Col Legno

collegno_parra

Caressant l’horizon d’Hèctor Parra

Esprit fin autant que rigoureux, passionné par la science au point de lui emprunter ses modèles pour élaborer ses propres structures sonores, Hèctor Parra écrit une musique exigeante, complexe et radicalement personnelle. Si le timbre est au centre de ses recherches, qui s'incarne dans des textures souvent saturées et gorgées d'énergie, le propos musical est toujours fermement conduit, dans une relation au nombre et une pensée structuraliste qui organise et ...
L’évocation sonore de Salvatore Sciarrino

L’évocation sonore de Salvatore Sciarrino

Plus de vingt ans séparent Lohengrin de Vento d’ombra mais la conception sonore de Salvatore Sciarrino, déjà définie dans les années 80, est immuable. Profondément convaincu que ses compositions doivent aller à l’encontre de l’auditeur, le compositeur sicilien base son écriture sonore sur le principe écologique d’évocation de la nature et de l’environnement intérieur de tous les hommes. Ecrit en 1982 et publié en 1984, Lohengrin s’inspire de la parodie de ...
Pour Patricia Kopatchinskaja…

Pour Patricia Kopatchinskaja…

Le toujours actif label Col Legno nous gratifie d’un disque de concertos pour violon et orchestre de compositeurs autrichiens; ces partitions sont enregistrées en concert dans le cadre du festival Wien Modern. Le porte drapeau de ce disque réside dans la présence de la jeune Patricia Kopatchinskaja, véritablement déchaînée et engagée au maximum dans la défense de ces belles musiques. Près de trois générations de compositeurs au programme: le grand-père: Otto ...
Luigi Nono : œuvres pour orchestre et musique de chambre

Luigi Nono : œuvres pour orchestre et musique de chambre

Ce cd consacré au compositeur italien Luigi Nono comprend quatre compositions dont deux pour orchestre (Due espressioni, A Carlo Scarpa), une pour ensemble de chambre (Fragmente-Stille) et une pour tuba solo et électronique live (Post-Prae-Ludium). Environ 35 ans séparent Due espressioni et Post-Prae-Ludium : une période pendant laquelle l’expérimentation nonienne sur le son infiniment petit à la limite du silence évolue vers la recherche d’un son mobile et l’utilisation de la technique ...
Rien moins que des choses infimes

Morton Feldman, rien moins que des choses infimes

On peut s’étonner du fait que ces deux pièces pour orchestre du compositeur new-yorkais Morton Feldman - dont on fête le vingtième anniversaire de la mort - soient enregistrées en live, avec cette vibration particulière, voire ces quelques toux éparses qui, a priori, pourraient nuire à la qualité d’écoute d’une telle musique. Or ce fond sonore, naturel et vivant, semble au contraire participer de l’» expérience immédiate et nouvelle » de l’écoute ...
Prometeo, Tragedia dell’ascolto

Prometeo, Tragedia dell’ascolto

Créé dans les années 80, Prometeo, Tragedia dell’ascolto est sans doute l’une des œuvres phares du renouvèlement du théâtre musical en Italie qui trouve sa finalité dans la nécessité première de la communication. Luigi Nono à travers cette œuvre met en évidence la problématique du rapport musique-image et de la valorisation du silence à l’intérieur du processus sonore narratif-constitutif qui se révèle enrichissant tant pour le compositeur que pour l’interprète ...
L’œuvre pour piano de Hans Werner Henze

L’œuvre pour piano de Hans Werner Henze

Hans Werner Henze est considéré comme l’un des plus importants compositeurs allemands de la deuxième après guerre. Son écriture compositionnelle s’éloignant du sérialisme, du pointillisme et de tous principes structuraux rigides déjà expérimentés au début de sa carrière, représente d’une certaine façon l’exaltation de la tradition austro-germanique, marquée par un fort trait personnel. Le présent CD, consacré au piano solo, présente huit morceaux composés entre 1947 et 2003, et qui montrent ...
Wolfgang Rihm et la « Nouvelle simplicité »

Wolfgang Rihm et la « Nouvelle simplicité »

Wolfgang Rihm, représentant le mouvement de la jeune musique allemande, appelé « Nouvelle simplicité », est l’un des compositeurs les plus joués en Allemagne. Né en 1952, deux ans à peine après « l’année zéro » de la musique, de la tabula rasa, il a sans cesse recherché une musique capable de se renouveler spontanément sans renoncer à la sûreté de sa construction. Une musique telle qu’héritée du passé. Cependant la tradition, à ...
Goubaïdoulina

Sofia Gubaidulina : « Rien n’est plus important pour moi que la solitude »

Tout est mélange et rencontre chez Gubaidulina. Tout est filiation et synthèse idiosyncrasique également. Tout semble privé, solitaire et mystique chez cette créatrice singulière et unique. « Toute activité artistique est une manifestation de la vie mystérieuse de l’âme dans notre vie quotidienne », précise-t-elle. Russe, tatare, juive, née en 1919, elle concentre dans sa démarche inventive l’interpénétration intime de l’0rient et de l’Occident. Après les conservatoires de Kazan et de Moscou, après ...
Aperghis donne de la voix

Aperghis donne de la voix

Les 14 Récitations de Georges Aperghis, dont la composition débuta en 1978, sont inspirées par la technique de la Klangfarbenmelodie d’Anton Webern, où le thème musical est fragmenté à l’extrême au sein de l’orchestre. Les quatorze pièces, relativement courtes, sont très différentes les unes des autres et témoignent d’une grande inventivité musicale, alors qu’elle ne sont destinées qu’à un seul instrument, ou plutôt matériau : la voix humaine. Celle-ci disloque, fragmente, rompt, ...