Mot-clef : Vincent Lièvre-Picard

petit prince

Le Petit Prince sublimé par Michaël Levinas

C'est la première fois, du moins en langue française, que Le Petit Prince fait l'objet d'une adaptation pour l'opéra. Michaël Levinas en rédige lui-même le livret et s'empare de l'outil électronique pour servir le langage du merveilleux. « J'ai voulu un Petit Prince qui ne soit pas un moraliste mais plutôt un guide qui nous emmènerait en voyage à la quête du sens de l'existence » précise le compositeur, qui reste très fidèle ...
Motets Charpentier trois voix d'homme

Toulouse les Orgues : les Passions magnifient la liturgie baroque du Grand siècle français

Le festival Toulouse les orgues n’est pas un festival exclusivement consacré à l’orgue, mais il se veut un festival de musique autour de l’orgue, montrant toutes les faces de l’instrument et les combinaisons musicales possibles, grâce au formidable patrimoine instrumental toulousain. Ultime concert de Michel Bouvard en tant que directeur artistique du festival, cette soirée démontrait un fructueux dialogue entre l’orgue et la voix. Rarement entendus en concert et peu enregistrés, ...
Passions+Capitole-main Vincent-20_12_2013@JJ Ader

Toulouse : les Passions, de la scène à la chapelle

L’exercice s’avère périlleux mais passionnant, tant pour les chanteurs que pour le public. Depuis quelques années, le chœur du Capitole, rompu au répertoire lyrique du XVIIIe siècle finissant à nos jours, élargit une fois l’an son univers musical vers de plus hautes époques en collaborant avec les excellents ensembles de musique ancienne du cru. Et Dieu sait que Toulouse et la région Midi-Pyrénées excellent en ce domaine ! Après de ...
Mise en page 1

Le chemin spirituel de Jean Gilles

Par ce troisième opus, le chef Montalbanais Jean-Marc Andrieu achève un triptyque entamé en 2008 consacré à la musique religieuse de Jean Gilles avec son orchestre Les Passions et le chœur Les Éléments. Il se fait le champion de la redécouverte de ce maître trop tôt disparu à tel point qu’un confrère a pu écrire : « Gilles est grand, Andrieu est son prophète ! »… Après un Requiem de référence, puis de prenantes ...
Trio Tu sanctus altissimus_vign

Renaissance fervente de la messe de Jean Gilles à Toulouse

Pour conclure un triptyque entamé en 2008 à la gloire de Jean Gilles, ce jeune maître de chapelle toulousain trop tôt disparu à l’âge de 37 ans, Jean-Marc Andrieu et son orchestre Les Passions, soutenu par le chœur de chambre Les Éléments, a choisi sa Messe en ré, inédite et le Te Deum. C’est une émotion certaine d’entendre résonner à nouveau la musique de cet éphémère maître de chapelle, dans la ...
Nathalie Stutzmann_passions_montauban11

Festival Passions Baroques à Montauban : 1ère édition

Pour leur vingt-cinquième anniversaire et après vingt années de présence dans la cité d’Ingres, Les Passions Orchestre baroque de Montauban ont proposé fin octobre un premier festival à leur ville de résidence. Une juste gratitude pour une ensemble dont la renommée ne cesse de grandir en France et à l’étranger par des concerts plébiscités par le public et des enregistrements faisant référence. Se déroulant sur deux jours, la première édition se ...
passions1_saragosse

Les dévotions mariales de la cour

L’histoire est bonne fille car la capitale de l’Aragon aurait de bonnes raisons d’en vouloir à la France pour longtemps. Elle s’est d’abord vigoureusement opposée à Louis XIV lors de la guerre de succession d’Espagne au cours d’une bataille fameuse en 1710, puis survécut au massacre perpétré par les armées napoléoniennes, qui valut le surnom de « Boucher de Saragosse » au maréchal Jean Lannes, l’ami de l’empereur. De l’eau a coulé ...
La passion partagée des Passions

La passion partagée des Passions à Toulouse

Elle n’avait sans doute pas tort, cette bourgeoise de Leipzig qui le Vendredi saint de 1727 s’est précipitée affolée hors de l’église Saint-Thomas en s’exclamant : « Au secours, c’est de l’opéra ! », concernant la première audition publique de la Passion selon Saint-Matthieu de Jean-Sebastien Bach. Nous ne partageons certes pas son effroi, mais il s’agit très certainement du plus grand opéra sacré qui ait jamais été composé. C’est en tout ...
Atys de Lully : l’opéra du Roy et de Reyne

Atys de Lully : l’opéra du Roy et de Reyne

Si Atys est le quatrième opéra de Lully, la version discographique que nous propose Hugo Reyne est la seconde après celle, historique, des Arts Florissants de William Christie en 1987, une recréation de l’œuvre dans laquelle… Hugo Reyne était flûtiste ! Le parti pris musical est annoncé : simplicité et clarté. Ici point d’ornements-gadgets, pas d’orgue, pas de doublures, pas de prononciation du français «restituée» pour une meilleure compréhension du texte… On retrouve ...
Le Grand Siècle français chez les bataves

Le Grand Siècle français chez les bataves

Consacré au répertoire français, le 59e Festival de Musique ancienne d’Utrecht aux Pays-Bas accueillait dans la cathédrale (Domkerk) de la ville les ensembles Les Passions, Les Eléments et Jacques Moderne dans les deux principales messes des morts jouées aux funérailles des Bourbons. Il n’est plus joyeux Requiem que celui de Jean Gilles. S’ouvrant dans une tonalité majeure, empli de rythmes de danses et d’effets lyriques, cette messe des morts que le ...
Délectable douleur

Délectable douleur par Les Passions

Passionné par ce compositeur qui a su allier la verve mélodique italienne au sérieux de l’harmonie française à la fin du XVIIe siècle, Jean-Marc Andrieu poursuit avec son orchestre Les Passions le triptyque consacré à Jean Gilles, qu’il avait entamé l’an dernier avec un mémorable Requiem. À la veille d’enregistrer ce programme, ce concert proposait un motet de circonstance «Diligam te Domine» avec les trois premières lamentations pour le mercredi, ...
hugo_reyne

Festival de la Chabotterie 2009 : « Atys est trop heureux… »

Le Festival de la Chabotterie se clôture cette année par la représentation d’Atys de Lully. La tragédie lyrique, qui avait été couronnée de succès en 1987, à l’Opéra-Comique, reste un événement sans précédents dans l’histoire du renouveau baroque, et n’avait pas été montée sur scène depuis. On a parlé du «miracle», et même du «mythe» d’Atys. Nimbée de gloire, encore fallait-il, plus de vingt ans après, prendre le risque de ...
Jean Gilles : Une pulsation incantatoire

Jean Gilles: Une pulsation incantatoire

Jean-Marc Andrieu et son ensemble Les Passions, ont en 2007 recréé en version de concert, le Requiem de Jean Gilles bien connu des mélomanes et dont il existe de très nombreuses versions discographiques. La nouveauté vient ici du choix artistique de revenir à la version la plus proche de la composition et de l’orchestration du compositeur lui-même. L’histoire de ce Requiem et ses anecdotes ne sont pas inconnues et en particulier ...
Un vent de fraîcheur pour les Grands motets de Lully

Un vent de fraîcheur pour les Grands motets de Lully

Grande Journée Lully du CMBV L’année Lully du Centre de Musique Baroque de Versailles est presque terminée et pour cet avant-dernier concert, la jeunesse et l’enthousiasme nous ont permis de redécouvrir, et le mot est faible, des œuvres qui depuis déjà fort longtemps subissaient une adaptation au goût du temps, nous ayant fait perdre la beauté rayonnante et la jeunesse éternelle de ces pages. Si Lully n’inventa pas le Grand Motet, il ...
Un festival de Requiems …

Un festival de Requiems …

Festival de La Chaise-Dieu 2008 Pour sa quarante deuxième édition, le Festival de La Chaise-Dieu ne perd rien de son merveilleux en associant cette année encore les traditionnels ingrédients qui font sa qualité et son succès : cadre magnifique, interprètes prestigieux, programmation fascinante. L’une des originalités de cette édition ce sont les cinq Requiem proposés dans le cadre de la thématique «Lux Aeterna» (Mozart, Berlioz, Bruckner, Campra et Gilles). Après l’éblouissante et énergique ...
Le Requiem de Jean Gilles des origines

Le Requiem de Jean Gilles des origines

Les Passions de Montauban Après une version européenne de ce superbe Requiem, les Toulousains ont eu le privilège de découvrir dans le lieu même de sa création, une version au fait des recherches musicologiques, les plus récentes. Jean Marc Andrieu qui dirige les Passions de Montauban depuis toujours a beaucoup travaillé les deux versions connues de ce requiem, a étudié avec soins les registres des églises de la région et nous ...
Comment Ulysse fait-il pour résister à  une telle  Circé ?

Comment Ulysse fait-il pour résister à une telle Circé ?

Musiques à la Chabotterie Lully a marqué durablement le monde de la musique en France bien au-delà de sa mort. Jean-Ferry Rebel qui fut son élève lui rend un vibrant hommage avec son unique ouvrage lyrique ici ressuscité : Ulysse. Tout est une profonde révérence aux canons de la tragédie lyrique. Un prologue, cinq actes, des moments de magie, des danses, des colères, des batailles, des plaintes. De grands changements de décors ...
Par le menu, tous les charmes du haute-contre chez Charpentier

Par le menu, tous les charmes du haute-contre chez Charpentier

Les Passions de Montauban Un programme entièrement consacré à Charpentier avec trois voix d’hommes et contenant nombre d’œuvres rares est un plaisir délicat et subtil. Ces œuvres intimistes et peu brillantes ont prouvé si besoin était la diversité du génie de Charpentier. L’art musical du grand siècle est fait de couleurs particulières, d’ambiances feutrées, de piétisme retenu, d’un grand art des tonalités et de choix de tessitures vocales bien particulières. Avec ...
Excursion osée dans le Moyen-Orient baroque

Excursion osée dans le Moyen-Orient baroque

Exotisme et XVIIIe siècle. Voyage après voyage, l’Ensemble XVIII-21 met sa facture baroque à l’épreuve d’horizons extra-européens des plus variés. Après le Brésil baroque ou les Vêpres à la Vierge en Chine, les recherches de Jean-Christophe Frisch se sont naturellement arrêtés sur l’un de ses homologues du siècle des Lumières : le musicien voyageur (et écrivain) Pietro della Valle dit Pellegrino. Après une cuisante déception amoureuse, il quitte Rome pour découvrir ...
Préciosité vertueuse de Louis-Nicolas Clérambault

Préciosité vertueuse de Louis-Nicolas Clérambault

Ce disque possède les vertus d’une initiation complète. Initiation à la grande liberté d’interprétation d’un ensemble qui assure : …in ore mel… (« dans la bouche miel ») ; initiation à l’orgue solo pour les néophytes (d’abord attirés par la partie vocale du disque) ; initiation à l’œuvre vocale de Clérambault pour les autres (les organistes sont plus familiers des suites) : c’est par elle seule que Clérambault est un grand, et non pas pour ses ...