ResMusica - Musique classique et danse
- ResMusica - https://www.resmusica.com -

Hindemith de chambre

Profondément personnelle mais enracinée dans la filiation esthétique germanique, la musique d’Hindemith reste largement à découvrir en France où le compositeur reste hélas attaché à une image assez négative qui connote avec les adjectifs « cérébral », « complexe », « développé ». C’est donc avec joie que l’on retrouve ce programme de musique de chambre de l’auteur de Cardillac par des interprètes français de très haut rang.

Parcourant toute sa vie et toute son œuvre colossale, la musique de chambre était chère au cœur du compositeur allemand. Ce disque regroupe différentes partitions d’avant guerre d’une grande qualité, qui font tomber tous les a priori sur son art. Pièce la plus précoce de ce disque, la Sonate pour violoncelle et piano de 1919 sonne de manière assez abrupte et tendue mais elle regorge d’énergie. Rédigée en 1936, la Sonate pour flûte et piano frappe par la légèreté de son ton frais et enchanteur. Changement radical de climat avec la noire Sonate pour piano à quatre mains de 1938 aux coloris austères et à la mécanique implacable. Prélude d’une série de sonates écrites pour tous les instruments, corpus au cœur de l’œuvre de Hindemith, la Sonate pour violon et piano de 1939 témoigne d’une parfaite maîtrise technique de l’art de la composition.

Tout au long de ce programme, nos excellents musiciens rivalisent de virtuosité et de musicalité apportant toute leur sensibilité latine à ces partitions qu’ils tirent vers Debussy, Ravel et même Poulenc (Sonate pour flûte). Quel plus bel hommage à l’universalité de l’art d’Hindemith ?