- ResMusica - https://www.resmusica.com -

Œuvres de chambre de Laurent Lefrançois en découverte

A l’écoute de la musique de , on sera sans doute un peu désarçonné par un certain éclectisme entre les divers morceaux de musique chambriste réunis sous le titre de « Balnéaire ».

On sera également titillé par une association de timbre parfois inattendus – le marimba et la clarinette – parfois proche d’une certaine tradition française aimant jouer avec les sonorités de tous les bois. Et encore, ces références à d’autres mondes musicaux, à d’autres époques – Padouk Phantasticus, Toccata sesta d’après Frescobaldi. Erinnerung (Réminiscence) cite Mozart, Sextuor mixte lorgne du côté des répétitifs américains.

Lefrançois, élève de Connesson, trouve pourtant une voie personnelle dans tous ces rappels d’autres musiques d’autres époques et d’autres lieux. Loin de se limiter à un étrange patchwork, il s’agit comme de plus en plus souvent actuellement d’assimiler un ou des langages pour les passer à la moulinette personnelle et accoucher d’une originalité porteuse de sens, seule position acceptable de nos jours.

Les renommées musicales qui ont accompagné cet enregistrement ne se sont pas fourvoyées dans de l’inutile, du rabâchage ou du casse-oreille : , , Ria Ideta (marimba) par exemple donnent justement un sens à cette « nouvelle musique » qui par moments se laisse joyeusement écouter (Sextuor, Approaching a City, le nouveau Balnéaire, Padouk ) ou demande une plus grande concentration (Toccata, Erinnerung).

(Visited 367 times, 1 visits today)