ResMusica - Musique classique et danse
- ResMusica - https://www.resmusica.com -

Comptines du perroquet d’or qui vous a à l’œillet

Le perroquet évoque le Brésil comme l’œillet le Portugal, et la comptine Papagaio Loiro l’illustre bien, où une jeune fille demande à un perroquet d’or de porter une lettre à son fiancé qu’elle trouve beau comme un œillet. Multipliant les rythmes de sambas, fandangos, bossas-novas, modinhas, une dizaine d’adultes et d’enfants nous proposent un panorama gai et séduisant de la musique traditionnelle de ces deux pays.

Initialement paru sous forme de livre-disque, Comptines et chansons du papagaio est le deuxième titre de la collection de musiques du monde de Didier Jeunesse à être édité en disque seul, après A l’ombre de l’Olivier, consacré au Maghreb. La formule est la même, à savoir des arrangements musicaux qui emploient des instruments traditionnels : accordéon, guitares, mandolines, bandolíms, cuica et batucada, mais dans des arrangements actuels, susceptibles de plaire aux enfants comme aux parents amateurs de musicalité. Si le répertoire choisi se répartit équitablement entre le Brésil et le Portugal, l’équipe de chanteurs et musiciens est principalement portugaise, exception faite de Gerson Leonardi qui interprète plusieurs titres avec une souplesse et un chaloupé idoines. Cette dominante portugaise explique que les rythmes brésiliens, colorés et enlevés, soient un peu trop policés. Leur énergie africaine en est quelque peu édulcorée.

Les thèmes abordés sont à l’avenant de cette musique décomplexée, traitant de l’amour, de la gourmandise (De Abóborã faz melão, D’une citrouille fais-nous un melon), ou les deux, comme Fui ao Mercado, où une petite bête coquine qui monte, qui monte, qui monte finit par piquer aux fesses une fille qui achète des patates violettes et de la papaye sur le marché. Au final, un disque délicieux pour initier les enfants à la musique portugaise, et une bonne première étape dans la découverte de la musique brésilienne.