Opéra

Capture d’écran 2015-08-31 à 12.55.31

Le Götterdämmerung de Kirill Petrenko : pour l’éternité

Clôture exceptionnelle pour ce Ring à Bayreuth  Quand le rideau s'ouvre, c'est au célèbre "Lasciate ogni speranza, voi che'ntrate" de l'Enfer de Dante auquel on pense. Avec Berlin comme métaphore et toile de fond, ce très littéral Crépuscule nous convie à une plongée dans les ruines de l'histoire et des illusions. Aleksandar Denić a imaginé un formidable décor tournant présentant sous trois angles une capitale allemande saisie entre la division est-ouest ...
Capture d’écran 2015-08-25 à 19.58.21

Siegfried onirique et désenchanté à Bayreuth

Cette troisième journée à Bayreuth marque une évolution vers davantage de prolixité de détails, à la hauteur de la complexité de la trame musicale. Cette partition de Siegfried est abondamment parcourue par des motifs dont la récurrence ne cherche pas à dissimuler le foisonnement et l'accumulation mémorielle. Frank Castorf rend parfaitement cette idée que l'auditeur qui cherche à pénétrer le Ring fait face à une forêt épaisse où signes et ...
Cavalieri

Magistrale Rappresentatione de Cavalieri par René Jacobs

Opéra ou oratorio, peu importe ! La direction époustouflante de René Jacobs apporte à cette œuvre unique toute la vie et toute la théâtralité dont elle a besoin pour remporter l’adhésion de l’auditeur. Qu’on se précipite sur ce pur chef-d’œuvre ! La Rappresentatione di Anima e di Corpo (Représentation de l'âme et du corps) d'Emilio de Cavalieri, créée en 1600, opéra ou oratorio? Le texte de présentation fort savant de l’universitaire allemande Silke Leopold ...
Capture d’écran 2015-08-25 à 19.12.20

Bayreuth célèbre une Walkyrie iconoclaste et politique

Frank Castorf voit dans la Walkyrie l'occasion de remonter à la source historique de la malédiction de l'Or noir. Le puits de forage n'est pas une allusion aux origines de l'exploitation au proche-Orient, il s'agit ici de l'épisode des champs pétrolifères de Bakou en Azerbaïdjan durant l'opération Edelweiss de la guerre du Caucase en 1942. Les nazis menaçant de s'emparer de la zone, les autorités soviétiques préfèreront saboter et faire exploser ...
bayreuth1 2015

Le Rheingold imaginaire de Frank Castorf

Pour sa troisième année sur la Colline sacrée, ce Ring signé Frank Castorf prend ses marques et s'impose comme un des plus fascinants spectacles que Bayreuth ait proposé depuis des lustres. Quasiment inconnu en France, sauf auprès du public de théâtre, le metteur en scène et directeur de la Volksbühne de Berlin a réussi à faire de la Tétralogie le terrain d'expression d'une modernité radicale. Cette lecture agit à différents niveaux ...
Inganno-Savayas-sicilia-Lepore

Ninetta, Lucia et Lisetta, trois héroïnes tragi-comiques à Pesaro

Trois "petits" opéras de Rossini présentés par le Festival de Pesaro. Porté par la poésie de cette première mise en scène du jeune Graham Vick pour le Rossini Opera Festival en 1994, l’ Inganno felice, (décor et costumes de Richard Hudson, lumières de Matthew Richardson) transcende les limites d’une histoire invraisemblable. Cette farce en un acte, opéra comique, drame joyeux, l’un des trois écrit par Rossini en 1812 et son ...
lulu_erdmannDG

Lulu en version banjo et accordéon

Mojca Erdmann et Michael Volle sont impeccables, mais le recours à une version tronquée et avec une orchestration contestable de l'Acte III relègue cette Lulu berlinoise au rang des curiosités. Réduire cette production berlinoise de Lulu à l'orchestration de l'Acte III de Lulu par David Robert Coleman à coups de banjo, d'harmonium et d'accordéon (en lieu et place de l'habituel et irréprochable travail de Friedrich Cerha) est peut-être excessif, mais comme l'éditeur Deutsche ...
carmen_verone

Carmen en super-production à Vérone

Quelques années seulement après avoir eu les honneurs du DVD, la mise en scène à grand spectacle de Carmen par Franco Zeffirelli aux Arènes de Vérone bénéficie d'une nouvelle captation, avec un meilleur plateau vocal qui tient ses promesses.  Les - fort nombreux - amateurs de Carmen ont été à la fête ces dernières années en matière de captation vidéo car à la version de référence avec  Anna Caterina Antonacci et Jonas ...
TURANDOT

Nuit magique avec Turandot à Sanxay

C’est Turandot, l’ultime chef-d’œuvre de Puccini, qui a été choisi pour fêter les quinze ans d’existence des Soirées Lyriques de Sanxay, le petit festival qui s’invite dans la cour des grands.  Il en a fallu de la passion à Christophe Blugeon, à ses équipes et aux nombreux bénévoles qui contribuent à la manifestation, pour faire d’un village poitevin de six cents âmes un rendez-vous incontournable de l’été lyrique hexagonal accueillant chaque ...
IMG_2194

A Genève, Alain Carré chante l’Histoire du soldat

Loin des grands festivals de l’été, les concerts (gratuits) de Saint-Germain à Genève offrent une brillante version de la rare Histoire du soldat de Stravinsky. La pléthore de festivals de musique force l’attirance du chaland vers les grands noms de la musique classique ou vers des lieux prestigieux. Rien de tel pour passer à côté de véritables moments de grâce. C’est ainsi le cas avec cette version concertante de l'Histoire du ...
index

Tancrède intégral enfin !

Ce Tancrède de 1702 sous la baguette d'Olivier Schneebeli nous le rappelle : de Lully à Rameau, le chemin baroque passe par Campra. Ce nouveau Tancrède (3 CD contre 2 en 1996 chez Malgoire : 46 minutes de musique en plus) sera une révélation pour ceux qui ne juraient que par le génie de Rameau. La froideur récitative un rien hautaine et fonctionnelle de Lully disparaît chez Campra au profit d'un style mélodique moins ...
dq1-le-concert_-spirituel

Apprendre en s’amusant avec Shirley et Dino au festival de Montpellier

La comédie est un art difficile. Ce qui amuse aujourd'hui peut demain ne plus faire rire, par manque de références. Ainsi, ce Don Quichotte chez la Duchesse, racontant l'histoire d'une aristocrate tentant d'humilier par tous les moyens le chevalier à la triste figure, pourrait de nos jours sembler d'une cruauté inouïe, pas drôle pour un sou. C'est là qu'intervient le formidable talent de Corinne et Gilles Benizio (Shirley et Dino), qui ...
fantasio-13

À Montpellier, la redécouverte d’un opéra sentimental d’Offenbach

On retrouve, avec cet opéra peu connu d'Offenbach, une veine trop ignorée de ce compositeur, l'opéra sentimental. Peut-être son tempérament de génial amuseur a-t-il occulté cet aspect, au profit d’œuvres tout aussi bien ficelées, mais dans le genre comique, ce que le public de l'époque – et d'aujourd'hui – réclamait. On se retrouve avec Fantasio plus près des Contes d'Hoffmann que de la Belle Hélène, avec un personnage en or d'étudiant ...
_P6B4837-vf2015-(c)-nicolas-brodard.01

A Verbier, l’énergie débordante de Gianandrea Noseda

Au Verbier Festival, le chef Gianandrea Noseda paye de sa personne dans une soirée dédiée à Verdi et Rachmaninov.  Dans l’œuvre de Verdi, Luisa Miller précède de quelques années la trilogie de sa renommée pérenne, Rigoletto, il Trovatore et la Traviata. C’est dire la maturité de cette partition. Et la musique de l’ouverture en est la preuve évidente. Dès que Gianandrea Noseda lève sa baguette, il se métamorphose. Il grandit, comme ...
Bluthaus10_GP_137

Bluthaus de Georg Friedrich Haas, drame musical pour aujourd’hui

A Sarrebruck, reprise d'un des chefs-d'oeuvre de l'opéra des années 2010 : Bluthaus de Georg Friedrich Haas. Contrairement à une idée reçue, le destin des opéras contemporains n’est pas toujours l’oubli. Créé à Schwetzingen en 2011, donné ensuite à Bonn, l’avant-dernier opéra de l’Autrichien Georg Friedrich Haas a été retravaillé pour une seconde version créée à Vienne en 2014 et reprise à Sarrebruck pour deux représentations. À en juger par le nombre de ...