Mot-clef : Vincenzo Bellini

Sonya Yoncheva dans Il Pirata à la Scala

Sonya Yoncheva dans Il Pirata à la Scala

Première soprano à interpréter le rôle d’Imogene sur les planches de La Scala depuis Maria Callas, Sonya Yoncheva touche par les couleurs du timbre d’un chant à la fois souple et ample. Aujourd’hui fantasmée sur la base du répertoire enregistré par Maria Callas, l’histoire d'Il Pirata de Bellini à La Scala présente en réalité peu d’occurrences depuis sa création triomphale sur cette scène en octobre 1827. L’opéra y tient à l’époque ...
norma_org_972

Francfort ovationne la Norma d’Elza van den Heever

Opéra le plus emblématique de Bellini, Norma détient un rôle-titre phare pour les plus grandes cantatrices au sommet de leur art. Peu importent les Callas, Gencer, Caballé et autres Sutherland… C’est une salle debout qui ovationne à Francfort Elza van den Heever. Dès son premier récit « Sedizione voci », Elza van den Heever impose une autorité mystique qui lui est propre. Une attitude presque masculine pour dépeindre la femme à fort caractère ...
NORMA_2 - Opéra Nice Côte d'Azur ©Jaussein

Nice met Norma à mort

Très belle partie musicale pour cette Norma niçoise. Importée de Saint-Gall où elle a été créée en 2016, elle s’appuie sur une production intelligemment remise au goût du jour. Si, comme le rappelle le programme de salle, « les indiens d’Amérique, la Gaule, les siècles barbares et obscurs » étaient à la mode au temps de Bellini, ce n’est plus guère le cas aujourd’hui et l’on sait gré à Nicola Berloffa de nous ...
Sonnambula_c-Yasuko Kageyama_2

Jessica Pratt et Speranza Scappucci portent La Sonnambula à Rome

Pour cette Sonnambula du Teatro dell'Opera di Roma, nous retenons l’éclat de la soprano belcantiste Jessica Pratt, ainsi que la direction soignée et bien à propos de Speranza Scappucci. Dans le rôle du comte Rodolfo, Riccardo Zanellato fait  merveille, alors que la mise en scène insipide de Giorgi Barberio Corsetti, parfois banale, souvent basique, n’apporte malheureusement rien de neuf. Intense, doux, bien écrit, et avec une fin heureuse comme cela arrive assez ...
La Sonnambula.02

À Lausanne, La Sonnambula portable d’Olga Peretyatko

Une salle comble pour recevoir Olga Peretyatko, l’une des artistes parmi les plus emblématiques de l’Opéra de Lausanne qui, après La Traviata de Verdi en février 2015, Otello de Rossini en 2010, L’Elisir d’Amore de Donizetti en 2012 privilégie cette maison pour créer les rôles qu’elle chantera sur de plus vastes scènes. C’est ainsi qu’aujourd’hui, la soprano russe s’offre à sa création d’Amina, personnage central de La Sonnambula de Vincenzo Bellini. ...
bac142-cover-i-puritanirecto

Damrau, Camarena, Tézier : superbe distribution pour I Puritani

Bellini à Madrid : une distribution des plus remarquables, marquée par Diana Damrau, Javier Camarena et Ludovic Tézier, sauve une mise en scène sans relief. Il est vrai, mettre en scène I Puritani de Bellini relève d’une gageure. Si la musique est sublime, l’action se développe bien lentement et les airs, souvent très longs, sont difficiles à « meubler ». Que faire, par exemple, du duo entre Giorgio et Elvira où rien ne se passe, ...
Norma (Patrizia Ciofi) -® Lorraine Wauters - Op+®ra Royal de Wallonie-2

Patrizia Ciofi et Gregory Kunde triomphent dans Norma à Liège

Mise en scène parfois contestable pour ses choix esthétiques, mais plateau de luxe pour une Norma furieusement belcantiste. Au côté du Pollione chevronné de Gregory Kunde, Patrizia Ciofi réussit son redoutable pari de s’affronter au rôle des rôles. La nouvelle mise en scène du chef-d’œuvre de Bellini, proposée par Davide Garattini Raimondi à l’Opéra Royal de Wallonie, est un succès mitigé. Si d’emblée l’on adhère au concept qui consiste à bien délimiter ...
Carmélites-plan large vertic.03-09-2017©JJ.Ader

Musique en dialogue aux Carmélites, une nouvelle saison toulousaine

Une nouvelle série de concerts de musique de chambre, commandée par la ville de Toulouse et imaginée par Catherine Kauffmann-Saint-Martin, s’ouvrait le dimanche 27 août dans la magnifique Chapelle des Carmélites, un petit bijou d’architecture baroque à deux pas de la basilique Saint-Sernin. Cet unique vestige de l’ancien couvent des carmélites dont la première pierre fut posée par le roi Louis XIII, bénéficie d’un somptueux plafond de bois peint au XVIIIe ...
Anna Maria Chiuri et Stefano La Colla

Une Aida tactile à Macerata

Dans Aida, un immense ordinateur portable figure l'univers dans cette dernière mise en scène de Francesco Micheli pour le Festival d'Opéra de Macerata. Au milieu de la vaste scène du Sferisterio, un immense plan incliné se dédouble et s’ouvre lentement pendant l’ouverture de l’opéra, ordinateur portable géant. Des projections animent le mur de fond de scène, hiéroglyphes et autres signes, qui ponctueront l’histoire de l'amour malheureux d’Aida et Radames, racontée par ...
Turandot-ph. Alfredo Tabocchini

Turandot sur un ours, à Macerata

Au Festival de Macerata dans Turandot, la mise en scène de Ricci/Forte surprend au début et s’essouffle à la fin. Reste la musique… Cinq boites, énormes, démesurées, transparentes, sont posées sur l’immense scène esplanade du Sferisterio. Dans l’une un ours blanc (à la Damien Hirst), dans une autre, moins grande, deux mariés, style gâteau de noces… Pour le metteur en scène Stefano Ricci, qui forme avec Gianni Forte, un duo, Ricci/Forte, ...
Norma.01

À Genève, Norma l’objet du scandale

Cette production de Norma de Vincenzo Bellini créée en 2002 à l’opéra de Stuttgart, reprise au Novaya Opera de Moscou en octobre 2012, puis en mars de cette année, ou encore au Teatro Massimo Palermo en juin 2014, arrive à Genève vêtue de sa sulfureuse réputation. Elle a été accueillie par une bronca des spectateurs. Norma, opéra mythique des amateurs de bel canto fait s’indigner le public du Grand Théâtre de ...
Diana Damrau et Nicolas Testé enflamment la Philharmonie de Luxembourg

Diana Damrau et Nicolas Testé enflamment la Philharmonie de Luxembourg

Festival vocal pour un récital nommé à juste titre « Bel canto drammatico ». Diana Damrau et Nicolas Testé, dans un programme tout XIXe siècle conçu avec goût et intelligence, enchantent le public par leur engagement. Aux côtés de pages de Bellini, Verdi, Wagner ou Massenet, Meyerbeer sort comme le grand triomphateur de la soirée. C’est Diana Damrau qui avait ouvert en septembre dernier la saison 2016-2017 de la Philharmonie de ...
tamestit

Antoine Tamestit donne voix à l’alto

Avec l'album Bel Canto, Antoine Tamestit magnifie la voix de l'alto. Louons d’abord une prise de son qui exacerbe la beauté du timbre de l’alto, servi par une programmation éclectique mais toute au service de l'instrument. Le jeu d’Antoine Tamestit d’une pureté et d’une chaleur remarquables magnifie des partitions séduisantes, à défaut de se positionner parmi les chefs-d’œuvre de la musique classique. Au premier chef, il défend superbement trois partitions du compositeur ...
Chailly Scala

Raretés italiennes par Riccardo Chailly avec le Filarmonica della Scala

Riccardo Chailly, maître de la Scala depuis deux ans, continue ses recherches de pièces oubliées ou composées dans leurs versions initiales par les grands maîtres du romantisme. Il avait déjà fait de telles prospections pour Decca avec son Gewandhausorchester de Leipzig dans Mendelssohn ou Schumann (avec les retouches de Mahler pour les symphonies de ce dernier), puis avec Puccini où l'on pouvait trouver pour la première fois au disque la fin ...
Vincenzo BelliniNORMAInszenierung Moshe Leiser,Patrice Caurier

La Norma à part de Cecilia Bartoli au Théâtre des Champs-Élysées

Depuis sa prise de rôle à Salzbourg en 2013, Paris attendait avec impatience la Norma de Cecilia Bartoli, pas seulement parce que la mezzo italienne est un choix surprenant pour ce rôle mais peut-être aussi parce que Norma est une œuvre mythique et pourtant très rarement montée. Et pour cause, Norma est redoutable à distribuer car c’est un rôle vocalement multiple et seule une poignée de cantatrices a réussi à ...
Maria JoséSiri chante Norma au Macerata Opera Festival 2016

Tendre et furieuse Norma au Sferisterio de Macerata

Une très poétique Norma au festival de Macerata, dans les Marches, avec une mise en scène et des décors évocateurs et émouvants, et le très jeune chef, Michele Gamba qui sculpte l’orchestre en un support parfait pour les belles voix réunies par Francesco Micheli, directeur artistique du festival. Posés contre le mur du Sferisterio, d’immenses pilastres de résilles, longs rubans, lianes mouvantes évoquent une forêt vierge, des cercles magiques parcourus de ...
Devieilhe Sabine MolinaVisuals

Sabine Devieilhe, une Somnambule qui fait rêver

La Sonnambula n'est pas l’œuvre la plus facile à distribuer tant le succès de l'opéra repose sur les épaules du soprano qui doit être capable de maîtriser la virtuosité la plus débridée avec les mélismes belliniens. Sabine Devieilhe est une des grandes chanteuses dont il faudra tenir compte dans ce répertoire. Manifestement, sa maîtrise technique est telle qu'elle fait fi des difficultés de la colorature, en gardant un timbre très bien ...
Ouvertures d'opéra

Ouvertures belcantistes avec Enrique Mazzola et l’ONDIF

Musique « populaire » avec un bouquet d’ouvertures italiennes endiablées. Mais attention, le mélomane plus averti n’en fera pas moins quelques belles découvertes. La photo de couverture et le sous-titre un peu ringard de l’album – « Bel canto amore mio » – semblent vouloir donner le ton. Rien de prétentieux sur cet agréable CD, qui semblerait destiné avant tout à être écouté sur la terrasse à l’heure de l’apéro, ou ...
Cecilia Bartoli met le feu à Norma

Cecilia Bartoli met le feu à Norma

Judicieuse idée de reprendre la Norma flambant neuve voulue par Cecilia Bartoli à Salzburg 2013 pour accompagner son enregistrement Decca. Après Zürich, la directrice d'école imaginée par Moshe Leiser et Patrice Caurier en lieu et place de l'habituelle druidesse fait la classe à Monaco dans l'intimité exceptionnelle de l'Opéra Garnier. Voici un spectacle qui fait douter de l'utilité des sur-titres. Non point tant à cause des vaines arguties didascaliques face aux transpositions ...
NORMA -

Maria Agresta grande Norma au Théâtre des Champs-Elysées

A Paris Maria Agresta est une grande Norma dans une mise en scène trop terne. Dans ses notes d'intentions imprimées dans le programme de salle, Stéphane Braunschweig explicite son concept de mise en scène : les gaulois résistants (encore et toujours) à l'empire romain se terrent au fond d'un bunker. Cela nous vaut une production plus que dépouillée, grise sur fond gris, avec un minimum d’accessoires, et peu de direction d'acteur. Un ...
norma turin

À Turin, Maria Agresta superbe Norma

Cette production de Norma de Bellini, créée en 2002, reprise en 2012, offre le rôle-titre à Maria Agresta. Avec son interprétation, la soprano sicilienne se taille un succès à la hauteur d’une prestation d’exception. La formidable qualité vocale du plateau féminin a soulevé l’enthousiasme du public, qui a ovationné les artistes pendant de longues minutes. Pour le lyricomane, Norma c’est Callas ou Sutherland. Callas pour la tragédienne, Sutherland pour la voix. ...
Ipuritani.02

A Turin, l’esprit du bel canto redécouvert

Dans cette nouvelle production du Teatro Regio de Turin, la direction inspirée d’un orchestre magnifique transmet à la scène l’esprit du bel canto. Comment chanter le bel canto ? Aujourd’hui, ces intrigues d’un autre temps déclamées avec un langage suranné ne collent plus à l’expression actuelle des sentiments humains. De plus, la toute puissance des metteurs en scène les pousse fréquemment à des transpositions souvent hasardeuses pour démontrer l’actualité du drame. ...
Elina Garanca © Harald Hoffmann

De la beauté du bel canto avec Ekaterina Siurina et Elīna Garanča

Il en est de certains concerts qu’on voudrait que jamais ils ne cessent. Celui que nous offre le Deutsche Radio Philarmonie Saabrücken-Kaiserlautern, son chef Karel Mark Chichon avec les voix d’Elīna Garanča et d’Ekaterina Siurina avec cette version concertante de I Capuletti e I Montecchi de Bellini est de ceux-là. On attendait un duo Elina Garanca et Aleksandra Kurzak (Madame Roberto Alagna à la ville). Si les deux chanteuses étaient superbement ...
IMG_0539

Festival Chopin à Nohant

La grange de la maison de George Sand à Nohant, aujourd’hui réaménagée et rebaptisée « Auditorium Frédéric Chopin », accueille depuis près de 50 ans un festival de musique centré sur celle de Chopin et de la période romantique. Le vendredi 18 juillet au soir, « Un salon chez Chopin ». Un concert thématique avec la violoncelliste Olivia Gay, la soprano Helen Kearns, le pianiste François Dumont et le co-directeur artistique du Festival ...
chopin1848

Évocation du dernier concert de Chopin à Paris

Laissez opérer votre imagination… et vous voilà transportés au mercredi 16 février 1848 dans l’un des salons de Pleyel, 20 rue Rochechouart, où Frédéric Chopin donne son dernier concert à Paris, peu de temps avant qu’il ne s’installe place Vendôme. Il disparaîtra le 17 octobre 1849 après une longue et inexorable dégradation de son état de santé miné par la tuberculose. L’affiche du programme n’indique pas très précisément les œuvres interprétées lors ...
manlio_benzi_2

Atelier lyrique, concert 2014 au Palais Garnier

C'est un incontournable des fins de saisons lyriques à Paris, l'occasion pour les jeunes élèves chanteurs de l'Atelier Lyrique de se montrer sous leur plus beau jour sous les ors de Garnier. Cette année encore, on salue le travail de préparation sous la direction d'Irène Kudela, pianiste, chef de chant et directrice des études musicales. Pas facile en effet, pour ces candidats à une carrière professionnelle, de négocier  un exercice ...
PURI_1158a-M

I Puritani, vous en avez rêvé, le Met l’a fait

Si vous avez un jour rêvé de voir un des vos opéras romantiques fétiches dans une mise en scène conforme à la production originale, telle qu’on peut s’en faire une idée à partir des maquettes de décors qui sont restées jusqu’à nous, courez vite voir cette production des Puritains telle que le Met continue à l’afficher depuis 1976. Vous n’en croirez pas vos yeux ! Les décors sont constitués sur ...
Les Capulets et les Montaigus (saison 2007/2008)

Les Capulets et les Montaigus à Bastille

Quel extra-terrestre n'a-t-il jamais entendu parler des Capulet et des Montaigus de l'Opéra Bastille, dont voici la cinquième reprise ? Qui n'a au moins lu, faute de l'avoir vue, l'accueil favorable réservée chaque fois à la jolie mise en scène de Robert Carsen, qui n'a pas pris une ride en dix huit ans ? Et que va-t-on pouvoir écrire de neuf à son sujet, si ce n'est répéter que, toujours un peu ...
6526_PRESSE-IPURITANI-026 (2)

Les Puritains investissent la Bastille

Cette première de I Puritani a été très applaudie par le public de l’Opéra Bastille. Etait-ce par le retour en grâce d’une œuvre qui n’avait jamais été donnée à l’Opéra National, sauf en sa succursale de l’Opéra Comique en 1987 ? En raison de l’attrait d’une distribution plus que satisfaisante ? Du côté consensuel d’une mise en scène ni inventive, ni choquante ? Probablement par un mélange des trois, de ...

Lauréats du Concours international de bel canto Bellini 2013

A l'issue de la troisième édition du Concours international de bel canto Vincenzo Bellini tenu à Paris le 24 octobre dernier les lauréats sont les suivants : - Premier Grand Prix Vincenzo Bellini (attribué à l'unanimité) : Anna Kasyan, soprano (France / Arménie) - Prix spécial du New Yer Festival de Gstaad : Heerea Bae, soprano (Corée du sud) - Prix spécial pour la meilleure interprétation d'un air en français : Paul Gaugler, ...