À emporter, CD, Musique symphonique

Brahms latin par John Axelrod

Plus de détails

Johannes Brahms (1833-1897) : Symphonies n°2 en ré majeur, Op.73 et n°4 en mi mineur, Op.73. Clara Schumann (1819-1896) : lieder. Indra Thomas et Nicole Cabell, sopranos. Orchestre Symphonique La Verdi de Milan, direction : John Axelrod. 2 CD Telarc. Référence : TEL-34658-02. Enregistré en 2012 et 2013. Notice de présentation en : anglais et allemand. Durée : 108’51.

 

telarc brahms axelrod nous propose son premier volume des Symphonies de Brahms enregistrées en concert avec l’Orchestre LaVerdi de Milan, couplées à des lieder de qu’il accompagne  au piano. L’addition de ces deux musiciens est historiquement juste tant la compositrice fut proche de Brahms.

Chef rompu à tous les répertoires, dirige un Brahms classieux et très maitrisé. Refusant les effets de mode interprétatifs et les tics de chefs, son Brahms avance avec naturel et sens de la construction. La Symphonie n°2, et en particulier ses développements thématiques de « l’Allegro non troppo » initial, sont menés avec haute compétence et intelligence artistique. On retrouve cette élégance du geste dans la Symphonie n°4, portée par une classe racée et une maîtrise évidente du discours musical.

A l’inverse du son allemand auquel nous sommes habitués dans Brahms avec ses basses puissantes et sa pâte orchestrale épaisse, l’orchestre LaVerdi de Milan, apparaît « latin » : les cordes sonnent avec clarté, le quatuor est équilibré des violons aux contrebasses et les vents et cuivres jouent avec une limpidité qui rejoint la transparence des cordes. Cette esthétique sonore convient à merveille au côté pastoral de la Symphonie n°2.

En complément de ces deux Symphonies, enregistrées en concert, à Milan, John Axelrod se met au piano pour accompagner les sopranos et . La saine musicalité des deux chanteuses s’adjoint à l’accompagnement nuancé du chef-pianiste. Ensemble, ils trouvent le ton juste, à la fois subtile et intime, qui contraste avec l’univers des Symphonies.

Ce coffret de deux disques apparaîtra peut être comme conceptuel, mais il offre des lectures engagées, par des musiciens à la probité au-dessus de tout soupçon.

Plus de détails

Johannes Brahms (1833-1897) : Symphonies n°2 en ré majeur, Op.73 et n°4 en mi mineur, Op.73. Clara Schumann (1819-1896) : lieder. Indra Thomas et Nicole Cabell, sopranos. Orchestre Symphonique La Verdi de Milan, direction : John Axelrod. 2 CD Telarc. Référence : TEL-34658-02. Enregistré en 2012 et 2013. Notice de présentation en : anglais et allemand. Durée : 108’51.

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.