- ResMusica - https://www.resmusica.com -

Rupert Charlesworth et Edwige Herchenroder, un jeune duo à suivre

Entièrement consacré à des mélodies nocturnes, le programme pouvait laisser craindre quelque monotonie. Mais les deux jeunes artistes tiennent parfaitement leur rang.

Avec ses quinze compositeurs pour vingt-et-une mélodies, qui toutes thématisent le pouvoir et la magie de la nuit, le programme de ce CD se distingue à la fois par son éclectisme et par sa cohérence. Les choix opérés, destinés à privilégier la continuité thématique tout en ménageant quelques beaux contrastes, puisent à la fois dans les diverses phases du romantisme allemand – Schubert, Brahms, Mendelssohn, Liszt –, dans l’esprit « fin-de-siècle » à la française – Fauré, Hahn, Franck, Debussy – et dans le renouveau de la musique anglaise du XXe siècle – Bax, Finzi, Berkeley, Britten, entre autres. Les pages les plus populaires – « L’heure exquise » de Hahn, « Kling leise, mein Lied » de Liszt, quelques Brahms et Schubert bien connus… – côtoient des mélodies moins célèbres, notamment toutes celles issues de l’autre côté de la Manche. La subtilité des mélanges et des appariements, parfois effectués en fonction des tonalités, constitue indubitablement un des grands attraits de ce très séduisant CD.

Le second point fort de cette belle réalisation réside dans le choix de deux artistes parfaitement bien assortis dans leur recherche d’un juste milieu entre une spontanéité juste et naturelle et une forme de préciosité dans l’interprétation qui convient idéalement à ces pages. Le jeune , lauréat de la Handel Singing Competition de 2013, ainsi que du Concours International de chant d’opéra baroque Pietro Antonio Cesti de 2014, possède une voix légère, souple et fraîche, qui pourrait dans les années à venir se spécialiser dans les rôles de haute-contre à la française, même si certains lieder allemands font valoir quelques belles couleurs barytonales. Sa diction impeccable dans les trois langues le destine également à une carrière de récitaliste d’exception. À ses côtés, le piano enchanteur de la jeune Française apporte à ce programme toute la magie et la poésie requises. Plus qu’une simple accompagnatrice, c’est bel et bien une partenaire à part entière qui se détache de ce formidable duo.

Une belle surprise, donc, qui redonne quelque espoir à tous ceux qui considèrent aujourd’hui que l’art du récital de chant/piano à quelque peu tendance à se perdre.

(Visited 315 times, 1 visits today)