ResMusica - Musique classique et danse
- ResMusica - https://www.resmusica.com -

Fin d’intégrale Nielsen par Gilbert à New York

Avec ce volume, le chef d’orchestre termine timidement son intégrale des Symphonies de qui marquait pourtant le retour du aux premiers plans discographiques.

Captées en concert, ces lectures souffrent de l’acoustique sèche de l’Avery Fisher Hall de New York et de la baguette trop analytique d’. Dans la Symphonie n°5, les détails de l’orchestration sont bien mis en avant par un chef très attentif aux détails et surtout aux contrastes, judicieusement très marqués. Cependant, cette interprétation manque de liant et de sens narratif.

Ces défauts sont accentués dans la Symphonie  n°6  au ton interrogatif et énigmatique plus délicat à cerner. La précision se fait ici raideur et le chef nous ennuie ferme.

Dès lors, ce dernier volume, ne s’imposera pas face aux lectures exceptionnelles d’ (Decca), (Sony) ou encore (RCA).