvre de l’Abbé Prévost, écrite en 1731, a inspiré nombre de chorégraphes et connu de nombreuses adaptations, que ce soit sous forme d’opéra ou de ballet. Reprise à Garnier de la production donnée en 2012. Mac Millan, avec sa grande expérience de narrateur chorégraphique, s’est emparé du mythe de la belle Manon et a créé un ballet ...
7415_150202andreauria016

La danse classique dans tous ses états à Garnier

Le premier programme de l’année du Ballet de l’Opéra de Paris réunit quatre chorégraphes très différents, qui ont tous relevé avec passion le défi d’écrire pour la compagnie parisienne. Mais le résultat est inégal… La soirée commence par Répliques, une chorégraphie introspective de Nicolas Paul, créée en 2009 pour le Ballet de l’Opéra de Paris. Les répliques, échos lointains d’un séisme ou ricochets d’un galet lancé sur l’eau, ce sont aussi ...
La Source ONP décembre 2014

La Source à Garnier : Alu en acier trempé

Ballet de Jean-Guillaume Bart repris en ces fêtes de fin d'année à Garnier, la Source permet de découvrir de nouvelles distributions. En premier lieu, le ballet se prête toujours (étant donné qu'il fait désormais partie du répertoire, mais n'est pas pour autant un classique) aux observations qui avaient amenées certaines réticences lors de sa création. Les éclairages sont toujours aussi pauvres, ce qui instille une ambiance rasante et mystérieuse, mais pas nécessairement ...
RAIN (Saison 2014-2015)

La reprise jubilatoire de Rain à Garnier

Magnifique soirée à Garnier avec la reprise de Rain, d’Anne Teresa De Keersmaeker. Créée en 2001, cette pièce jubilatoire est déjà un classique. Pour cette reprise de Rain, deux ans et demi après sa transmission à la compagnie par Anne Teresa De Keersmaeker, plus d’étoile, mais une génération montante de coryphées, de sujets et de premiers danseurs qui s’empare du plateau, épaulés par l’expérience d’Amélie Lamoureux. Cette juvénilité, cette fraîcheur, est ...
6156_12-13-ois-061vign

Les héritiers des Ballets Russes réunis à Garnier

En hommage aux Ballets Russes, dont l’emblématique Sacre du Printemps fête ses cent ans cette année, Brigitte Lefèvre a articulé une soirée de ballets autour des héritiers de cette période féconde, tant sur le plan chorégraphique que musicale. Debussy, Ravel, Stravinsky, trois symboles de la modernité musicale au début du XXème ont laissé, chacun à leur manière, un terreau fertile sur lequel les chorégraphes d’aujourd’hui, comme Sidi Larbi Cherkaoui et ...
Roland Petit (3 ballets) (Saison 2012-2013)

Roland Petit à l’Opéra de Paris : ensemble convaincant

Une soirée de tryptique de ballets de Roland Petit efficace, narrative et bien dans la veine actuelle des performances du Ballet de l’Opéra. Le Rendez-vous laisse apparaître une Isabelle Ciaravola absolument fatale et délicieusement perverse, tout en jambes infinies malgré une chorégraphie finalement bien peu présente pour le rôle de la plus belle fille du monde : quelle douce évocation du mépris lorsqu’elle jette aux pieds de l’homme qu’elle vient ...
5772_--ADeniau2012-FB-3551

Le Ballet de l’Opéra de Paris éblouissant dans Forsythe

Une soirée éblouissante presque intégralement consacrée au chorégraphe William Forsythe offre aux spectateurs deux heures de danse pure pour les Fêtes. Pas moins de onze étoiles du Ballet de l’Opéra de Paris participent à ce programme, qui a remporté un grand succès le soir de la Première. William Forsythe est venu à l’Opéra transmettre ces pièces créées pour la compagnie dans les années 80 et 90 à une nouvelle génération de ...
concours

Concours de promotion de l’Opéra : ton univers impitoyable

S’il y a bien un événement immuable au sein de l’Opéra, c’est le concours interne de promotion, qui permet aux danseurs de gravir les échelons de la hiérarchie du corps de ballet. Evénement solennel, il se déroule sur la scène du Palais Garnier, devant un jury composé de membres de la direction, de danseurs élus par leurs pairs, ainsi que de personnalités extérieures. Les candidats concourent classe par classe et ...
Myriam Ould-Braham ©  Agathe Poupeney / Opéra national de Paris

La Bayadère à l’Opéra de Paris : une reprise poussive

Il est parfois des reprises qui font planer un doute sur la légitimité de poursuivre une politique artistique qui se sclérose et s’épuise. Le dernier ballet de Noureev pour l’Opéra voit cette saison un nombre incalculable de remplaçant(e)s se blesser, les distributions être remaniées maintes et maintes fois, et malgré la nomination de deux Etoiles qui, quand bien même attendues, laissent pour le moins dubitatives (Ludmila Pagliero et Josua Hoffalt). C’est ...

Beaucoup d’oubliées, de nombreux élus…

Concours annuel du Ballet de l’Opéra Le concours de promotion de l’Opéra de Paris demeure le seul moyen de gravir les échelons hiérarchiques au sein du Corps de ballet. En dépit d’un très bon cru, très peu de postes Femmes étaient malheureusement à pourvoir cette année, et seules deux danseuses furent promues à l’issue des épreuves. En revanche, du côté des Hommes, de nombreux postes étaient disponibles, alors que le niveau ...
Ceux de demain

Ceux de demain au Ballet de Paris

La soirée «Jeunes Danseurs», programmée fréquemment au Palais Garnier, a mis en valeur cette année la génération montante des danseurs masculins. On peut régulièrement se plaindre du manque de bons danseurs dans le paysage de la danse classique en France, actuellement. C’est vrai. Mais cette soirée nous a offert quelques éléments qui seront amenés à jouer un rôle important dans la compagnie, à l’avenir. En premier lieu, Marc Moreau (dans Tchaïkovski-Pas ...