Opéra

Dame de Pique

Mariss Jansons enflamme La Dame de Pique

Malgré une distribution un peu terne, la Dame de Pique de Mariss Jansons restera dans les mémoires. La carrière de Mariss Jansons ne sera guère passée par l'opéra, même s'il a volontiers proclamé, ces dernières années, son désir de diriger des opéras. Cette exceptionnelle Dame de Pique donnée à Munich puis à Luxembourg, en version de concert, laissera bien des regrets à tous ceux qui rêvent en vain de ce qu'auraient ...
Hoffmann©FCarnuccini4

Les Contes d’Hoffmann à Rouen : une véritable déception

Est-il crédible, de nos jours, de proposer sur scène la version Choudens de 1907 des Contes d’Hoffmann ? Est-il possible de se réclamer de celle-ci, en remplaçant de plus les récitatifs chantés par des textes parlés, et en y rajoutant bizarrement l’air de Nicklausse  « vois sous l’archet frémissant » ? L’œuvre ultime d’Offenbach a supporté bien d’autres tripatouillages, et on n’est plus à cela près. Tout au plus regrette-t-on la suppression de beaucoup de ...
Marc Minkowski

Les Boréades de Rameau : vents impétueux

Les Boréades, chef d’œuvre tardif de Rameau, a connu sa première représentation à l’Opéra Royal de Versailles avec les Musiciens du Louvre Grenoble. La partition, d’une grande richesse concernant l’orchestration des instruments à vent, était dirigée par un Marc Minkowski, qui n’a laissé passer aucune difficulté sous silence, soulignant çà et là telle subtilité de l’écriture, surtout que la version de concert laisse une part importante à la pure écoute musicale, ...
2014-15-tosca-020_copier

Tosca porte sa croix à Bastille

Evidemment, personne ne se plaindra du remplacement de la production de Werner Schroeter, après 18 ans de bons et loyaux services… mais cette Tosca version Pierre Audi comble t-elle vraiment nos attentes ? Le rideau qui se lève sur ce décor elliptique et conceptuel rappelle inévitablement le symbolisme déjà à l'œuvre chez Schroeter. Peu d'efforts à fournir ici pour comprendre les intentions et les messages… ils nous sont même assénés avec ...
SCHWEIZ STADTTHEATER OPER PREMIERE

Berne affiche le rare Armide de Gluck

Pour son ouverture de saison, le Stadttheater de Berne présente le rare Armide de Christoph Willibald Gluck dont la superbe musique sauve un spectacle affichant une transposition scénique d’une efficacité douteuse. Monter ce monument musical avec ses plus de vingt solistes avec les moyens d’un théâtre de troupe est une gageure difficile à réaliser. Si du côté orchestral, la direction énergique et éminemment musicale de Mario Venzago s’avère excellente, la partition ...
COSI FAN TUTTE Opéra de Tours

L’évidence de Cosi fan tutte par Gilles Bouillon et Jean-Yves Ossonce

Pour cette nouvelle production de Cosi fan tutte à l’Opéra de Tours, Jean-Yves Ossonce a fait appel à son fidèle complice, Gilles Bouillon. Il en a résulté, comme souvent avec ces deux maîtres d’œuvre, un spectacle abouti avec, pour le spectateur, le sentiment d’un réel travail d’équipe. Gilles Bouillon ne vise pas la relecture mais s’efforce de fluidifier le déroulement de l’ouvrage et de mettre en évidence les sentiments des personnages. ...
onegin

A Genève, le plus beau des Lenski

Avec cet Eugène Onéguine mis en scène par Robert Carsen pour le Metropolitan Opera de New-York, le Grand Théâtre de Genève présente un spectacle esthétiquement très beau quoique manquant parfois d’intensité dramatique  par manque de direction d’acteurs. Dans le décor nu d’un plateau ouvert sur toute la largeur et la profondeur de scène, baigné de la lumière bleue et glaciale d’un matin d’hiver brouillardeux, Lenski (Edgaras Montvidas) attend Onéguine pour le ...
myrto papatanasiu

Myrtὀ Papatanasiu, nouvelle duchesse de Bretagne

Au mois de juin 2013, Myrtὀ Papatanasiu avait fait la conquête du public rennais en incarnant au pied levé une Violetta vibrante et virtuose. Pour son retour dans la capitale bretonne, le temps d’un récital avec orchestre, les attentes étaient fortes ; elles n’ont pas été déçues. C’est avec Alcina, rôle qu’elle a récemment interprété avec succès au palais Garnier que Myrtὀ Papatanasiu entame ce récital et le charme s’installe aussitôt : ...
Menotti

Le Consul de Menotti, éloge de la phobie administrative

Entre Kafka et Broadway, Le Consul de Gian-Carlo Menotti (1911-2007) dénonce les mécanismes d'une administration mystérieuse et tyrannique qui réduit l'humanité au rang de victime. On a peine à croire que Le Consul de Gian-Carlo Menotti ait été en son temps un succès phénoménal, marqué par l'obtention du Prix Pulitzer 1950. C'est pourtant avec cet opéra que le compositeur (âgé de 38 ans) entra de plain-pied dans une carrière jalonnée de ...
IMG_4783 photo Christian DRESSE 2014

Une Gioconda de grand luxe à l’Opéra de Marseille

Venant de Liège, ayant tourné à Palerme, Nice, Saint-Etienne, cette belle production de La Gioconda atterrit enfin à Marseille. La mise en scène réussit le tour de force d’allier tradition et modernité, de laisser respirer l’action dans les lieux et l’époque du livret, sans tomber dans le chromo de grand-papa. Les décors, plus suggestifs que réalistes, évoquent à merveille la cour du palais des doges, un navire en partance ou l’intérieur ...
manon

Anne-Catherine Gillet, une Manon de soleil

Brillante ouverture de saison à l’Opéra de Lausanne avec le trop rare « Manon » de Jules Massenet. La soprano Anne-Catherine Gillet et le ténor John Osborn forment un couple de rêve dans une intrigue au romantisme exacerbé. Intelligemment mis en scène par Arnaud Bernard sous l’austérité d’un décor sévère suggérant la réprobation populaire aux excès festifs d’un 18e siècle décadent, cette Manon devrait faire date au dehors même de l’enceinte de l’Opéra ...

Stuttgart donne à voir Tristan et Isolde

Wagner à Stuttgart, la tradition est ancienne : on a beaucoup discuté du Ring composite, vite promu au rang d'apothéose du Regietheater par ses détracteurs mais passionnant au moins par moments. Plus récemment, c'est Calixto Bieito qui a pu présenter sa vision de Parsifal, une production apparemment très riche que nous n'avons encore pu voir. Cette nouvelle production de Tristan par l'intendant de la maison, qui avait déjà signé le merveilleux ...
Owen Wingrave ∏ opera-national-lorraine (1bis)

Nancy ose un Owen Wingrave à grand spectacle

L'Opéra de Lorraine ouvre sa saison avec une rareté de Britten. Owen Wingrave est une œuvre rare et rarement représentée. L’avant-dernier opéra de Benjamin Britten, conçu spécifiquement pour la télévision en 1971, n’a ainsi connu sa création scénique en France qu’en octobre 1996 à Colmar par l’Atelier du Rhin. L’Opéra national de Lorraine lui donne toutes ses chances avec une production étonnamment spectaculaire pour un ouvrage si intimiste. Tiré comme Le Tour ...
quai ouest3

La création de Quai ouest de Régis Campo

Régis Campo créé l'événement à Strasbourg en mettant en musique la langue cinglante et tragique de Bernard-Marie Koltès, en collaboration avec ses deux librettistes Kristian Frédric et Florence Doublet. Renouant avec ses bonnes habitudes, l'Opéra National du Rhin ouvrait sa nouvelle saison avec la création mondiale de Quai Ouest de Régis Campo (lire l'entretien accordé à ResMusica), un opéra donné en coproduction avec le Staatstheater de Nuremberg, qui s'affichait également au ...
Castor & Pollux_Opéra de Dijon©Gilles Abegg_IMG_0261

Castor & Pollux dépoussièré par Haïm et Kosky

Avec Castor & Pollux proposé par l'Opéra de Dijon, c’est véritablement dans l’atmosphère d’une tragédie antique pleine de sang et de fureur que nous plongent Barrie Kosky et Emmanuelle Haïm. Car, contrairement à ce que l’on peut croire, la musique de Rameau s’y prête. Ces deux-là s’entendent à merveille pour utiliser à leurs fins sa nervosité, sa dynamique trop souvent édulcorée par des interprétations sucrées. Ils s’accordent magnifiquement pour nous donner ...