ResMusica - Musique classique et danse
- ResMusica - https://www.resmusica.com -

Nouvelle intégrale de l’œuvre pour piano de Déodat de Séverac

Ce triple album constitue un réenregistrement de Cerdaña et En vacances que avait déjà joués chez le même éditeur en 2008 et un complément s’élargissant à l’œuvre complète pour piano de Séverac.

Initiative qui n’est pas légion et mérite toute notre attention, tant la musique du saint-félicien demande de ne pas se limiter aux cycles les plus connus. Et surtout, une approche globale permet de ne pas s’arrêter aux couleurs puissantes du sud-ouest (En Languedoc, Cerdaña) pour aller visiter les domaines moins connus du Chant de la Terre, hymne magnifique au monde paysan, aux instantanés catalans de Sous les lauriers roses, succession de fantaisies-hommages rafraîchissante.

suit les intentions descriptives de Séverac contenues dans ses titres mais ne s’y arrête pas. On pourra écouter ces morceaux autant que faire se peut à l’aveugle puisque l’interprétation du pianiste s’affranchit en quelque sorte du carcan illustrative pour atteindre une autre dimension, une autre liberté. Son style pianistique reste très clair, dégagé des brumes pédalières ostensibles dans ce genre de répertoire. On n’y entendra pas d’effets appuyés tendant à prouver une virtuosité mal placée mais toute au service du rendu musical. Pour preuve, l’un des chefs-d’œuvre de Séverac, le numéro IV de Cerdaña, Les muletiers devant le Christ de Llivia, évite de s’étendre longuement dans la complainte processionnelle pour atteindre une poésie sans contritions.

François-Michel Rignol a su capter les éléments du pays originel, source de toutes les inspirations. Faire d’un « régionalisme » mal venu pour les porter au langage universel n’est pas donné à tous. On pense dans un autre domaine à Pagnol qui, par des mots on ne peut plus ancrés dans un petit monde a touché toute une nation, voire davantage.