Enfin une édition digne d’œuvres sacrées et orchestrales de Nino Rota

Nous voici au cinquième volume (en deux CD) d’une anthologie Nino Rota qui fera date, et ce volume, apparemment, ne sera pas le dernier. Le maître d’œuvre de cette édition est le chef d’orchestre italien Giuseppe Grazioli, entouré de musiciens particulièrement enthousiastes, et cela s’entend ! Passant sur l’infâme production italienne Déjà ...