ResMusica - Musique classique et danse
- ResMusica - https://www.resmusica.com -

Un Mozart au cœur fondant par le Jerusalem Quartet

Après nous avoir livré d’excellents albums consacré à Chostakovitch ou Haydn, le Quatuor Jerusalem se penche sur avec autant de réussite… sinon plus ! Tout en continuant de sélectionner les œuvres de leur programme dans trois recueils différents –une formule désormais bien rôdée- les musiciens parviennent, mieux encore que dans les partitions du maître de Rohrau, à saisir ce qui fait de chaque pièce une page unique.

Le Quatuor K. 157 est une œuvre de jeunesse en trois mouvements dont l’Andante annonce déjà les couleurs les plus sombres de la maturité du compositeur. Les Jerusalem s’y montrent d’un lyrisme absolu, nous plongeant dans un formidable opéra sans parole avant d’enchaîner avec un Presto débordant de vitalité. Changement de décor et densification de la matière sonore pour le célèbre quatuor «La Chasse» dont les musiciens se délectent avec nous. Quoiqu’il soit le fruit d’un «long et laborieux effort» (Mozart dixit), tout dans l’interprétation de ce chef d’œuvre coule de source que ce soit dans le rendu très vivant de sa structure, dans la perfection des voix internes ou dans la faculté qu’ont les interprètes à varier et tamiser les éclairages. La poésie élégante et subtile de l’Adagio succède superbement au Menuetto riche en expressions…

A ce beau moment, succède le fleuron de cet enregistrement, le deuxième quatuor «Prussien». La fusion totale entre des instrumentistes qui portent le sens du dialogue et de l’échange à son paroxysme y est atteinte. Ecoutez le lyrisme chaleureux du Larghetto et les superbes contrastes de l’Allegro initial (dans le développement surtout) et du Menuetto. Moderato… Ce disque possède un mœlleux incomparable pour un Mozart d’un confort optimal. Pas de doute, ces quatre-là font partie de l’élite des quatuors en activité !