ResMusica - Musique classique et danse
- ResMusica - https://www.resmusica.com -

Alexander Melik-Pashaiev, le Tsar du Bolchoï

Attaché pendant 35 ans à la direction musicale du Bolchoï de Moscou, est désormais peu connu pour ses activités de chef symphonique. Si son répertoire lyrique était des plus vastes et couvrait les opéras russes comme les opéras français ou italiens, son répertoire symphonique était centré sur un assez petit nombre de partitions : les grands classiques russes et les chevaux de bataille symphoniques. Pourtant ses apparitions en concert, sur la scène du Conservatoire de Moscou, était des évènements attendus par le public et la critique.

Enregistrées dans les années 1960, ces deux interprétations  témoignent du style de ce grand chef d’orchestre. La pratique de l’opéra se fait sentir dans des conceptions très narratives mais  portées par un souffle théâtral.

Les climax de la « Pathétique » explosent littéralement sous le poids du destin. On sent la masse instrumentale très épaisse, mais le chef sait en faire ressortir une certaine légèreté dans le traitement des détails et des transitions thématique. Très logique et très élaborée, cette lecture est un apport intéressant à la discographie.  On se rend également compte du gouffre qui sépare désormais cette école russe historique des essais biodégradables d’un Vladimir Jurowski, qui allège au maximum la pâte orchestrale dans cette symphonie.

La symphonie de Schubert est traitée avec cette même logique, mais le chef sait mettre en avant la nostalgie de Schubert. Melik-Pashaiev fait aussi ressortir la maîtrise structurelle de la partition et ses caractéristiques stylistiques. Très typée « russe », sa phalange témoigne aussi des particularités des orchestres soviétiques d’alors dans l’articulation des cordes et dans les couleurs des bois.