- ResMusica - https://www.resmusica.com -

Les trois petits cochons vus par Marion Lévy

Dans ce conte contemporain pour enfants, met en scène trois petits cochons très vifs, toujours en mouvement, sur des nappes de synthétiseurs ou des accents rock.

La véritable histoire des trois petits cochons est vite expédiée par la comédienne Marjorie Kellen : une simple infographie projetée sur un écran pliable. Cette comédienne incarne le loup, portant les mots de Marion Aubert, auteur du texte et complice de la chorégraphe.

Chacune des trois danseuses qui l’accompagnent a sa personnalité, qu’elle exprime en mouvements : version hip hop pour le cochon à la maison de paille, plus fluide pour le cochon à la maison de carton et enfin énergique pour le cochon à la maison de béton, hérissée de barbelés. Dans la danse, on retrouve l’humeur enjouée et primesautière de , qui fut une remarquable danseuse pour Anne Teresa de Keersmaeker.
Ce projet peu ambitieux témoigne de sa moindre qualité de chorégraphe ou metteur en scène. Ostensiblement monté pour les enfants, le spectacle est vite contaminé par la niaiserie du propos et son manque de consistance narrative. Quelques images vidéos, des rouleaux de carton ondulé et des fumigènes ne suffisent pas à créer une atmosphère. La barre, ici, n’est pas placée haut ! Et c’est dommage, compte tenu de l’engagement et de l’enthousiasme des interprètes.

Crédit photographique : © DR

(Visited 141 times, 1 visits today)