Mariinsky

Tsar saltan

Le conte du Tsar Saltan de Rimski-Korsakov par Gergiev

Opéra de Rimsky-Korsakov, composé à l’occasion du centenaire de la naissance de Pouchkine, exceptionnellement donné sur scène comme au disque, Le conte du tsar Saltan s’inscrit dans la grande tradition russe. En s’appuyant sur une légende, dans une veine pseudo-folklorique et populaire, il développe tout un monde féerique et poétique, auquel les troupes du Mariinsky et la mise en scène inspirée et naïve d’Alexander Petrov ajoutent encore en séduction. Le conte nous ...
mariinsky gergiev

Gergiev joue à domicile avec Moussorgski

Valery Gergiev est à son affaire dans un programme intégralement conçu en hommage à Moussorgski. Valery Gergiev a de la constance et de la persévérance ! Bien que débordé par un emploi du temps souvent ingérable, il se plait à approfondir, encore et toujours, ses liens avec certaines de ses partitions fétiches. Ainsi, il grave ici sa troisième interprétation des Tableaux d’une exposition dans l’orchestration de Maurice Ravel, après celles avec ...
mariinsky gergiev matsuev

Matsuev et Gergiev : piano russe

Denis Matsuev et Valery Gergiev poursuivent leurs explorations du piano concertant russe avec une excellence qui est devient presque stakhanoviste !  Ce nouvel album du label Mariinsky est déjà le cinquième avec le tandem Denis Matsuev et Valery Gergiev.  Venant après un album Chostakovitch-Shchedrin excellent (salué par une Clef de Resmusica), cette nouvelle galette explore  Rachmaninov  et Rodion Chtchedrine en passant par Stravinsky. La multiplicité des styles trouve en Denis Matsuev un avocat ...
marinnski gergiev chosta

Chostakovitch par Gergiev, luxueusement vôtre

Valery Gergiev et Leonidas Kavakos livrent des interprétations ultra-luxueuses de deux partitions contrastées de Chostakovitch. A la base, à l’exception de la proximité chronologique, tout oppose la Symphonie n°9 et le Concerto pour violon n°1 de Chostakovitch ! Pied de nez  aux officiels soviétiques, qui attendaient une partition faite de magnificence et de pathos pour célébrer la victoire de 1945 sur les Nazis, la Symphonie n°9 n’a pas grand-chose en commun ...
mariinsky gergiev

Chostakovitch 4-5-6, métal hurlant

En marge de ses cycles de concerts dédiées aux Symphonies de Dimitri Chostakovitch, auréolés  d’immenses succès à travers les salles de concert du monde entier, Valery Gergiev, le Tsar des podiums, poursuit son intégrale au disque. Capté dans la nouvelle salle de concert du Mariinsky de Saint-Pétersbourg, ce volume centré sur 3 symphonies purement orchestrales est à marquer d’une pierre blanche. Tellurique et radicale, la Symphonie n°4 connait ici l’une de ...
CD_Mariinski_Chosta 8_Gergiev

Symphonie n°8 de Chostakovitch : bon jalon de l’intégrale Gergiev

C’est juste après la fin du cycle Chostakovitch à la Salle Pleyel que nous avons écouté cet enregistrement de la Symphonie n°8 par les mêmes interprètes, le chef Valery Gergiev et ses troupes du Théatre Mariinsky. On aurait pu attendre, à la lecture de dates d’enregistrements étalées sur trois sessions entre 2011 et 2013, un certain manque d’homogénéité entre les mouvements et peut-être même à l’intérieur des mouvements, mais rien ...
mariinsky gergiev the gambler

Pari gagné pour Le Joueur de Prokofiev par Gergiev

Bien sûr, le roman de Fiodor Dostoiëvski inspira à Serge Prokofiev l’opéra en quatre actes Le Joueur qu’il écrivit au cours des années 1915-1916 et remania en 1927. La création se déroula au Théâtre de la Monnaie de Bruxelles en 1929. Le chant apparaît sous forme de récitatifs finement modelés sur les intonations de la parole. C’est dire si, globalement, la mélodie est muselée même s’il arrive que certaines tournures ...
Frau

La Somptueuse Frau du Mariinsky en DVD

Les belles productions de la Femme sans ombre ne sont pas légion, et l’on se réjouira de la parution en DVD et en BluRay de ce magnifique spectacle du Mariinsky, lequel a également fait les beaux soirs du festival d’Édimbourg de 2011. On n’aura ainsi que des éloges pour la mise en scène de Jonathan Kent, et surtout pour les décors et les costumes de son acolyte Peter Brown. Prenant ...
Attila (Mariinsky)

Attila à l’assaut du Mariinsky

On dira ce qu’on voudra, le clinquant du jeune Verdi sied bien à la direction énergique et sur-vitaminée de Valery Gergiev, davantage ici dans son élément que dans certaines de ses précédentes réalisations. Et le plateau réuni sur la scène du Mariinsky, s’il ne brille pas par les subtilités belcantistes d’une écriture vocale encore proche des cantilènes donizettiennes, est d’une solidité à toute épreuve et d’une redoutable efficacité. Largement dominé vocalement ...
chosta7 gergiev mariinski

Grande « Leningrad » par Gergiev

Dans le cadre de son intégrale des Symphonies de Dimitri Chostakovitch, Valery Gergiev revient à la célèbre Symphonie n°7, partition qu’il avait gravée, il y a quelques années à la tête des orchestres de Mariinsky et de Rotterdam mixés pour l’occasion (Philips). Cependant, la fusion des pupitres de deux phalanges aussi distinctes bridait les possibilités expressives du chef. Dès lors, seul en scène face à son orchestre habituel, le bouillant musicien ...
mariinski trifonov

Daniil Trifonov, graine de génie

Les vainqueurs (et vaincus) du Concours Tchaïkovski n’ont pas forcément pour principale qualité de faire dans la dentelle et passent souvent pour pouvoir envoyer au tapis les « poètes » du Concours Haskil à la seule force de quelques accords brutalement envoyés. Du haut de ses 20 ans, Daniil Trifonov déroge à la règle et fait souffler un vent de fraîcheur bienvenu sur un paysage pianistique saturé de techniciens venus de l’est ...
Don Quichotte

Don Quichotte et le Mariinsky, un coup pour rien

L’idée de marquer le centenaire de la mort de Massenet par un nouvel enregistrement de son Don Quichotte était une idée pour le moins réjouissante, les grands enregistrements récents de cet opéra remontant à 1993 pour la version dirigée par Michel Plasson (avec Van Dam, Fondary, Berganza), à 1977 pour celle, non moins somptueuse, de Kazimierz Kord et son luxueux plateau (Ghiaurov, Bacquier Crespin). Et si les affinités de Valery ...
mariinski_matsuev_gergiev

Pyrotechnie pianistique avec Mastuev et Gergiev

Ce disque propose le choc des titans russes actuels : les compères Mastuev et Gergiev. Les moyens pianistiques hors du commun du premier et le charisme du second se complètent et s’additionnent au fil de leur inspiration. Ce programme de concertos russes est taillé sur mesure pour ces deux pyrotechniciens. Dans les deux Concertos de Dimitri Chostakovitch, la puissance technique du pianiste fait un sort à ces musiques ironiques, enjouées et ...
Jewels_mariinski

Joyaux de Balanchine au Mariinsky: une certaine modernité

Le Théâtre du Mariinsky édite en DVD Joyaux (Jewels) de Balanchine. La particularité de cet enregistrement réside en une prise de vue assez originale mais pas forcément heureuse, pour du ballet. Utilisant fréquemment des travellings avant, l’impression est souvent donnée d’être carrément sur la scène : le spectateur devient voyeur, non pas tant de l’effort physique que de la connexion entre les danseurs. Or, la danse doit bénéficier d’un espace ...
mariinsky_donizetti_lucia

Pour la Lucia de Dessay

Après Parsifal, Le Nez de Chostakovitch, Oedipus Rex et Les Noces de Stravinksy, sans oublier le plus rare Vagabond enchanté de Rodion Chtchredrin, Lucia di Lammermoor est le cinquième coffret lyrique proposé par le label Mariinsky. Le choix de cet ouvrage pourra paraître quelque peu surprenant, le répertoire belcantiste italien n’étant pas a priori celui que l’on associe le plus spontanément avec les caractéristiques nationales de l’école de chant russe. ...
mariinsky_gergiev

Le Gergiev quotidien : Chostakovitch

Sans marquer de signes de fatigue, Valery Gergiev continue son intégrale des Symphonies de Chostakovitch au rythme d’un volume annuel. En terme éditorial, le principal intérêt de l’entreprise est d’associer des partitions mal aimées à des tubes. Ainsi, après un couplage des Symphonies « révolutionnaires » n°2 et n°11, il additionne les symphonies n°3 et n°10. Mais à forcer de cumuler les disques, le pourtant énergique Gergiev risque de s’enliser et c’est ce ...
Gergiev réussit son Parsifal !

Gergiev réussit son Parsifal !

Wagner avec Gergiev ! Sur le papier l’addition des deux noms ne va pas franchement de soi ! Et l’on imagine, de prime abord, une profonde divergence entre le tempérament bouillant du chef et le creusement émotionnel et musical de Wagner et surtout de Parsifal ! Pourtant il faut passer sur les apparences car le chef livre ici l’une des interprétations les plus abouties de la partition et l’un de ses meilleurs disques. Gergiev ...
mariinsky_chostakovitch_gergiev

Gergiev et les révolutions

Valery Gergiev poursuit son intégrale des symphonies de Chostakovitch (les symphonies n°1, n°4 à n°9 et n°15 sont déjà parues chez Philips ou Mariinsky) avec une confrontation révolutionnaire éditorialement juste mais musicalement foncièrement opposée. Composée à l’occasion des 10 ans de la Révolution d’octobre 1917, la symphonie n°2 est un témoin d’une époque radicale où les expérimentations instrumentales, même les plus brutales, étaient encore tolérées par le régime rouge ! En ...
De la « russitude » au carré un peu prévisible mais talentueuse

Chtchedrine et Gergiev, de la « russitude » au carré un peu prévisible mais talentueuse

Le Voyageur ensorcelé est un «opéra pour salle de concert» comme le dit le compositeur lui-même, c’est à dire une œuvre dramatique et vocale pouvant se passer de mise en scène. Il a été créé à New York le 17 décembre 2002 par le New York Philharmonic sous la direction de Lorin Maazel qui en était également le commanditaire. Et, accessoirement, le prescripteur du cahier des charges précisant une œuvre ...
Gergiev passe Noces de Stravinsky au rouleau-compresseur

Gergiev passe Noces de Stravinsky au rouleau-compresseur

Attention choc ! Oreilles sensibles, éloignez-vous de ces Noces de Stravinsky dirigées sabre au clair par Valery Gergiev. Tempos délirants, dynamiques extrêmes, percussions surexposées, pianos déchaînés, l’œuvre, qui ferme radicalement la «période russe» de Stravinsky, agit en véritable rouleau compresseur. Tableau vivant d’un mariage (duquel est exclu la cérémonie) populaire russe commandé par Diaghilev (à qui la partition est dédiée) et chorégraphié par Bronislava Nijinska, Noces est basée sur des mélodies ...
Dérapage incontrôlé

Dérapage incontrôlé pour Gergiev dans Rachmaninov

On connaît le goût de Valery Gergiev pour les interprétations survoltées, les tempos à toute vitesse, les sons d’orchestre à la limite du criard. Si cela peut convenir à Moussorgski, Chostakovitch ou Mahler, ce parti-pris montre ces limites avec Sergueï Rachmaninov. Rachmaninov, comme bien de ses contemporains encore empêtrés dans le romantisme, lorgne toujours vers l’opéra, donc une ligne mélodique soutenue qui prend le temps de s’épanouir. Dans ce présent enregistrement, ...
Pompe de circonstance ?

Pompe de circonstance ?

Ce nouveau disque du label du théâtre Mariinsky de Saint-Pétersbourg nous propose différentes partitions de commande de Tchaïkovski. La notice de présentation rappelle qu’au XIXe siècle la pratique de la commande aux compositeurs était une rareté et le compositeur marque une transition vers la professionnalisation de ce métier en Russie. Fidèle de la monarchie et compositeur préféré du Tsar Alexandre III, Tchaïkovski était sollicité pour différentes manifestations, occasions pour lui ...
Un opéra qui a du flair

Le Nez, un opéra qui a du flair

Après la légendaire version Rozhdestvensky (opéra de chambre de Moscou, Melodya, 1974), Valery Gergiev s’attaque au premier opéra de Dimitri Chostakovitch, jeune compositeur de vingt-deux ans. Le charme opère immédiatement avec cette partition volcanique, témoin de l’effervescence artistique de la naissante Union Soviétique, peu avant la mainmise de Staline sur le pouvoir. Cette parution CD fait écho à une production scénique du Mariinsky, mise en scène par Yuri Alexandrov, présentée ...