- ResMusica - https://www.resmusica.com -

Danielle de Niese et Haendel, charisme et expressivité

Belle, infiniment sensuelle, dotée d’un talent scénique hors normes et d’une expressivité vocale extraordinaire, est une véritable bête de scène.

Malgré son jeune âge, elle sait exactement comment captiver son public dès qu’elle entre sur scène de sorte que l’on oublie vite le côté purement technique du chant. Nous avons donc attendu avec impatience son premier récital sur CD, mais aussi avec une certaine inquiétude. Saurait-elle créer cette même intensité, cette même fascination sans pouvoir s’appuyer sur ses exceptionnels dons d’actrice ?

La réponse est oui – à quelques exceptions près. Certes, la voix elle-même ne possède ni la pureté d’une Patricia Ciofi, ni la beauté crémeuse d’une Renée Fleming, ni le suraigu époustouflant d’une Patricia Petibon ou d’une Natalie Dessay. Elle accuse quelques limites dans les graves et quelques petites duretés dans l’aigu. En revanche, on ne peut qu’admirer le contrôle du vibrato, la rigueur stylistique des variations, la recherche constante de couleurs vocales et la maîtrise technique des vocalises. De Niese privilégie l’expressivité à la beauté de la ligne et du son. Mais quelle expressivité et quel charisme !

Ainsi, si nous sommes légèrement déçus d’un « Lascia qu’io pianga » (Rinaldo) trop excité, trop fort aussi, la grande majorité des airs nous impressionne fortement. Nous sommes éblouis de l’attaque furieuse des coloratures dans « Da tempeste » (Giulio Cesare) et des accents guerriers dans « Vo far guerra » (Rinaldo). Nous nous réjouissons de l’éclat heureux qu’exprime la voix dans « Felicissima quest’alma » (Apollo e Dafne) et dans Endless pleasure, endless love » (Semele). Et nous sommes profondément touchés d’un Il mio crudel martoro » (Ariodante) languissant et d’un « Piangerò » (Giulio Cesare) à littéralement arracher les larmes.

La présence des Arts Florissants sous la baguette magique de , illumine encore plus ce récital. Comme la soliste, ils savent varier les expressions et trouver de différentes couleurs tout en envoûtant la soprano et en respirant avec elle. C’est extraordinaire, c’est sublime !

(Visited 426 times, 1 visits today)