- ResMusica - https://www.resmusica.com -

Le melting pot du Pacifique réuni par Régine Chopinot

La chorégraphe entremêle les voix et les rythmes des peuples du Pacifique dans un
« Pacifik MeltingPot » chorégraphique choral.

Maori, samoan, cook, kanak et japonais, les peuples du Pacifique sont aussi variés que dispersés. À travers des ateliers in situ démarrés en 2009, la chorégraphe française a tenté de les réunir dans un spectacle composite rythmé par les percussions de Francisco Escalante Vargas. Physiques imposants des Maoris et des Kanaks portant jupe et turban, allure frêle des Japonais, voix grave d’une chanteuse venue des îles, la cohabitation de ces différences produit une mosaïque d’impressions et de couleurs vocales.

La présence forte de ces personnalités aurait pu conduire la chorégraphe à dépasser le stade du melting pot vocal pour valoriser davantage la danse et la dimension corporelle de ces interprètes. En privilégiant les ensembles au détriment des solos ou des duos, la chorégraphe n’a pas laissé à la singularité de chacun la place pour s’exprimer.

Le rythme du spectacle est lent et on est un peu frustré de ne pas voir sauter ou bondir davantage ces corps, empêchés par l’espace rendu dangereux du fait de balles de caoutchouc qui y sont éparpillées. Pour ce « Pacifik MeltingPot », Régine Chopinot a en effet voulu créer un fil narratif en munissant les interprètes de balles qu’ils font rouler au sol ou rebondir, tissant un lien entre les différentes nationalités qui composent ce creuset des peuples du Pacifique.

Crédit photographique : © João Garcia

(Visited 493 times, 1 visits today)