ResMusica - Musique classique et danse
- ResMusica - https://www.resmusica.com -

L’audition, un film superbement incarné

Il est toujours difficile de recréer le monde de la musique au cinéma ; toutefois, ce nouveau film allemand de la réalisatrice Ina Weisse s’avère particulièrement prenant, à défaut d’être d’un niveau musical enthousiasmant.

Anna Bronsky, formidablement incarnée par Nina Hoss, est une professeur de violon dans un conservatoire de Berlin. Artiste déçue par l’existence, paralysée par le trac lorsqu’elle se produit en public, empêtrée dans ses complexes, ses contradictions et ses incertitudes (révélés dans une inénarrable scène de dîner au restaurant avec son mari), elle se partage entre sa famille (son mari luthier – formidable Simon Abkarian -, son fils et ses parents âgés) , ses élèves et ses collègues, parmi lesquels son amant professeur de violoncelle (Jens Albinus) qui tente de l’amener à plus de confiance.

Lors d’un examen d’entrée au conservatoire elle se prend d’intérêt pour un jeune garçon, Alexander Paraskevas, pourtant apparemment médiocrement doué qu’elle prépare avec un dur acharnement pour son audition de fin d’année. Le succès de l’élève se fait au prix de la jalousie croissante de son fils, lui aussi apprenti violoniste, qui mènera à la fin terrible de cette relation maître-élève. Dans la grisaille d’une existence vouée à la musique mais sans véritable accomplissement artistique puisque le jeune apprenti violoniste réussit son audition de fin d’année certes mais non sans trébucher, la réalisatrice nous mène dans cette tentative de réalisation par autrui qui ne s’avèrera pas un succès. L’exceptionnelle incarnation des principaux protagonistes et l’émouvante intelligence du récit rendent un tel film vivement recommandable bien que donnant une image bien triste de la musique.