Opéra

LE PRE AUX CLERCS

Le retour du Pré aux Clercs à l’Opéra-Comique

Le Pré aux Clercs, le 5e plus grand succès de la maison (1708 représentations de 1832 à 1949) après Carmen, Manon, Mignon et La Dame Blanche, réapparaît, plus de 65 ans après sa disparition de l’affiche, sur la scène où il s’est vu créé. Ce que l’on sait peu, l’œuvre ayant presque complètement disparu, c’est que Le Pré aux Clercs est une sorte de pendant des Huguenots, créés quatre ans plus ...
_59P0895_DxO (2)

Castor et Pollux, le triomphe de Christophe Rousset à Toulouse

Christophe Rousset restitue à Rameau la splendeur du drame et de l'orchestre avec une distribution de belle tenue. Seule une mise en scène contestable vient ternir notre plaisir durant cette soirée.  La réussite de cette nouvelle production, venue du théâtre an der Wien repose essentiellement sur les épaules de Christophe Rousset; c’est lui qui avec ses Talens Lyriques fait resplendir l’écriture de Rameau, donne le ton au drame et magnifie les ...
5M1A0147

Une Walkyrie de vrai théâtre par Kirill Petrenko

Même si elle a quelques faiblesses (des longueurs dans le 3e acte notamment), la belle mise en scène d'Andreas Kriegenburg est un bel écrin pour ce qui fait l'événement de cette reprise du Ring à l'Opéra de Bavière, la direction de Kirill Petrenko. L'arbre des morts du premier acte ne s'oublie pas aisément, le travail du jeune directeur musical de la maison non plus. Dans la distribution en revanche, tout n'est ...
or du rhin munich15

L’Or du Rhin à Munich, version Petrenko

Kirill Petrenko fait de L'Or du Rhin un véritable événement théâtral. À 42 ans, Kirill Petrenko a déjà une longue expérience du Ring : en 2001, tout jeune directeur musical du modeste théâtre de Meiningen, il avait réussi à le faire jouer dans un théâtre très peu habitué à ce genre de grande entreprise. 14 ans plus tard, et après deux étés à Bayreuth, il était naturel qu'il prenne rapidement en ...
Conteslune©JPouget6

D’un film à un opéra : Contes de la lune vague après la pluie

Le film culte des cinéphiles Contes de la lune vague après la pluie du cinéaste japonais Kenji Mizoguchi devient un opéra, dont le livret retrace fidèlement l’histoire portée au grand écran en 1953. L’histoire met en scène deux hommes, le potier Genjuro et son beau-frère Tobe qui, au temps des guerres, aveuglés par la gloire et la richesse, oublient et délaissent leurs femmes. Après avoir erré entre deux mondes, réels et ...
©Marc Vanappelghem

A Lausanne, Tancredi est un bien pâle héros

Plus de vingt-cinq ans d’attente pour qu’un théâtre lyrique romand reprogramme l’admirable Tancredi de Gioacchino Rossini. En avril 1990, le Grand Théâtre de Genève, sous l’alors direction de Hugues Gall, mettait les petits plats dans les grands avec une jeune et bouleversante Sofie von Otter dans le rôle-titre et une formidable Katia Ricciarelli dans celui d’Amenaide. Avec sa partition d’une richesse musicale inouïe, Tancredi est l’opéra d’un Rossini de vingt-et-un ans. La ...
tristan et isolde strasbourg

Tristan et Isolde démythifiés à Strasbourg

A l’Opéra du Rhin, Marc Clémeur poursuit un cycle Wagner jusqu’ici plutôt inégal avec un Tristan et Isolde bien plus équilibré et convaincant. Est-ce la proximité et l’attractivité sur le public allemand qui n’a que le Rhin à franchir ? Est-ce la germanophonie de tradition en terre d’Alsace ? Quoi qu’il en soit, Wagner est toujours bienvenu à l’Opéra national du Rhin et y est accueilli par des salles pleines et enthousiastes. Après ...
brundibar

Brundibár à Besançon 

A travers les oeuvres des compositeurs persécutés, hommages à une époque, à un style, aux victimes des nazis. On pourra espérer loin l'époque de la découverte de ces artistes compositeurs assassinés par des nazis épurateurs de la modernité : de plus en plus, Schulhoff, Ullmann, Krása ont voie au chapitre. Seul dans ce programme Kurt Weill l'exilé est resté dans les mémoires de façon continue. Pas pour le Berliner Requiem toutefois, à ...
100 miniatures

100 miniatures ou la poésie du quotidien

Philippe Minyana et Bruno Gillet poétisent le quotidien dans 100 miniatures, un mélodrame lyrique au Vingtième Théâtre. C'est la complainte d'un jour ordinaire, avec sa routine, ses galères, ses obsessions, ses extases furtives et ses abominations, qui trame le propos des 100 miniatures imaginées par Philippe Minyana et mises en musique par Bruno Gillet, avec Mireille Laroche pour la mise en scène: une manière d'Arte povera entre légèreté et gravité, qui poétise le ...
IMG_7068  Der Kaiser von Atlantis   Gilles Abegg Opéra de Dijon

Der Kaiser von Atlantis à Dijon

Après Brundibár, opéra pour enfants de Hans Krása, le Festival « Résistance par les Arts » nous gâte en proposant Der Kaiser von Atlantis de Viktor Ullmann. Celui-ci, tchèque et juif comme lui, est emprisonné à Terezin et sera comme lui gazé à Auschwitz. Si Krása se sert du conte et de la fraîcheur enfantine pour faire la nique à la barbarie des nazis, Ullmann, tout en s’appuyant sur la ...
3_-_thierry_laporte-opera_limoges

Un Freischütz lourd d’ennui à Limoges

Cette nouvelle production du  Freischütz déçoit scéniquement mais satisfait en partie musicalement !  Il est très difficile de monter une mise en scène crédible du Freischütz. La dimension onirique, les scènes fantastiques, l'omniprésence de la nature, semblent condamner les productions modernes à se réfugier soit dans un kitsch premier degré à base de chapeaux à plumes, chaussettes montantes et cerfs empaillés, soit dans un faux moderne d'effets spéciaux à mi-chemin entre Bioman (pour les costumes) et Starwars (pour les ...
Photo Bernd Uhlig (2012)

Berg à Berlin, Lulu dominée par le Dr. Schön de Michael Volle

Après le décevant Wozzeck donné la veille par la même équipe Daniel Barenboim / Andrea Breth, dans cette Lulu l'essentiel est sauf à défaut d'être exaltant. Commençons par le pire. Ce qui est joué à Berlin depuis la première de cette production en 2012 n'est pas la version complétée par Friedrich Cerha, mais une "version de Berlin". Cette "version" consiste en la suppression pure et simple du prologue et de tout le premier tableau de ...
Wozzeck_012(c) Bernd Uhlig

Berg à Berlin, triste Wozzeck

Dans le cadre d’un « cycle Berg » comprenant aussi Lulu et des concerts, une reprise du décevant Wozzeck de 2011. 1994 : moins de deux ans après avoir pris ses fonctions dans le principal opéra de la partie orientale de Berlin, Daniel Barenboim frappe un grand coup en présentant Wozzeck dans la mise en scène historique de Patrice Chéreau. 2011 : dix-sept ans plus tard, c’est avec Andrea Breth qu’il fait équipe pour ...
solaris

La science-fiction à l’opéra avec Solaris de Dai Fujikura

Dans Solaris au Théâtre des Champs-Élysées, avec une chorégraphie somptueuse, Dai Fujikura place l'auditeur au centre de l'espace cosmique. Solaris, le roman de science-fiction de Stanislas Lem, a été porté à l'écran par deux fois, en 1972 par Andreï Tarkovsky et en 2002 par Steven Soderbergh. La planète-océan de l'écrivain polonais avait déjà inspiré Dai Fujikura au sein de son écriture instrumentale. Avec le librettiste Saburo Teshigawara, il adapte le roman ...
villemorte-63085b

Une Ville morte très onirique à Nantes

Cette reprise de La Ville morte de Korngold, dans la production de Philipp Himmelmann, fait date !  Aussi incroyable que ceci puisse paraître, le chef d’œuvre de Korngold, créé simultanément à Hambourg et Cologne le 4 décembre 1920, n’a pas été représenté en France en version scénique avant 2001. C’est l’Opéra du Rhin qui avait alors réparé l’injustice avec un spectacle également présenté au Théâtre du Chatelet dans le cadre du Festival ...