- ResMusica - https://www.resmusica.com -

Le premier récital d’Adriana Bastidas-Gamboa

Membre de la troupe de l‘Opéra de Cologne depuis 2008, la jeune mezzo colombienne  a vite conquis le public rhénan. En mai dernier, elle a enregistré un premier récital qui – disons-le tout de suite – confirme tous les espoirs.

Intitulé « Un viaggio in Italia », cet album emmène l’auditeur au royaume du belcanto. De Pergolèse à Bellini en passant par Händel, Gluck, Cavalli, Rossini et Donizetti, Bastidas-Gamboa nous offre un beau bouquet de mélodies et d’airs d’opéra. Dotée d’une vraie voix de mezzo, ronde et chaude, homogène sur toute la tessiture, la jeune chanteuse fait preuve d’une parfaite adéquation stylistique : superbe légato dans « Vaga luna » (Bellini), vocalises sans failles dans « Naqui all’affano » (La Cenerentola), pianissimi aériens dans la plainte de Cléopâtre, tirée de Giulio Cesare. Mais Bastidas-Gamboa convainc également dans les passages plus dramatiques tels que les cabalettes de Roméo (I Capuleti e i Montecchi) et de Leonora (La Favorita), interprétées avec une fougue impressionnante. Dommage seulement que l’extrême aigu sonne par moments un peu tiré.

Dommage aussi que le label crescendoaudio ne voulût pas courir de risque financier en invitant une seule pianiste aux séances d’enregistrement. , pianiste sensible et accompagnatrice réputée, fait ce qu’elle peut. Mais elle ne parvient pas à remplacer un orchestre…

(Visited 384 times, 1 visits today)