- ResMusica - https://www.resmusica.com -

Pasticcio Barocco flamboyants pour Jan Dismas Zelenka

Fils d’un cantor de Lounovice (à une trentaine de kilomètres au sud-est de Prague), Zelenka fit l’essentiel de sa carrière à la cour de Dresde où il composa un immense corpus d’œuvres sacrées (catholiques) et profanes qui équivaut, en qualité, à celui de Bach –qui le connaissait et l’admirait. Probablement écrites entre 1720 et 1722, les Sonates en trio ZWV 181 sont les œuvres les plus enregistrées du maître. Elles nous rappellent que l’orchestre de Dresde comptait dans ses rangs quelques uns des meilleurs instrumentistes du moment qui durent se régaler de ces partitions géniales.

Le label Hérisson nous livre une magnifique version des Sonates 4, 5 et 6 sur laquelle les amateurs se précipiteront. Avec une belle énergie, une clarté contrapuntique exemplaire et une virtuosité instrumentale à toute épreuve (la manière dont la bassoniste Fany Maselli déroule les doubles croches dans l’Allegro final de la Sonate n°6 !), l’ensemble a de quoi enthousiasmer. La basse continue est parfaitement dosée et le groupe maîtrise à merveille la rhétorique du genre. En évitant tout intégrisme baroqueux, les musiciens parviennent en effet à rendre merveilleusement les contrastes et à dialoguer ensemble sans artifices inutiles.

Malgré tout ce que la notion a de détestable, nous voici dans l’obligation d’apposer l’étiquette «version de référence» sur ce disque au minutage cependant un peu chiche (50 minutes). Nous n’attendrons qu’avec plus d’impatience un second volume avec les sonates 1 à 3 que les se doivent désormais d’enregistrer ! L’appel leur est en tout cas lancé…

(Visited 278 times, 1 visits today)