Opéra

tristan sellars paris

Le rituel Tristan de Sellars à Paris

Wagner a écrit Tristan et Isolde comme une cérémonie d’initiation : action scénique réduite au minimum, quasiment pas de choeurs (mais quels !) pour 5 chanteurs (voire deux !) qui parlent pendant 4 heures du voyage humain de l’Amour à la Mort. L’opéra wagnérien a toujours été le miroir des avancées en matière de mise en scène. Nul doute, alors, que Wagner, qui rêvait de l’oeuvre d’art totale (le fameux ...
Manon_Lescaut_10_c_Jochen_Klenk (bis)

Manon Lescaut sur papier glacé à Baden-Baden

Pour le versant lyrique de sa seconde venue au Festival de Pâques de Baden-Baden, l’Orchestre philharmonique de Berlin et son chef Simon Rattle ont choisi de présenter Manon Lescaut de Puccini. Un grand écart stylistique avec La Flûte enchantée de Mozart qui ouvrait les festivités l’an dernier, d’autant que Simon Rattle dirigeait ainsi son premier opéra du compositeur italien. Et cette fois, nul doute n’est plus permis ; c’est bien l’orchestre et ...
finta1

Dijon, La Finta Giardiniera enchantée

« Viva pur la Giardiniera …Viva amore que fa tutti rallegrar ! Vive la jardinière, vive l’amour qui rend tout le monde heureux ! ». Le texte du dernier ensemble vocal traduit exactement l’état d’esprit dans lequel on se trouve à la fin de la soirée : on a retrouvé son optimisme et sa jeunesse d’esprit, regonflé par le dynamisme, l’humour, la bonne humeur de cette équipe d’artistes tellement « au top » de leur forme ...
OTELLO -

Otello de Rossini au Théâtre des Champs-Élysées

La mode de l’intelligentsia parisienne étant de huer systématiquement les mises en scène lors des  premières, à croire qu’elle n’achète un billet rien que pour cela, on se gardera bien de jouer les suiveurs, en trouvant le travail de  Moshe Leiser et Patrice Caurier, qui ne sont pas d’ordinaire notre tasse de thé, plutôt intéressant. L’action est replacée à une époque contemporaine indéterminée. Le premier acte se déroule dans l’antichambre d’un ...
italiana2

L’Italienne à Alger à Paris trop clownesque

Genre typiquement italien, l’opera buffa touche avec Rossini une virtuosité sans pareil grâce au pouvoir du compositeur de souligner en musique l’aspect dérisoire des personnages et des situations. La ligne entre le comique et le clownesque est cependant très subtile et une mise en scène insistant sur des clichés et sur une facile hilarité peut rendre l’ensemble assez banal. C’est proprement le résultat du travail d’Andrei Serban qui transforme Mustafà en ...
salamine

Salamine de Maurice Emmanuel

Les disques Fy et du Solstice, avec l'INA, nous proposent une véritable curiosité : Salamine, tragédie en trois actes de Maurice Emmanuel d'après Les Perses d'Eschyle, commande de l'Opéra de Paris, créée avec succès en 1929. Un objet lyrique non identifié, qui tient à la fois de la tradition de la tragédie lyrique à la française et de la reconstitution du théâtre antique. L'attrait de Maurice Emmanuel pour la modalité, ...
BERENICE Opéra de Tours avril 2014 © François Berthon  6018

Enthousiasmante Bérénice à Tours

Grand promoteur du répertoire français, Jean-Yves Ossonce nous présente la rare Bérénice de Magnard qui, depuis sa création à l’Opéra Comique en 1911, n’avait encore connu qu’une seule reprise scénique à Marseille en 2001. Cette « tragédie en musique » ne manque pourtant pas d’attraits, dès l’ouverture qui constitue une très belle pièce de concert. La partition de Magnard, subtile et raffinée, témoigne d’une grande habileté instrumentale et harmonique ainsi ...
Le Concert Lorrain_cop_Benjamin De Diesbach (2)

Otto, un opéra bilingue de Haendel et de Telemann

Donnée en version scénique au Théâtre de Magdebourg en mars dernier, cette représentation messine de l’Otto de Haendel et de Telemann constitue en France une première absolue. C’est en effet la première fois dans notre pays que l’on entend en live le fruit d’une collaboration entre les deux musiciens, amis de jeunesse lors de leurs années hambourgeoises mais aussi correspondants pour plusieurs décennies, et surtout collaborateurs indirects lorsque Telemann prenait ...
dongiobobigny1

Don Giovanni à Bobigny

Il est devenu difficile pour de dépoussiérer l'"opéra des opéras", certainement davantage encore depuis que les scénographies contemporaines acceptent de moderniser le mythe afin de lui trouver une résonance socio-politique. De ce point de vue, Michael Haneke a frappé très fort avec une mise en scène redoutablement efficace et radicale. Cette vision brutale et sévère des rapports de prédation sexuelle se retrouve dans le travail de Christophe Perton qui, loin ...
etoile2

L’Etoile fait briller l’Opéra de Montpellier

A Montpellier depuis 1990 existe la structure Opéra junior, un exemple presque unique en France (le CREA d'Aulnay-sous-bois y est similaire) de spectacles musicaux produits et conçus par des enfants et des adolescents. Evidemment Opéra junior a pâti des dernier événements de l'Opéra national de Montpellier. Un temps menacée, la structure a vu son budget de fonctionnement baisser fortement et la collaboration avec l'OONM remise en cause. Finalement Opéra junior ...
A47A0238_©Attila Nagy

Tosca à Budapest

Reprenant une production largement rodée déjà servie par plusieurs distributions, l'Opéra d'État Hongrois programmait Tosca dans le cadre du Festival de Printemps de Budapest. Si la distribution était fortement hongroise, du rôle titre Csilla Boross qui fit ses classes à deux pas de l'opéra à l'Académie Franz Liszt, au chef d'orchestre Balázs Kocsár, la présence du ténor argentin José Cura donnait la couleur internationale attendue pour ce festival. Construit sur le ...
1M2A5715

Metz, les retrouvailles avec Vanessa de Barber

Déjà en octobre 2000, l’Opéra-Théâtre de Metz-Métropole avait été le siège de la création française du premier opéra de Samuel Barber, ouvrage dont la destinée scénique semble être calquée sur celle de son héroïne. Courtisée dans sa jeunesse, cette dernière renaît après une longue période de mise en sommeil… Composé sur un livret du compositeur Gian Carlo Menotti, ami et compagnon de Barber dans la vie, l’opéra relate la rivalité ...
La Bohème (Saison 2013-2014)

À Bastille, la Bohème cherche encore la petite étincelle

Mettre en scène La Bohème, c'est un peu être en permanence sur la corde raide. Face à une partition déjà extrêmement expressive et un livret qui, avouons-le, n'a pas très bien vieilli (comme chez Maeterlinck, la limite entre le désuet et le ridicule est parfois ténue), comment ne pas sombrer dans l'overdose de bons sentiments ? Nul Scarpia ou autres Pinkerton pour venir épicer la sauce : pendant ces deux heures où l'on ...
orfeo3

Orphée de Gluck à Grenoble, délicieusement classique

10 ans ! Cela faisait 10 ans qu'un opéra n'avait plus été monté à Grenoble. Pourtant la ville ne manque ni de public pour ce genre, ni de forces musicales - les Musiciens du Louvre y sont en résidence depuis 1996, ni de lieu avec la MC2. C'est avec cet Orfeo ed Euridice de Gluck, dans sa première version viennoise, en italien, co produit avec entre autres la Mozartwoche de Salzbourg, que ...
Pélléas et Mélisande, Nantes

Un Pélléas très incarné à Nantes

La production événement du Pélléas et Mélisande de Debussy donnée à Nantes repose sur un pari on ne peut plus risqué. La quasi-totalité des chanteurs y effectue en effet une prise de rôle, notamment Stéphanie d’Oustrac et Armando Noguera dans les rôles-titre, quand on sait que la partition repose véritablement sur leurs épaules ! À l'issue du spectacle cependant, le pari est gagné. Stéphanie d'Oustrac, tout d'abord, possède une voix claire, son articulation ...