ResMusica - Musique classique et danse
- ResMusica - https://www.resmusica.com -

Viva Verdi, le concert de La Scala

Dans le cadre des célébrations du bicentenaire de la naissance de Verdi, ce concert purement « symphonique » rappelle à point nommé que Verdi, en plus d’être un génial compositeur de théâtre, était également un brillant orchestrateur.

Le programme, reconnaissons-le, n’est pas banal. Composé de cinq ouvertures d’opéra – dont une donnée en bis – et de musiques de ballet généralement coupées à la scène, il nous change autant du concert symphonique traditionnel que du Verdi comme nous avons l’habitude d’entendre au théâtre. Si l’on peut donc, de prime abord, sourciller devant le côté clinquant, voire facile du programme, on se laisse assez vite prendre par l’ambiance chaleureuse du concert, mais surtout par les qualités d’orchestration de l’écriture verdienne auxquelles on n’est pas toujours attentif lors des représentations d’opéra.

La direction magistrale de , à la tête d’un orchestre en grande forme, permet de démontrer une fois encore les innombrables vertus d’une phalange – très beaux pupitres de vents et de cuivres, notamment, – qu’on souhaiterait entendre dans un programme symphonique un peu plus consistant.

Un concert qui ne rajoutera pas grand-chose à la gloire de Verdi, mais qui fait néanmoins honneur à une des plus vénérables institutions lyriques mondiales et qui pourra drainer vers l’opéra le type de public auquel ce concert au programme assez peu ambitieux est apparemment destiné.