ResMusica - Musique classique et danse
- ResMusica - https://www.resmusica.com -

Que serait un Roi sans divertissements ?

Après l’album de Virginio Fadda, « Luth et guitare baroque dans les cours européennes », en 2004, voici un album « compilatoire » et « jubilatoire » du même acabit. Comment ne pas saluer, en tout cas, l’initiative d’une compilation s’agissant d’un répertoire pour flûte à une époque où les compositeurs déclinèrent à foison les capacités sonores de l’instrument afin de proposer dans les cours européennes des pièces de musique aussi riches et variées en matière d’expressivité, que divertissantes.

Toutefois, force est de remarquer que les grands noms de la musique réunis ici ne composèrent pour ce petit instrument que dans le dernier tiers de leur existence. Pareillement, si Mozart cultiva avec un égal intérêt tous les genres musicaux, il n’en fut pas de même pour les instruments… « Et la flûte est un exemple d’instrument somme toute délaissé par le Maître », ne manque pas de souligner la notice de l’album. Ceci étant, soit par la pratique même de la flûte – pensons à Frédéric le Grand –, soit par le simple agrément de son écoute et de la richesse du répertoire qui en découle, on imagine assez bien le succès rencontré dans les grandes cours d’Europe. Pièces de musique galante, pièces de musique dansante, imposèrent la flûte comme l’instrument simple aux capacités variées.

Loin d’être simpliste, la présente compilation se plaît à montrer les atours chatoyants de compositions dévolues au divertissement – ce qui n’est pas la moindre des qualités ! Compositions servies dans une interprétation très ample par les deux instrumentistes.