ResMusica - Musique classique et danse
- ResMusica - https://www.resmusica.com -

Les relations franco-allemandes et la musique à programme 1830-1914

Universitaire, spécialiste de la musique allemande et co-fondateur de l’Association musicale d’études franco-allemandes, Damien Ehrhardt se penche sur les relations franco-allemandes à travers la musique à programme entre 1830 et 1914. À travers cette période troublée des relations entre ces deux états, l’auteur montre qu’il ne faut pas s’arrêter aux idées pré-conçues et lire les relations culturelles à travers le prisme déformant d’un patriotisme exacerbé. Comme toujours, la culture et les arts dépassent les frontières haineuses et belliqueuses ; ainsi, même si les tensions montent, vers 1910, est élevé au rang de membre d’honneur par l’Allgemeiner deutscher Musikverein. Par ailleurs n’est-il pas révélateur de constater que l’appellation Neudeutsche Schule, définie par Franz Brendel, recouvre les noms de Berlioz, Liszt et Wagner ?

Damien Ehrhardt montre ainsi que la défaite de 1870, loin d’exacerber la germanophobie, lance au contraire une période de germanophilie extrême chez les compositeurs…

Très construit et basé sur une analyse minutieuse des sources, l’ouvrage explore différents aspects des liens entre les deux pays, de l’évolution des relations musicales, à la réception de Berlioz et Liszt sans oublier des analyses pratiques d’œuvres de Chausson et d’Indy passées au spectre de la musique à programme. Le passionné de musique française sera se délecter de ces chapitres thématiques qui nous conduisent au cœur de l’œuvre de deux compositeurs dont les partitions symphoniques commencent à être programmées et enregistrées.

Si le sujet est pointu et traité avec une exigence scientifique et universitaire, il faut saluer le soin apporté au travail éditorial et à l’appareil critique.