ResMusica - Musique classique et danse
- ResMusica - https://www.resmusica.com -

Masaaki Suzuki, la poursuite de l’aventure Bach

Avec un rythme soutenu, le chef nippon poursuit son intégrale Bach. Le présent volume est consacré aux cantates pour alto. Ces dernières représentent une minorité dans cet imposant corpus. Composées à l’été 1726, ces cantates marquent une importante évolution dans le langage du Cantor : il fait entrer dans ces pièces des mouvements exclusivement instrumentaux et manifeste une prédilection pour l’orgue qui était jusqu’ici utilisé que pour l’accompagnement de basse continue. L’instrument se voit ici confier des passages solistes. Cet ensemble est complété par l’air « Bekennen will ich seinen Namen ». Retrouvé en 1924, cette partition isolée devait vraisemblablement être introduite en tant que divertissement ou pièce de remplacement dans une œuvre de Bach ou non. Visiblement composée pour faire partie d’une cantate sur le thème de la Prophétie de Siméon, cette pièce aurait été composée en 1742. Elle témoigne du style musical tardif du maître.

Côté musical, fait briller et virevolter d’ampleur, cette musique. Porté par la grâce, le chef atteint des sommets d’intensité dramatique et mystique. L’ensemble japonais, magnifiquement enregistré par Bis, offre un festival de couleurs. est un valeureux chanteur, sa voix est assez lumineuse et la conduite du chant s’avère hautement intelligente, cependant, il lui manque un peu de charisme vocal et d’engagement émotionnel.

Techniquement léché, ce disque confirme l’exceptionnelle tenue de l’entreprise japonaise.