Opéra

index

Tancrède intégral enfin !

Ce Tancrède de 1702 sous la baguette d'Olivier Schneebeli nous le rappelle : de Lully à Rameau, le chemin baroque passe par Campra. Ce nouveau Tancrède (3 CD contre 2 en 1996 chez Malgoire : 46 minutes de musique en plus) sera une révélation pour ceux qui ne juraient que par le génie de Rameau. La froideur récitative un rien hautaine et fonctionnelle de Lully disparaît chez Campra au profit d'un style mélodique moins ...
dq1-le-concert_-spirituel

Apprendre en s’amusant avec Shirley et Dino au festival de Montpellier

La comédie est un art difficile. Ce qui amuse aujourd'hui peut demain ne plus faire rire, par manque de références. Ainsi, ce Don Quichotte chez la Duchesse, racontant l'histoire d'une aristocrate tentant d'humilier par tous les moyens le chevalier à la triste figure, pourrait de nos jours sembler d'une cruauté inouïe, pas drôle pour un sou. C'est là qu'intervient le formidable talent de Corinne et Gilles Benizio (Shirley et Dino), qui ...
fantasio-13

À Montpellier, la redécouverte d’un opéra sentimental d’Offenbach

On retrouve, avec cet opéra peu connu d'Offenbach, une veine trop ignorée de ce compositeur, l'opéra sentimental. Peut-être son tempérament de génial amuseur a-t-il occulté cet aspect, au profit d’œuvres tout aussi bien ficelées, mais dans le genre comique, ce que le public de l'époque – et d'aujourd'hui – réclamait. On se retrouve avec Fantasio plus près des Contes d'Hoffmann que de la Belle Hélène, avec un personnage en or d'étudiant ...
_P6B4837-vf2015-(c)-nicolas-brodard.01

A Verbier, l’énergie débordante de Gianandrea Noseda

Au Verbier Festival, le chef Gianandrea Noseda paye de sa personne dans une soirée dédiée à Verdi et Rachmaninov.  Dans l’œuvre de Verdi, Luisa Miller précède de quelques années la trilogie de sa renommée pérenne, Rigoletto, il Trovatore et la Traviata. C’est dire la maturité de cette partition. Et la musique de l’ouverture en est la preuve évidente. Dès que Gianandrea Noseda lève sa baguette, il se métamorphose. Il grandit, comme ...
Bluthaus10_GP_137

Bluthaus de Georg Friedrich Haas, drame musical pour aujourd’hui

A Sarrebruck, reprise d'un des chefs-d'oeuvre de l'opéra des années 2010 : Bluthaus de Georg Friedrich Haas. Contrairement à une idée reçue, le destin des opéras contemporains n’est pas toujours l’oubli. Créé à Schwetzingen en 2011, donné ensuite à Bonn, l’avant-dernier opéra de l’Autrichien Georg Friedrich Haas a été retravaillé pour une seconde version créée à Vienne en 2014 et reprise à Sarrebruck pour deux représentations. À en juger par le nombre de ...
Idroscalo Pasolini-photo E. Schneiter

Une journée aux Cantiere de Montepulciano

Reportage aux Cantiere Internazionale d'Arte de Montepulciano, en Toscane, un festival et une école d'été fondés par Hans Werner Henze en 1976. Imperceptible tout d’abord, une très lente rumeur, étirée par les archets des violons, s’élève et tournoie sous la coupole de la merveilleuse église de San Biagio, à Montepulciano. Lente naissance du son, léger grondement, lointain, puis insistant, inquiétant. Grattement des doigts sur les cordes, caresses de la paume. Affolements ...
Pelléas München 1

Un Pelléas glacé dans l’été munichois

Une nouvelle production de Pelléas, assez inaboutie musicalement, et dans une mise en scène radicale. Munich n’avait pas vu Pelléas depuis 2004, où une production importée de Londres avait connu quelques représentations avant de disparaître. Cette fois, c’est une vraie nouvelle production qui est présentée, mais pour quatre dates seulement, dans un théâtre bien plus petit que le Nationaltheater, et sans doute avec un petit nombre de reprises. La mise en ...
1506-SvabdaPGA-319

Svadba : les nouvelles Noces du Festival d’Aix

Aix accueille en version scénique la création européenne de Svadba, opéra de la compositrice serbe Ana Sokolović. Conçu pour six voix de femmes a capella, Svadba (Mariage en serbo-croate) apparaît d'emblée comme un avatar contemporain des fameuses Noces de Stravinsky. Le sujet tout d'abord : une manière d'enterrement de vie de jeune fille à la veille de son mariage. Le style musical ensuite : la radicalité d'une partition incantatoire. Délestée des pianos et ...
Tristan München 2015 2

Waltraud Meier, adieux d’une Isolde unique à Munich

Avec Tristan, il n’est jamais très difficile de remplir la salle de l’Opéra de Munich, où l’œuvre a été créé il y a cent cinquante ans. Mais quand Waltraud Meier annonce que les deux représentations programmée en ce mois de juillet 2015 seront ses dernières Isolde, évidemment, les places s’arrachent bien au-delà du public local, et ce d’autant plus que, même en cette occasion solennelle, le prix des places reste ...
IOLANTA (Peter SELLARS) 2015

Sellars et Currentzis rendent la vue et la visibilité à Iolanta

Le Festival d'Aix-en-Provence propose une escale française à cette production Stravinsky/Tchaïkovsky, créée en 2012 à Madrid, qui vient couronner l'édition 2015 du Festival. Iolanta est le seul des 10 opéras de Tchaïkovsky à connaître une fin heureuse. La veille de la première, dans la cour du presbytère, devant un public retenant son souffle, Peter Sellars raconte avec une empathie infinie qu'alors que son ultime héroïne, tombée dans la passion amoureuse, recouvre ...
norma turin

À Turin, Maria Agresta superbe Norma

Cette production de Norma de Bellini, créée en 2002, reprise en 2012, offre le rôle-titre à Maria Agresta. Avec son interprétation, la soprano sicilienne se taille un succès à la hauteur d’une prestation d’exception. La formidable qualité vocale du plateau féminin a soulevé l’enthousiasme du public, qui a ovationné les artistes pendant de longues minutes. Pour le lyricomane, Norma c’est Callas ou Sutherland. Callas pour la tragédienne, Sutherland pour la voix. ...
songe aix

Le retour à Aix d’un Songe d’une nuit d’été de rêve

Triomphale première pour la reprise d'un spectacle vieux d'un petit quart de siècle. On n'avait pas rêvé : Le songe d'une nuit d'été de Benjamin Britten mise en scène par Robert Carsen est un des 10 plus beaux spectacles du monde ! Le Songe d'une nuit d'été, partition ensorcelante et livret impeccable (Shakespeare condensé avec génie par Britten) porte chance à ses metteurs en scène : rappelons en effet que, s'il révélait le jeune ...
Arabella München 2015

Arabella à Munich, pour Anja Harteros et Hanna Elisabeth Müller

C'est à Andreas Dresen que l’Opéra de Munich confie Arabella, le dernier et pas le moins problématique des opéras de Strauss et Hofmannsthal.  La longue histoire des cinéastes à l’opéra n’est pas près de trouver sa fin, quelles que soient les qualités qu’en attendent les directeurs qui les engagent. Tous, pourtant, ne sont pas Michael Hanecke, dont le Don Giovanni parisien avait ouvert à l’opéra des territoires qu’on ne soupçonnait pas ; après ...
91exisdkODL._SL1400_

L’ Enlèvement au Sérail par Yannick Nézet-Seguin, une pure joie

Deuxième volet du cycle Mozart signé Yannick Nézet-Seguin, cet Enlèvement au Sérail est une pure joie – à une petite exception près. Enregistré en public, nous apprend-on sur la pochette de cet album, mais, à vrai dire, on pourrait en douter. Si l’on en juge par les multiples critiques sorties au lendemain des concerts en juillet 2014, Rolando Villazón s’est présenté (encore une fois) en flagrante méforme : aigus craqués dès le ...
munich Königskinder

Königskinder à Francfort, un chef-d’oeuvre en quête de public

Quoi de plus regrettable, dans le monde lyrique d’aujourd’hui, que l’étroitesse persistante du répertoire ? Hors Mozart, Wagner et Verdi, point de salut ? À voir le remplissage de l’opéra de Francfort pour cette reprise de Königskinder, on doit bien avouer que cet appauvrissement volontaire est au moins autant la faute du public que celle des directeurs d’institutions : la salle n’était qu’à moitié pleine, et la canicule n’explique pas tout. Peu importe que des ...