Banniere-ClefsResmu-ok

CD

Pour faire connaissance avec John Corigliano

Pour faire connaissance avec John Corigliano

John Corigliano bénéficie d’une large renommée internationale dont le socle semble reposer sur une esthétique moyenne, une sorte de patchwork stylistique, en accord non conflictuel avec un vaste pan de la culture américaine. Qu’il s’agisse de sa Symphonie n°2 pour orchestre à cordes composée en 2000 ou encore de la Suite pour violon soliste, timbales, percussion, harpe et cordes destinée à l’illustration du film « The Red Violon » (1997), l’auditeur doté ...
Mahler, L’épreuve du miroir : Bernard Haitink dirige l’ONF

Mahler, L’épreuve du miroir : Bernard Haitink dirige l’ONF

Depuis l’arrivée de Kurt Masur à la tête de l’Orchestre National de France, la phalange française peut s’enorgueillir d’accueillir quelques-uns uns des grands maestros actuels alors que les commentateurs saluent la hausse du niveau : la page de la triste période Charles Dutoit semble donc tournée. Ainsi, le néerlandais Bernard Haitink accepte désormais des invitations quasi-annuelles pour conduire l’orchestre dans l’un de ses chevaux de bataille. On se souvient d’une formidable ...
L’Entretien des Muses, Trio en parfait équilibre pour Haydn

L’Entretien des Muses, Trio en parfait équilibre pour Haydn

L’Entretien des Muses composé de Virginie Descharmes (violon), Tormod Dalen (violoncelle) et Stéphane Fuget (clavecin) nous invite à revivre avec un exceptionnel talent et un souci de véracité historique parfaitement ressuscité l’exécution des trios pour clavecin, violon et basse que Joseph Haydn composa entre 1755 et 1765. L’esprit de Haydn, qui n’est pas encore celui de la grande maturité, souffle sur ces pièces Hoboken XV (n° 1, 35, 37, 40, ...
Quand Jean-Sébastien enseignait à son fils, Wilhelm Friedemann par C. Rousset

Quand Jean-Sébastien enseignait à son fils, Wilhelm Friedemann par C. Rousset

Ouvrez le Klavierbüchlein für Wilhelm Friedemann Bach ( petit livre de clavier pour Wilhelm Friedemann Bach)  : vous y découvrirez davantage qu’un ramassis de petites pièces inabouties ou inachevées, bien plus que des miettes à la table du maître : l’ouvrage – que son titre destine à son propre fils -, est le symbole de sa philosophie même de l’éducation. On y repère les fondements de ses grandes œuvres, appelées ...
Oberon

Oberon léger et élégant avec Jonas Kaufmann

Alors que, au moins dans les pays germaniques, Der Freischütz est l’un des opéras les plus populaires, les autres œuvres lyriques de Carl Maria von Weber n’ont pu s’établir durablement dans le répertoire des grands théâtres d’opéra. Cela vaut pour les opéras comiques tels que Abu Hassan, mais également pour les grandes fresques fantastiques et romantiques que sont Euryanthe et Oberon. Oberon, l’ultime opéra de Weber, fut une commande du Théâtre ...
Un Carissimi révélé : l’oratorio de la Vierge

Un Carissimi révélé : l’oratorio de la Vierge

L’année des 400 ans du compositeur romain Giacomo Carissimi sera passée comme lettre morte. C’est à peine si l’industrie des concerts et du disque, pourtant réactifs à célébrer les anniversaires, a marqué le quatrième centenaire de sa naissance. Peu importe, Resmusica.com a développé son propre dossier quand les autres medias spécialisés demeurent bien silencieux sur le sujet. Autant dire que la sortie de cet album consacré au Romain, de surcroît ...
Le Désir du boeuf

Le Désir du boeuf

Darius Milhaud laisse un héritage artistique considérable dont la valeur reste encore à découvrir. Sa musique ne laisse pas indifférent. Provocante, fiévreuse, franchouillarde ou polissonne, elle est un vrai stimulant pour les mélomanes. Compositeur, chef d´orchestre, critique musical, conférencier et pédagogue, il est aussi membre du Groupe des Six (avec Georges Auric, Louis Durey, Arthur Honegger, Francis Poulenc et Germaine Tailleferre). Son éducation musicale et artistique s´enrichit de ses multiples ...
Requiem originel et indivisible

Requiem originel et indivisible d’Olivier Greif

Ce pianiste et compositeur remarquable est mort brusquement le 13 mai 2000 à son domicile, au 35 rue de Seine. L´autopsie n´a pas permis de déterminer la cause de sa mort. Qui est Olivier Greif? Ce qu´il écrit un jour au sujet d´un autre compositeur, aurait certainement pu le décrire lui même : « créateur chez qui la musique ne suffit plus à exprimer toute la vie si toute la vie n´est pas ...
Nexsound Alla Zagaykevych

Œuvres d’Alla Zagaykevych

Alla Zagaykevych est une jeune compositrice ukrainienne née en 1966 qui n’est pas inconnue de la France. En 1995, elle était notamment choisie par le Comité de Lecture de l’Ircam et participait au cursus de composition et d’informatique musicale (1995/96). Elle y a travaillé avec Tristan Murail, Marco Stroppa, Philippe Manoury et Antoine Bonnet. La sortie toute récente de ce disque dédiée à quelques-unes de ses œuvres est l’occasion idéale de ...
Porpora/Pergolesi : vertiges galants de la ferveur napolitaine

Porpora/Pergolesi : vertiges galants de la ferveur napolitaine

Porpora / Pergolesi : deux noms qui suffiraient presque à résumer l’essor d’une école musicale promise à un succès irrépressible tout au long du XVIIIe siècle. Si le Seicento (XVIIe siècle) a vu la gloire des Vénitiens, ce sont les Napolitains qui peu à peu imposent leur sensibilité sur les planches des théâtres et dans les églises, à partir de 1725. Et ce partout en Europe. Génies de la dramaturgie, illustrateurs ...
l’Amante ou le dépoussiérage médiéval par Mora Vocis

L’Amante ou le dépoussiérage médiéval par Mora Vocis

Anonymus 4, Las Huelgas, Discantus, Lionheart Choir, Theater of Voices, les ensembles Hilliard, Gilles Binchois, Venance Fortunat, Utreia, … La musique médiévale, depuis les errements chaotiques de Jacques Chailley et René Clemencic, ne s’est jamais si bien portée. Cela va avec toute une génération de musicologues spécialistes du Moyen-âge (Anne-Marie Deschamps, Olivier Cullin, Gilles Dulong, Christian Meyer, Albert Seay, …) qui se sont penchés sur ce répertoire aux sources parcellaires, ...
Saint-Saëns, entre romantisme et académisme

Saint-Saëns, entre romantisme et académisme

Camille Saint-Saëns (1835-1921) a largement occupé le devant de la scène musicale française tout au long de sa longue carrière. Pianiste très précoce et virtuose, organiste improvisateur réputé, compositeur souvent fêté, il a écrit pour tous les genres musicaux de son temps avec une particulière réussite dans le domaine orchestral. Il a laissé également de nombreuses partitions de musique de chambre où son esprit classique, malgré tout imprégné d’influences germaniques, ...
Hélène Guilmette, les couleurs de l’amour.

Hélène Guilmette, les couleurs de l’amour.

« Les mots d’amour vont-ils guérir les maux d’amour » Les mots d’amour, Éloi de Grandmont (1921-1970) Les Airs chantés, de la soprano québécoise Hélène Guilmette, empruntent leur titre à un cycle de quatre courtes mélodies de Francis Poulenc. Les poèmes d’une facture néo-classique de Jean Moréas donnent un style convenu au récital, courbés par les inflexions subtiles d’une musique en porte-à-faux qui les accompagne. La récipiendaire du Deuxième Prix du concours ...
La poétique musicale de Dominique Lemaître

La poétique musicale de Dominique Lemaître

Dominique Lemaître semble faire partie des compositeurs français contemporains un peu en marge de l’actualité musicale spécialisée. « Nul n’est prophète en son pays », ce vieil adage vaut malheureusement aussi pour les créateurs les plus prolifiques. Adulés à l’étranger et presque oubliés en France bon nombre de nos plus grands artistes ont subi l’affront d’une nation que l’on pourrait qualifier de négligente - Pierre Boulez l’aura aussi connu en son temps... On ...
Berezovsky ou l’âme russe de Rachmaninov

Berezovsky ou l’âme russe de Rachmaninov

En ce début de XXe siècle, Sergueï Rachmaninov reste le symbole du pianiste virtuose par excellence. Adulé du public et profondément aimé des femmes, le russe rayonne au concert en imposant une image faite de hauteur et de grâce, entretenant le mystère de « l’âme slave » en se présentant invariablement avec l’air triste et détaché des stars éternelles avant d’offrir le meilleur des partitions de Beethoven, Chopin ou Schumann... N’oublions pas ses ...
Michael Jarrell - Regarde la lumière et cligne des yeux…

Michael Jarrell – Regarde la lumière et cligne des yeux…

Michael Jarrell se revendique artisan de la musique. Il aime à travailler sans cesse un même objet, une même idée. Comme Varèse ou Giacometti, il développe le matériau musical de façon arborescente : « une fois un chemin choisi, on ne peut plus revenir en arrière. En ce sens, la composition ressemble à un système arborescent : un motif, une Gestalt peuvent se développer de différentes façons. Certains éléments d’une œuvre peuvent servir ...
Le pianoforte de Jerôme Hantai au service de Haydn

Le pianoforte de Jerôme Hantaï au service de Haydn

Le pianoforte est un instrument peu connu et peu usité par la force des choses : son passage dans l’histoire de la musique fut fulgurant. Coincé entre le clavecin et le piano « moderne », en constante évolution, il est souvent confiné dans les musées, en pièce d’exposition. Par ailleurs, la question de l’intérêt d’une interprétation d’époque pour les œuvres pour clavier est un éternel dilemme pour les musiciens, musicologues et mélomanes. Certains ...
André Jolivet : l’intégrale pour piano, Vol 1

André Jolivet : l’intégrale pour piano, Vol 1

Le centenaire Jolivet a tenu ses promesses. Outre quelques rééditions d’enregistrements anthologiques (« les enregistrements Erato », 4 CDWarner Classics ; « les rarissimes d’André Jolivet », 2 CD EMI) ainsi que de l’intégrale pour flûte faite par Pierre-André Valade (2 CD Accord) ou l’intégrale de l’œuvre pour cordes par l’Orchestre des Pays de Savoie (direction : Mark Foster, 1 CD Timpani), la littérature pour piano de Jolivet avait presque disparu des bacs des disquaires, si ...
Aux confins du son. L’altiste Christophe Desjardins joue Berio et Feldman

Aux confins du son, l’altiste Christophe Desjardins joue Berio et Feldman

Si le violoncelle a eu Rostropovitch pour faire exploser les carcans de son répertoire traditionnel, l’alto connaît depuis quelques temps une période faste sous l’impulsion de Gart Knox et de Christophe Desjardins qui se démènent sans compter pour apporter un nouveau regard sur cet instrument toujours mal-aimé. Christophe Desjardins fait partie de ce que l’on pourrait nommer « la génération intercontemporain ». En effet, avec le, tout aussi trentenaire, violoncelliste Jean-Quihen Queras qui ...
Bach compositeur d’opéra ! Cantates profanes

Bach compositeur d’opéra ! Cantates profanes par Masaaki Suzuki

Tout le monde regrette que Bach n’ait pas écrit pour l’opéra. Ses cantates profanes sont de petits opéras de circonstances, à la pointe des nouveautés. Hasse, le Saxon «napolitain» fut son ami. Bach affectionnait Kaiser, Vivaldi, et d’autres fauteurs de pêchés théâtraux. De temps en temps le sérieux Kantor de Leipzig disait à un de ses fils : «allons écouter les chansonnettes de Dresde!», Dresde la Venise d’Allemagne où résidait Hasse ...
40ème anniversaire du Quatuor Talich : La jeune fille et la mort

La jeune fille et la mort pour le 40ème anniversaire du Quatuor Talich

A l’occasion du 40ème anniversaire du célèbre Quatuor Talich, le label Calliope propose un enregistrement public du non moins célèbre Quatuor à cordes n°14 de Franz Schubert, dit « La jeune fille et la mort », enregistrement effectué par France Musiques lors d’un concert donné par les musiciens tchèques le 11 octobre 2004 au Théâtre des Bouffes du Nord. L’enregistrement réintègre également les deux extraits du quintette « américain » de Dvorak donnés en ...
Joseph Haydn,  Quartet  light

Joseph Haydn, Quartet light

Sonates pour flûte et piano. Au vu de l’intitulé du CD, et connaissant bien votre F. J. Haydn, vous avez bondi : comment ça? Quelque opus oublié, exhumé? Que nenni…! Transcriptions, tout simplement ; et pas n’importe quoi : trois transcriptions qui concernent des quatuors de la maturité (1793-1803) parmi les plus joués du maître et publiées de son vivant (entre 1797 et 1803). On ne connaît, semble-t-il, à coup sûr le nom du transcripteur ...
Heinrich Schütz : Matthäus-Passion  somme de l’art sacré occidental

Heinrich Schütz : Matthäus-Passion somme de l’art sacré occidental

Il reste encore de belles choses à écrire en do majeur disait Schœnberg. C’est en quelque sorte le même pari que dut relever Heinrich Schütz lorsqu’il écrivit pour la cour de Dresde ses passions en 1665-66 suivant l’obligation d’absence des instruments lors de la Semaine Sainte et selon le modèle de la passion responsoriale luthérienne défini par Johann Walter, compositeur attitré de Luther en 1530. Il reste de belles choses ...
Michel Michalakakos, Noblesse et pudeur de l’alto

Michel Michalakakos, Noblesse et pudeur de l’alto

L’alto demeure encore de nos jours un instrument marginal, sans doute happé par la popularité de ses confrères du quatuor à cordes. Malgré les déplorations d’Hector Berlioz en 1848, la classe d’alto du Conservatoire de Paris n’a été créée qu’en 1894, 99 ans après celles de violon et de violoncelle... Si l’on connait Yuri Bashmet, si l’on aime les deux sonates de Brahms ou le concerto de Bartok, tout mélomane n’est pas familier ...
Evgeni Koroliov, du Debussy  monacal

Evgeni Koroliov, du Debussy monacal

Formé par la solide école russe d’Anna Artobolewkaya mais aussi conseillé par les légendaires Heinrich Neuhaus et Maria Youdina, le pianiste moscovite Evgeni Koroliov s’est imposé comme un artiste discret mais dont chaque disque mérite une attention particulière. Fortement attaché à l’œuvre de Bach, son Clavier bien tempéré et son Art de la Fugue, de très haute tenue, lui ont valu une reconnaissance internationale. Le compositeur György Ligeti considérant ...
Nicolas Antoine Lebègue par Paola Erdas, De la Gravité dans la musique française

Nicolas-Antoine Lebègue par Paola Erdas, De la Gravité dans la musique française

Répétons le mot : gravité et c’est tout l’esprit de ce siècle, c’est aussi toute la personnalité de la musicienne ainsi que celle du clavecin aux sons graves, une copie de Jean Henri Hemsch (1700-1769) par Augusto Bonza, capté avec beaucoup de présence dans cet enregistrement. Trois rencontres qui font de ce disque une vision miraculeusement appropriée de Nicolas-Antoine Lebègue. Gravité : on protestera : « ce sont des danses! », mais l’on ne dansait ...
Christoph Schaffrath Musik « Unter den Linden »

Christoph Schaffrath Musik « Unter den Linden »

Les renseignements concernant le compositeur Christoph Schaffrath n’abondant pas, on retiendra cependant qu’il s’illustra quasi exclusivement dans la musique instrumentale. Habile à la flûte ou au hautbois (à l’instar d’un J. J. Quantz) aussi bien qu’au clavier ( postulant un temps au poste d’organiste de Dresde, il dut laisser la place à un certain W. F. Bach), il fait partie de ces musiciens constituant ce qu’on appelle « l’Ecole de Berlin » ...
fidelio furtwangler bohm

Fidelio par Furtwängler et Böhm, double historique de luxe

Le label Andante s’est spécialisé dans la réédition d’archives en provenance d’institutions prestigieuses comme l’orchestre symphonique de Londres, le philharmonique de Vienne, le Festival de Salzbourg ou le Staatsoper de Vienne (on pense en particulier à Wozzeck et Lulu sous la direction de Karl Böhm). Ces coffrets d’un grand luxe proposent une présentation soignée, des textes exhaustifs, des biographies des artistes, des photos des productions ainsi qu’une exceptionnelle remasterisation qui ...
disq_247

Thierry Pécou sous le signe de la danse

Toutes les œuvres présentées dans cet album font référence à un modèle sonore que Thierry Pécou emprunte à différentes sources, celles des civilisations anciennes d’Amérique comme le monde Maya dans les Brèves du Jaguar ou Sikus pour violoncelle et dispositif électroacoustique, celles du Brésil ou d’Argentine — quelqu’un parle au Tango, la Salsa d’Elissa — ou encore de Madagascar. Thierry Pécou (1965) cherche l’inspiration dans le dépaysement pour, dit-il, « se marginaliser ...
Xavier de Maistre : la harpe symphonique

Xavier de Maistre : la harpe symphonique

Le répertoire pour harpe, riche de ses chef-d’œuvres inconnus, est fait de nombres de transcriptions, pour beaucoup issues du répertoire pour piano. Si la Fille aux cheveux de lins de Debussy ou la Berceuse de Fauré se prêtent aux sonorités de cet instrument, qui aurait pu croire de Vltava (la Moldau) de Smetana, pilier du répertoire symphonique, puisse autant sonner? Le jeu précis et vigoureux de Xavier de Maistre n’y est ...