ResMusica - Musique classique et danse
- ResMusica - https://www.resmusica.com -

Le scénario de la Fantastique par Claude Abromont

Après une Symphonie criminelle en mib à haute tension (cf notre article), reprend sa casquette de détective pour mener l’enquête « autour d’une idée fixe ». Mais quel secret peut bien encore receler ce chef d’œuvre absolu qu’est la Symphonie fantastique d’ ?

Dans cette œuvre à programme – un « libretto » avait été prévu pour en détailler l’histoire – Berlioz se met en scène, héros romantique amoureux fou d’une femme connue sous le nom d’Harriet Smithson. Incarnant « l’idée fixe », cette dernière est à la source du drame conduit à travers la musique. Mais le compositeur se plaît à brouiller les pistes, à gauchir les modèles formels et à multiplier les ambiguïtés au gré de son imaginaire. « La musique est libre, elle fait ce qu’elle veut et sans permission » lit-on sous la plume de Berlioz. Autant de particularités qui refusent toute classification et divisent les points de vue dès lors qu’on s’approche de la partition.

En fin stratège et chercheur obstiné, remonte aux sources et emprunte le chemin sinueux du projet berliozien. Convoquant la musicologie, la psychologie voire même la psychanalyse – onirisme oblige – il va dénouer les contradictions et nous livrer sa propre interprétation à la faveur de concepts inédits tels « la pantomime hypocritique » ou encore cette « forme sonate féministe » dont Berlioz serait l’inventeur inspiré.

Comme la « Fantastique », cet ouvrage tout public est en cinq « mouvements », incluant un « Episode biographique » utile autant que passionnant et un précieux guide d’écoute qui invite le lecteur à pénétrer l’univers sonore de ce joyau orchestral.
L’ouvrage est dédié au compositeur et pédagogue , l’un des plus grands défenseurs du génie berliozien, qui fut aussi le professeur d’analyse de Claude Abromont.