- ResMusica - https://www.resmusica.com -

Le Christus de Franz Liszt

Bien moins accomplie que les précédentes captations dirigées par Helmut Rilling et par James Conlon, cette nouvelle version de l’oratorio messianique de Liszt ne viendra pas bouleverser une discographie pourtant peu abondante. On se réjouira néanmoins de l’occasion qui nous est donnée aujourd’hui de réentendre une œuvre originale et sans doute trop peu jouée, à mi-chemin entre l’oratorio liturgique et le poème symphonique. C’est dire ! L’influence du chant grégorien, particulièrement sensible dans la deuxième partie Nach Epiphania, ravira les tenants d’une esthétique néo-médiévale laquelle, à l’instar des peintres anglais pré-raphaélites, aura à n’en pas douter constitué un des mouvements artistiques les plus originaux de la deuxième moitié du dix-neuvième siècle.

Si le chœur brille par la sûreté de son intonation, l’orchestre de Iéna reste quelque peu en-deçà des plus prestigieuses phalanges qui se sont frottées à l’œuvre, et le quatuor vocal, à l’exception peut-être du baryton , est carrément insuffisant. On appréciera cependant le jeu d’orgue de , et les amateurs du latin prononcé à l’allemande se délecteront de la récitation du cardinal .

Une réalisation qui vient à point nommé nous rappeler que Liszt n’est pas uniquement un compositeur pour le piano.

(Visited 341 times, 1 visits today)