- ResMusica - https://www.resmusica.com -

Roman ou catalogue ?

Voici un mignon roman de littérature jeunesse, qui narre les émois amoureux d’un adolescent. Martin est le fils d’un ténor réputé et Julia l’élève de ce dernier.

Les personnages sont imprégnés du monde musical dans lequel ils évoluent : le roman est jalonné d’airs d’opéra et d’œuvres du grand répertoire. A tel point que l’on finit par avoir l’impression de lire un catalogue de références. Bien sûr, ces nombreuses citations d’œuvres permettent de mieux s’imprégner de l’univers dans lequel évoluent les héros, un univers fait de sons et d’émois musicaux. Mais leur profusion et leur précision finissent par faire perdre le fil de l’action et, au bout du compte, agacer.

Les instants musicaux ne sont que peu décrits : les œuvres sont le plus souvent simplement citées – avec une précision qui prouve le respect et l’affection que leur porte l’auteur. Mais cette façon de faire crée deux écueils. Soit le lecteur ne connaît pas ces œuvres – n’oublions pas qu’il s’agit de roman de littérature jeunesse – et, finalement, les nombreuses références ne font que hacher le fil du récit. Soit il les connaît, au moins une partie d’entre elles, et peut se les imaginer, comprendre dans quel état d’esprit elles peuvent mettre les héros, mais alors les œuvres s’enchaînent beaucoup trop rapidement et ne laissent pas le temps de réellement s’en imprégner.

Peu à peu, les références deviennent moins nombreuses, laissant la place aux personnages et à l’histoire : on respire enfin. Les héros sont intéressants, touchants, ont un réel relief : il est vraiment dommage qu’ils aient été masqués durant tout le début du roman par un catalogue d’œuvres. Décrire réellement les émois qu’elles provoquent, l’univers qu’elles créent, quitte à en citer moins aurait permis d’accéder plus directement à une histoire vraiment touchante. Dommage !

(Visited 98 times, 1 visits today)