Récompense : Les Clefs d'Or 2012

ondine_gens_axelrod

Gens and Axelrod rediscover Berlioz and Ravel

Those scores have a mesmerizing beauty but demand a very high technical and musical level. Hence, their discography is quantitatively massive but qualitatively very (very) poor. The tone of the solists cannot always seduce the listener into forgetting clumsy diction, misreading of the text or ignorance of the stylistic rules of prosody. In this context, the legendary version of Crespin and Ansermet (Decca) of Les Nuits d’été and Shéhérazade is ...
StMattPassionDVD_vign

Sellars et Rattle revisitent la Saint-Matthieu

Le pari n’était pas gagné d’avance ! Confier en ces temps plutôt baroqueux le chef d’œuvre de Bach à la Philharmonie de Berlin et à Simon Rattle un chef davantage habitué à Mahler et à Stravinsky qu’au cantor de Leipzig, tout cela tenait presque du sacrilège. On sait également à quel point le concept de « semi-mise en scène », lequel consiste à faire se mouvoir des musiciens habillés en ...
actessud source

La création des costumes de la Source par Christian Lacroix

Faisant écho à la (re)création par Jean-Guillaume Bart de la Source, le Centre National du Costume de Scène et de la Scénographie organise du 16 juin au 31 décembre 2012 une exposition sur les costumes que Christian Lacroix a dessiné pour ce ballet, et que les costumières de l’Opéra de Paris ont exécutés. Un livre retrace le parcours de création de ces costumes qui sont une des réussites du ballet. ...
Après Béjart

Après Béjart, le cœur et le courage

On croyait avoir tout vu, tout lu et tout entendu sur Maurice Béjart, figure tutélaire de la danse. Il y a 5 ans, il est mort en laissant derrière lui une légende qu’il avait patiemment forgée. Le Béjart Ballet Lausanne (BBL) peut-il survivre sans son créateur ? Tel est l’enjeu du passionnant documentaire d’Arantxa Aguirre, tourné quelques mois après la disparition du chorégraphe. Car comme le souligne Claude Bessy, « ...
naxos_delius_mass

David Hill exalte la Mass of Life de Delius

Quand Frederick Delius découvre Also Sprach Zarathustra  dans la bibliothèque d’un ami norvégien, c’est une révélation. Il trouve dans Nietzsche la synthèse éclairante et intensément poétique à ses convictions sur l’inexistence de toute vie après la mort. Sa grande messe, la Mass of Life (1904-1905), tout comme son court Requiem (1913-1916), sont deux œuvres fondées sur Ainsi parlait Zarathoustra et donc résolument… païennes. Delius rejetait le christianisme et il écrivait ...
ondine_gens_axelrod

Gens et Axelrod revisitent Berlioz et Ravel

La discographie de ces partitions, d’une beauté ensorceleuse mais d’une exigence technique et musicale redoutables, est quantitativement importante mais qualitativement très (très) faible. La séduction du timbre des solistes ne peut pas toujours sauver des dictions hasardeuses, une mauvaise compréhension du texte ou une méconnaissance des règles stylistiques de la prosodie. À ce titre, si l’on se base sur les Nuits d’été et Shéhérazade, plusieurs dizaines d’années après son enregistrement, ...
chandos_debussy_deneve

Debussy par Stéphane Denève

Stéphane Denève termine son mandat à la tête de l’orchestre royal d’Ecosse par une « intégrale » des pièces symphoniques majeures de Debussy. Le chef se limite aux pièces purement orchestrales et exclusivement dues à la main du compositeur. Il ne cherche pas, à l’image de Jun Märkl, à proposer les multiples orchestrations. Déjà auteur d’une intégrale indispensable des œuvres d’Albert Roussel, le musicien récidive et marque la discographie des partitions de Debussy. L’exploit ...
L'oeil du loup

Karol Beffa met Daniel Pennac en musique

Publié en 1984, L’œil du loup est un conte pour enfants de Daniel Pennac qui voit la rencontre dans un zoo d’un enfant venu d’Afrique et d’un loup borgne amené d’Alaska. Associant une réflexion sur la dureté de la condition animale et humaine d’aujourd’hui à l’imaginaire du monde de l’enfance, insérant quelques échappées vers l’humour, L’œil du loup est déjà enseigné à l’école primaire. Sur la base de cette forte reconnaissance, ...
buchet chastel_faut il jouer moins fort

Les mémoires de Gerald Moore

Traduit de l’original en anglais Am I too loud ?, ce livre réunit en trente-huit chapitres les mémoires du pianiste accompagnateur Gerald Moore, de l’enfance à l’accomplissement de sa carrière. Adoptant la forme d’une boutade, l’auteur raconte d’un ton ironique et parfois amer les moments les plus significatifs de sa vie, à partir de la rencontre avec son instrument jusqu’aux rendez-vous avec les plus grands artistes de son siècle. Cela sans ...
chandos_bartok_ehnes

James Ehnes joue Bartók : l’imagination au pouvoir

A côté des quatuors à cordes, la musique pour violon (avec ou sans piano) est l’autre pan important du corpus chambriste de Béla Bartók. André Gertler, ami et disciple du compositeur, en a signé un enregistrement faisant toujours figure de « référence » (Supraphon) –malgré un son un peu « maigre ». En deux disques séparés, Peter Csaba (avec Jean-François Heisser pour les Sonates et Peter Frankl pour les Rhapsodies) a proposé une version ...