- ResMusica - https://www.resmusica.com -

Mise en regard de Marchand et Rameau par Christophe Rousset

Décidément très actif tant au concert qu’au disque en ce moment, propose dans cet enregistrement sur un magnifique clavecin à deux claviers (et une étendue de cinq octaves) Pierre Donzelague (1716) préservé au Musée des Tissus et des Arts Décoratifs de Lyon, un programme mettant en regard deux compositeurs de la France du Grand Siècle attachés à un titre ou à un autre à la capitale des Gaules. C’est le cas en effet de qui y naquit en 1669, et de qui y séjourna en 1713/1714.

Le premier est essentiellement connu pour ses pièces d’orgue, même s’il a laissé à la postérité ces deux suites pour clavecin qui intéressèrent par le passé plusieurs interprètes tels Huguette Grémy-Chauliac, (cette dernière sur le même instrument que Rousset) ou plus récemment Laurent Stewart. Il s’agit de suites de danses introduites chacune par un prélude dont l’écriture, fortement ornée, se rapproche de celle de d’Anglebert. Figurent également sur ce disque trois rares pièces isolées : Vénitienne, La Badine et Gavotte. L’interprétation se révèle vivante, enlevée, le claveciniste abordant tous ces mouvements de danse avec beaucoup d’autorité, de rigueur, mais aussi de panache. Au lieu de proposer en complément de ces pièces de Marchand un répertoire inédit au sein de sa discographie (Clérambault par exemple), Rousset remet sur le métier la suite du Premier livre de pièces de clavecin de Rameau, œuvre de jeunesse (et encore proche de la suite classique chère aux compositeurs français en ce début de XVIIIe siècle) qu’il avait déjà enregistrée en 1989 pour L’Oiseau-Lyre. Là à nouveau, le claveciniste se montre des plus expressifs.

Un disque intéressant qu’il est néanmoins recommandé d’écouter à faible volume étant donné la dureté de la prise de son, très proche, sans guère de réverbération, qui à tendance à fatiguer l’oreille.

(Visited 115 times, 1 visits today)