Éditions de La Martinière

ours qui danse

Un ours qui danse en trois temps

Un récit atypique où la danse comme art majeur et thérapie permet l’individuation, à travers trois personnes meurtries, n’ayant rien à voir l’une avec l’autre et évoluant à des époques différentes sur des tempos divergents, dans des pays qui s’ignorent. Le troisième roman de Vincent Jolit, chez le même éditeur, La Martinière, développe en trois temps, trois volets, trois personnages, trois lieux, un propos qui nous est cher : les vertus ...
113955_couverture_Hres_0

Preljocaj, le livre des 30 ans

A l’occasion des 30 ans du Ballet Preljocaj, les Editions de la Martinière publient un bel objet qui ambitionne d’être un catalogue raisonné des œuvres du chorégraphe Angelin Preljocaj. Il offre 200 photographies, complétées de nombreux croquis et photos de costumes de scène. Durant de longues heures, Angelin Preljocaj a patiemment répondu au défilé des images de ces plus de 30 années de création. Résultat de ces heures de rencontre avec ...
verfugbar aux enfers

Le Verfügbar aux Enfers de Germaine Tillion

En prélude à l’entrée au Panthéon de la résistante et ethnologue Germaine Tillion, Les Editions de La Martinière proposent la réédition du  texte de l’opérette Le Verfügbar aux Enfers.   L’Histoire du Verfügbar aux Enfers est désormais bien connue : déportée au camp de Ravensbrück, Germaine Tillion entraine ses camarades dans la création d’une revue-opérette, acide pied de nez à l’oppression et la déshumanisation par le rire.  Composée pendant l’hiver 1944-1945, l’œuvre ...
110923_couverture_Hres_0

Le tour de l’Opéra Garnier en 290 images

Les Editions de la Martinière poursuivent leur exploration des maisons d'opéra, entamée avec succès à l'automne avec Les plus beaux opéras du monde, (Clef ResMusica), avec un beau-livre entièrement dédié à l'un de ses fleurons incontestés, l'Opéra Garnier, et co-édité avec l'Opéra national de Paris. Pour un éditeur, avoir le soutien de l'administration a l'avantage d'avoir toutes les facilités d'accès aux bâtiment. Le photographe Jean-Pierre Delagarde a ainsi pu réaliser un ...
martiniere

Les plus beaux opéras du monde, un livre d’art

Alors que les parutions consacrées au patrimoine se focalisent sur les demeures, châteaux, musées, cathédrales et autres bâtiments remarquables, très peu de livres d'art se sont consacrés exclusivement aux maisons d'opéra. Grâce à l'éditeur La Martinière c'est en partie chose faite. Le photographe Guillaume de Laubier et notre confrère Antoine Pecqueur sont allés explorer une sélection - nécessairement subjective - des scènes les plus représentatives de ce monde, construites entre la ...
Serge Lifar à l’Opéra

Serge Lifar à l’Opéra de Paris

Serge Lifar, dont on célébrait l’année dernière le vingtième anniversaire de la disparition, fait l’objet d’un recueil de témoignages de personnalités ayant eu l’opportunité de travailler avec lui. Danseurs Étoiles, chorégraphes, font part de ce que Lifar leur a apporté, que ce soit à certains la reconnaissance au sein de la hiérarchie du corps de ballet par la nomination d’Étoiles (Yvette Chauviré, Nina Vyroubova entre autres), à d’autres l’envie de ...
Heurs et malheurs de Pleyel

Heurs et malheurs de Pleyel

Éditions de La Martinière A l’occasion de la réouverture de la Salle Pleyel, et peu avant un autre opus La salle Pleyel, lieu de modernité chez le même éditeur, Arnaud Marion nous convie avec ce splendide livre fort documenté en iconographies diverses à suivre l’histoire de Pleyel, de la fondation des pianos Pleyel en 1807 par Ignace Pleyel, compositeur autrichien qui a su traverser les divers stades de l’histoire de France ...
La symphonie des chefs

La symphonie des chefs

Éditions de La Martinière La partition de cette «Symphonie des chefs» contient «tout simplement» une étude biographique passionnante relative aux plus grands maestros du XXème siècle, voire du XIXème. Si la toute première partie est consacrée aux Maîtres du passé, tels, entre autres, Toscanini ou Furtwängler, Mahler ou Walter, Munch ou Monteux, Klemperer ou Karajan, Bernstein ou Ansermet, qui, à l’évidence, n’ont pu être interviewés par l’auteur, mais dont les monographies ...