Opéra

Unamourenguerre_MetzMetropole_2014-0644

Metz, création lyrique de Caroline Glory et PPDA

Un plateau vocal de qualité pour un ouvrage qui devra faire ses preuves. Saluons pour commencer l’originalité et la pertinence du projet, destiné à commémorer le centenaire du début de la Première Guerre Mondiale. Quel lieu plus approprié que l’Opéra-Théâtre de Metz Métropole pour donner sa première chance à cette nouvelle création lyrique, conçue comme un hommage aux soldats disparus ! Inspiré de correspondances entre poilus et leurs familles, l’ouvrage met ...
L?Enlèvement au sérail

Le retour de l’enlèvement au Sérail à l’Opéra de Paris

Trente ans après, L'enlèvement au sérail revient à Paris dans une nouvelle et séduisante production. Pour apprécier à sa juste valeur ce charmant Enlèvement au sérail, peut-être faut-il laisser de côté tout ce que nous croyions savoir sur ce singspiel, et également oublier celui que nous avions vu, dans ces mêmes lieux, en 1977. Ici, pas de stars, mais des interprètes jeunes, quoique ayant déjà fait leurs preuves sur les planches ...
Patricia Petibon

Patricia Petibon, la belle excentrique

"La belle excentrique"...Comme l'intitulé de ce concert, qui est également celui de son dernier album, convient à la plus rousse et plus flamboyante de nos chanteuses lyriques ! Belle, elle l'est autant qu'à ses débuts dans le giron des Arts Florissants ; excentrique, souhaitons qu'elle le reste le plus longtemps possible car lorsque la fantaisie se marie à une telle intégrité et à une telle plénitude vocale, le plaisir du spectateur ...
Amico Fritz-3

Paolo Carignani mène l’Amico Fritz au triomphe

A l’Est de la France, les raretés se poursuivent avec L’Amico Fritz de Mascagni proposé à Strasbourg. Décidément, l’Alsace-Lorraine est aventureuse en ce début de saison. Après Owen Wingrave de Britten à Nancy, c’est au tour de l’Opéra national du Rhin de présenter L’Amico Fritz de Pietro Mascagni, écrit juste après et cependant bien moins célèbre que son tube Cavalleria Rusticana. Et quoi de plus logique, en effet, que de monter ...
otello

Gregory Kunde, l’aujourd’hui Otello de référence

Malgré une mise en scène sans force évocatrice, des costumes et des décors laids, la direction de Gianandrea Noseda galvanise un impressionnant plateau vocal dans un Otello de Verdi de feu à Turin. Gregory Kunde entre dans le cercle envié des ténors verdiens. Quand Gianandrea Noseda lève sa baguette sur les premières mesures de l’ouverture de l’Otello de Verdi, le vent et la tempête jaillissent immédiatement de la fosse. Des mesures ...
castor et pollux tce

Castor et Pollux par un Niquet imparable au TCE

Le Théâtre des Champs Elysées, en cette année commémorant le génial Rameau a décidé de mettre en scène une nouvelle production de Castor et Pollux. Hervé Niquet y est un metteur en musique imparable et Michèle Losier incarne une Phoebe captivante. Naviguant sur le chef-d’œuvre qui prend comme toile de fond les histoires d'amour et d'amitié des deux héros mythologiques, l'un immortel et l'autre pas encore tout à fait, c'est un ...
iolanta

Iolanta conquiert Cologne

Grâce à une distribution de rêve Iolanta enchante le public rhénan. Rareté absolue il y a quelques années encore, l’ultime opéra de Tchaïkovski devient de plus en plus populaire – au moins dans les salles de concert. A Cologne aussi, on a opté pour une version concertante, sans céder, cette fois, à la mode des concerts mis en espace. Ici, les chanteurs, impassibles, se barricadent derrière leurs pupitres, sans entrer en ...
caprices de marianne

Les premiers Caprices de Marianne à Reims

Le Centre Français de Promotion Lyrique (CFPL),  produit Les Caprices de Marianne d’Henri Sauguet (1954), une œuvre rare mais significative pour sa mission : la promotion et l’insertion professionnelle de jeunes chanteurs. Il y a deux choses, outre la qualité vocale, qui ressortent de cette production : la beauté de la mise en scène et la caractérisation ingénieuse des personnages. Toute l’œuvre se déroule dans un décor unique représentant la Galliera Umberto ...
Dame de Pique

Mariss Jansons enflamme La Dame de Pique

Malgré une distribution un peu terne, la Dame de Pique de Mariss Jansons restera dans les mémoires. La carrière de Mariss Jansons ne sera guère passée par l'opéra, même s'il a volontiers proclamé, ces dernières années, son désir de diriger des opéras. Cette exceptionnelle Dame de Pique donnée à Munich puis à Luxembourg, en version de concert, laissera bien des regrets à tous ceux qui rêvent en vain de ce qu'auraient ...
Hoffmann©FCarnuccini4

Les Contes d’Hoffmann à Rouen : une véritable déception

Est-il crédible, de nos jours, de proposer sur scène la version Choudens de 1907 des Contes d’Hoffmann ? Est-il possible de se réclamer de celle-ci, en remplaçant de plus les récitatifs chantés par des textes parlés, et en y rajoutant bizarrement l’air de Nicklausse  « vois sous l’archet frémissant » ? L’œuvre ultime d’Offenbach a supporté bien d’autres tripatouillages, et on n’est plus à cela près. Tout au plus regrette-t-on la suppression de beaucoup de ...
Marc Minkowski

Les Boréades de Rameau : vents impétueux

Les Boréades, chef d’œuvre tardif de Rameau, a connu sa première représentation à l’Opéra Royal de Versailles avec les Musiciens du Louvre Grenoble. La partition, d’une grande richesse concernant l’orchestration des instruments à vent, était dirigée par un Marc Minkowski, qui n’a laissé passer aucune difficulté sous silence, soulignant çà et là telle subtilité de l’écriture, surtout que la version de concert laisse une part importante à la pure écoute musicale, ...
2014-15-tosca-020_copier

Tosca porte sa croix à Bastille

Evidemment, personne ne se plaindra du remplacement de la production de Werner Schroeter, après 18 ans de bons et loyaux services… mais cette Tosca version Pierre Audi comble t-elle vraiment nos attentes ? Le rideau qui se lève sur ce décor elliptique et conceptuel rappelle inévitablement le symbolisme déjà à l'œuvre chez Schroeter. Peu d'efforts à fournir ici pour comprendre les intentions et les messages… ils nous sont même assénés avec ...
SCHWEIZ STADTTHEATER OPER PREMIERE

Berne affiche le rare Armide de Gluck

Pour son ouverture de saison, le Stadttheater de Berne présente le rare Armide de Christoph Willibald Gluck dont la superbe musique sauve un spectacle affichant une transposition scénique d’une efficacité douteuse. Monter ce monument musical avec ses plus de vingt solistes avec les moyens d’un théâtre de troupe est une gageure difficile à réaliser. Si du côté orchestral, la direction énergique et éminemment musicale de Mario Venzago s’avère excellente, la partition ...
COSI FAN TUTTE Opéra de Tours

L’évidence de Cosi fan tutte par Gilles Bouillon et Jean-Yves Ossonce

Pour cette nouvelle production de Cosi fan tutte à l’Opéra de Tours, Jean-Yves Ossonce a fait appel à son fidèle complice, Gilles Bouillon. Il en a résulté, comme souvent avec ces deux maîtres d’œuvre, un spectacle abouti avec, pour le spectateur, le sentiment d’un réel travail d’équipe. Gilles Bouillon ne vise pas la relecture mais s’efforce de fluidifier le déroulement de l’ouvrage et de mettre en évidence les sentiments des personnages. ...
onegin

A Genève, le plus beau des Lenski

Avec cet Eugène Onéguine mis en scène par Robert Carsen pour le Metropolitan Opera de New-York, le Grand Théâtre de Genève présente un spectacle esthétiquement très beau quoique manquant parfois d’intensité dramatique  par manque de direction d’acteurs. Dans le décor nu d’un plateau ouvert sur toute la largeur et la profondeur de scène, baigné de la lumière bleue et glaciale d’un matin d’hiver brouillardeux, Lenski (Edgaras Montvidas) attend Onéguine pour le ...