ResMusica - Musique classique et danse
- ResMusica - https://www.resmusica.com -

Improvisations au sommet par Thierry Escaich

Belle idée que de regrouper ici en deux CDs dix sept improvisations de concerts de étalées sur une longue période de sept ans. A l’écoute de ces plages, on appréhende combien cet organiste, continuateur d’une longue tradition dans l’orgue français, est fondamentalement un improvisateur né. Les exemples présentés nous montrent combien cet artiste s’est hissé au sommet en ce domaine, et dans des styles très divers, depuis le choral luthérien jusqu’à la forme libre la plus totale, en passant par la méditation la plus retenue. Expression même de la vie avec ses rythmes, ses affects, et ses histoires, les improvisations de nous sautent au cœur immédiatement, à l’image de ses compositions, comme un dialogue au sommet entre lui et nous. C’est magique, tout simplement, et à chaque instant, sans aucune lassitude, le discours est présent, nous guide, nous surprend aussi, mais nous tient en haleine. C’est une chance de posséder ces documents, qui se veulent éphémères par définition, mais fixés ici pour nous par des moyens techniques sonores de grande qualité, sur une panoplie d’orgues de tout premier rang. Le discours est parfois angoissé, mais toujours tourné vers la lumière, jusqu’à de folles envolées virtuoses et racées. Les thèmes grégoriens sont une réelle source d’inspiration, aux côtés de poèmes, ou tout simplement de libre inspiration. Tout cela relève de l’imaginaire au plus haut point, mais soutenu par une maîtrise totale de la forme. On ne peut s’empêcher de penser à la réflexion de Widor à Vierne à propos du jeune Dupré improvisant à Saint-Sulpice : «Vous êtes sûr qu’il improvise ? ça semble écrit !».

Ces deux disques sont portés d’un bout à l’autre par un seul et même élan, un cri oserai-je dire, jusque dans l’hommage rendu à Maurice Duruflé sont prédécesseur à la tribune de Saint-Etienne-du-Mont à Paris, dans cette courte improvisation sur son «Notre Père». Moment de grâce, d’intimité, de retenue totale, sans doute ce que peut nous offrir de plus beau en cet album qui proclame haut et fort son art de l’improvisation. En cinq minutes, tout est dit !