Lieu : Philharmonie de Paris - Grande salle Pierre Boulez

16-David-Robertson

Le Sydney Symphony Orchestra en démonstration à la Philharmonie de Paris

Rare en France, le Sydney Symphony Orchestra fait honneur de son passage à la Philharmonie de Paris pour un programme viennois concocté par son directeur musical David Robertson, avec en première partie le Guarneri de Renaud Capuçon dans le Concerto à la mémoire d’un ange. Orchestre de renom le plus éloigné de la planète par rapport à Paris, Le Sydney Symphony apparaît encore moins souvent en Europe que la plupart des ...
38662900866_a661371606_k

Mikko Franck et les sœurs Buniatishvili : musique française à la Philharmonie

Le "Philhar" et Mikko Franck assurent le concert inaugural du week-end musique française à la Philharmonie de Paris, dans un programme éclectique et original convoquant Ravel et Debussy, bien sûr, mais également Francis Poulenc, avec les sœurs Buniatishvili et le saxophoniste Claude Delangle. Volontiers délaissée au profit de la célèbre version orchestrale qui lui est contemporaine, la version pour deux pianos de La Valse de Maurice Ravel séduit par son immédiateté ...
Lisa_Batiashvili-8-photo_Kasskara-XXxSScm_COL_300DPI_RGB

Jean-Yves Thibaudet, Lisa Batiashvili et Gautier Capuçon en trio à Paris

Engagés en trio dans une vaste tournée européenne autour d’un programme éclectique associant Chostakovitch, Ravel et Mendelssohn, le concert à la Philharmonie de Paris de Jean-Yves Thibaudet, Lisa Batiashvili et Gautier Capuçon permet de s'assurer du bien fondé de leur association. Il existe toujours une certaine crainte à voir s’associer, le temps d’une tournée, trois superstars reconnues pour leur activités solistes, tant les égos peuvent parfois dénaturer une interprétation en matière ...
thomas_ades_2018

Thomas Adès dirige l’Orchestre de Paris à la Philharmonie

Ce n'est pas tous les jours que le très doué (et très occupé) Thomas Adès vient diriger sa propre musique en France. C'est même la première fois qu'il le fait à la tête de l'Orchestre de Paris, avec lequel il vient donner un généreux programme comprenant l'Ouverture des Francs-Juges de Berlioz, son propre Polaris, et enfin le très attendu A Child Of Our Time, vaste oratorio de Michael Tippett. Dès les ...
Eötvös et Bartók par Péter Eötvös avec l’Orchestre de Paris

Eötvös et Bartók par Péter Eötvös avec l’Orchestre de Paris

Après l’Ensemble Intercontemporain la saison précédente, Péter Eötvös revient en France au pupitre de l’Orchestre de Paris, pour un programme intégralement hongrois.  Alors que plusieurs de ses ouvrages lyriques sont maintenant établis, à l’image de l’opéra Trois Sœurs encore repris récemment dans une nouvelle production à l’Oper Frankfurt, Péter Eötvös, qui fêtera en janvier prochain ses soixante-quinze ans, reste un chef et un compositeur très actif. La première partie du concert de ...
97ace779-freire_credit-benjamin-ealovega-2

Nelson Freire ou l’évidence pianistique à la Philharmonie de Paris

Invité régulier de la Philharmonie de Paris, Nelson Freire séduit le public parisien dans Beethoven, Debussy et Chopin, par son interprétation envoûtante qui sonne comme une évidence. Après plus de soixante ans d’une carrière internationale hors du commun, le pianiste continue, au fil des récitals, de nous étonner par la pertinence de ses interprétations et le naturel de son jeu. « Je dois être amoureux d’un répertoire pour le jouer ou ...
andris_poga_photo_Marc_Jinot

Andris Poga et Nicholas Angelich dans le rare 4e de Rachmaninov

Trois jours après Aix-en-Provence, Andris Poga est à Paris avec "son" orchestre de Lettonie et maintient cette fois au programme le rare Concerto n°4 de Rachmaninov, avec Nicholas Angelich. En cette année de célébration du centenaire de la création de l’État de Lettonie, l’Orchestre symphonique national de Lettonie, que dirige Andris Poga depuis 2013, ne pouvait pas ne pas ouvrir la soirée par Pēteris Vasks – « le » grand compositeur letton actuel. Sa Musica Appassionata, poème ...
Sir-John-Eliot-Gardiner_0_729_486

Gardiner magistral dans Berlioz à la Philharmonie de Paris

Dans ce concert totalement dédié à Hector Berlioz, Sir John Eliot Gardiner, à la tête de son Orchestre Révolutionnaire et Romantique, surprend par sa lecture originale de la Symphonie fantastique, tandis que Lucile Richardot bouleverse en Cléopâtre et Didon. Déjà donné la veille à l’Opéra de Versailles par les mêmes acteurs, ce programme cohérent, consacré aux héroïnes de Berlioz, s’appuie sur des partitions riches en effets orchestraux qui mettent tout particulièrement ...
Création du Concerto pour deux pianos de Bryce Dessner à la Philharmonie de Paris

Création du Concerto pour deux pianos de Bryce Dessner à la Philharmonie de Paris

Les sœurs Labèque donnent la création française du Concerto pour deux piano du compositeur Bryce Dessner, écrit sur mesure pour elles par cette nouvelle figure de proue de la musique américaine. L'Orchestre de Paris est dirigé pour l'occasion par le voisin Matthias Pintscher, directeur musical de l'Ensemble Intercontemporain. Étourdissant de couleurs et de parfums changeants, Le Chant du Rossignol d'Igor Stravinsky se place en pivot de la soirée. On aura pu ...
Ian Bostridge chante Hugo Wolf au Wigmore Hall

Ian Bostridge habité par Les Illuminations de Britten

À la Philharmonie de Paris, Daniel Harding intéresse par sa faculté à amener l’Orchestre de Paris vers des sonorités baroques pour Rameau et classiques pour Mendelssohn, bien que la meilleure partie du concert reste celle où il accompagne Ian Bostridge, idéal depuis plus d’une décennie dans Les Illuminations de Britten. L’Orchestre de Paris entre sur la scène en petite formation, le clavecin face au chef, pour une suite tirée d’Hippolyte et ...
180919_cphilippe_stirnweiss_176_-_copie

200 Motels – The Suites fait redécouvrir la modernité de Zappa

Avec 200 Motels - The Suites, fresque opératique inspirée du vrai-faux "rockumentaire" créé par Zappa au début des années 70, le public de la Philharmonie, après celui de Strasbourg, se laisse emporter dans les délires de ce compositeur inclassable, reconnu par les amateurs de rock comme par le monde de la musique contemporaine. Léo Warynski à la direction, Antoine Gindt à la mise en scène et Philippe Béziat à la ...
A la Philharmonie de Paris, Valery Gergiev conclut sa Tétralogie wagnérienne

A la Philharmonie de Paris, Valery Gergiev conclut sa Tétralogie wagnérienne

Bien loin de l’adieu crépusculaire en demi-teinte qu’on était en droit de redouter après le Siegfried de la veille, c’est sur un Crépuscule des dieux éclatant que Valery Gergiev conclut son marathon wagnérien. Si Siegfried la veille avait pu manquer quelque peu de souffle du fait d’une direction assez inconstante du chef, le Crépuscule de ce soir bénéficie, au contraire, d’une conduite orchestrale sans faille et d’une prestation instrumentale de tout ...
gergiev vign

Siegfried à la Philharmonie de Paris par Valery Gergiev

Retour de Valery Gergiev et de ses troupes du Mariinsky à la Philharmonie de Paris pour ce deuxième volet de la Tétralogie wagnérienne. Après un Or du Rhin irréprochable et une Walkyrie saisissante la saison dernière, le chef ossète retrouve, ce soir, le public parisien afin d’achever son audacieux pari, en débutant par un Siegfried de belle tenue qui laisse, toutefois, entrevoir quelques faiblesses. Des réserves qui touchent à la forme ...
Emöke Baráth

Délices haendéliennes avec Philippe Jaroussky et Emöke Baráth

Dans ce récital à la Philharmonie de Paris proposé par Philippe Jaroussky avec la complicité de la soprano Emöke Baráth et de l’ensemble Artaserse, c’est toute la carrière d’Haendel qui défile. Commençons d’abord par souligner l’originalité de la construction du programme qui échappe à la simple succession d’airs entrecoupés d’ouvertures. Comme pour son récital avec Cecilia Bartoli, Philippe Jaroussky a choisi d’enchaîner les récitatifs, arias, duos et pièces orchestrales sans pause, ...
Force et puissance de Boston et Nelsons dans Chostakovitch

Force et puissance de Boston et Nelsons dans Chostakovitch

Après une première excursion à l’ouverture de saison 2015-2016 avec la 10e Symphonie de Chostakovitch, le Boston Symphony Orchestra et Andris Nelsons retrouvent la Philharmonie de Paris lors de leur tournée européenne d’été, pour un concert de chambre et deux concerts symphoniques, au programme desquels la 4e de Chostakovitch et la Sérénade pour violon de Bernstein. A l’occasion du retour du Boston Symphony Orchestra à la Philharmonie de Paris, en plus ...
Concert Gustav Mahler, Symphonie n°3, à la Philharmonie de Paris, dirigé par Andris Nelson, le 15 septembre 2018

Superbes sonorités du Boston Symphony Orchestra dans Mahler

Après Cleveland et Los Angeles, chacun avec leur directeur musical respectif, le Boston Symphony Orchestra et son chef Andris Nelsons offrent en cette rentrée leur propre proposition de la Symphonie n°3 de Gustav Mahler, dans une acoustique de la Philharmonie de Paris maintenant mature pour permettre de bénéficier à plein des timbres et de l’énergie de l’orchestre. En introduction de la Symphonie n°3 en ré mineur de Gustav Mahler, la première ...
Stockhausen envoûte son auditoire de la Philharmonie avec Inori

Stockhausen envoûte son auditoire de la Philharmonie avec Inori

Besoin de spiritualité, de boussole dans des temps jugés obscurs ? Le fait est que Stockhausen est régulièrement programmé en ce moment à Paris. Et il fallait bien le volume de la grande salle Pierre Boulez pour, devant un public nombreux et fervent, accueillir Inori (1973-1974), qui relève avant tout du rituel. Un événement, donc. Une scène dominée par une plate-forme servant de piste à deux danseurs, sous laquelle va diriger Gergely ...
Gustavo Dudamel et le Mahler Chamber Orchestra dans Mahler

Gustavo Dudamel et le Mahler Chamber Orchestra dans Mahler

Les unes après les autres et sans suivre leur ordre chronologique, Gustavo Dudamel interprète les symphonies de Gustav Mahler et réussit particulièrement la Quatrième à la Philharmonie de Paris, lors d'une tournée de début d’année avec le Mahler Chamber Orchestra et la soprano Golda Schultz. L’évènement a été peu visible en Europe, mais en mai 2017 au Walt Disney Concert Hall, Gustavo Dudamel a dirigé en quatre soirs le Los Angeles ...
Concert à la Philharmonie de Paris le 06/09/2018 dans la grande salle Pierre Boulez. Biennale Pierre Boulez. Concert de Daniel Barenboim - Staatskapelle Berlin, seconde partie : Igor Stravinski
"Le Sacre du printemps"

L’espace du rituel avec la Staatskapelle Berlin et Daniel Barenboim

Mettre en perspective Rituel in memoriam Bruno Maderna de Pierre Boulez et Le Sacre du printemps d'Igor Stravinsky fait sens, les deux chefs-d’œuvre de la modernité invoquant le même ordre du sacré et la dimension collective d'une musique de la célébration.  Dans Rituel in memoriam Bruno Maderna créé en 1975 (le collègue et ami très cher décède en 1973), l'orchestre est divisé en huit groupes aux effectifs croissants, du duo (hautbois ...
Ouverture de la Biennale Boulez à la Philharmonie de Paris

Ouverture de la Biennale Boulez à la Philharmonie de Paris

Organisée par la Philharmonie de Paris en co-production avec Daniel Barenboim et la Pierre Boulez Saal de Berlin, la première édition de la Biennale Boulez s'ouvre en remontant aux sources du maître : l'Extrême-Orient et la Seconde école de Vienne. C'est avec le spectacle de Gagaku impérial, joué à guichet fermé, que s'inaugure somptueusement la manifestation dans la Grande salle Pierre Boulez . « Exotiques », comme on les désignait il y a ...
Sunwook Kim

Sunwook Kim en récital à la Philharmonie de Paris

Absent des scènes depuis plusieurs mois, Murray Perahia n’a pu honorer sa tournée de juin. Pour éviter d’annuler un soir de récital à la Philharmonie dans le cadre de la saison Piano Quatre Étoiles, Sunwook Kim a été invité à le remplacer dans un programme intégralement consacré à Beethoven, au milieu duquel une magnifique Sonate « Clair de Lune ». Murray Perahia annoncé souffrant depuis l’annulation de sa tournée d'avril aux États-Unis n'a ...
Yuja Wang

Yuja Wang : un récital en acier trempé à la Philharmonie

Feu d'artifice de fin de saison pour les concerts Piano 4 Étoiles : Yuja Wang, avant Sunwook Kim, dans un programme superbement composé et exclusivement consacré à la musique du XXe siècle, donne à admirer son exceptionnelle virtuosité. Pourquoi reste-t-on si réservé ? Nul n'est besoin d'écouter Yuja Wang pendant les presque deux heures et demie qu'ont duré ce soir son récital annuel à la Philharmonie, à qui veut prendre la mesure de ...
Riccardo-Chailly

Requiem de Verdi intellectuel et luxueux par Riccardo Chailly

Trois semaines après une superbe interprétation du Requiem de Verdi par l’Orchestre national d’Île-de-France et le Chœur de l’Orchestre de Paris sous la direction d’Enrique Mazzola, l’œuvre retrouve la Philharmonie de Paris avec une distribution de grands noms de la scène lyrique, accompagnés par les chœurs et l’orchestre de La Scala de Milan dirigés par leur directeur musical Riccardo Chailly. De grands noms d’artistes ou de formations n’imposent pas pour autant ...
sokhiev

Sokhiev, Angelich et l’Orchestre du Capitole électrisent la Philharmonie

En cette soirée printanière, alors que le ciel de Paris gronde depuis une semaine d'une suite ininterrompue d'orages, la température monte dans une grande salle Pierre Boulez bondée, où le public va de surprise en bonheur d'écoute, galvanisé par la puissance que développent l'Orchestre national du Capitole et son chef Tugan Sokhiev. La surprise d'abord : Quasi lento. Avec son autorité naturelle, Tugan Sokhiev impose à l'orchestre et, partant, à toute ...
716

Philippe Jordan et les Wiener Symphoniker décevants dans Strauss

Les héros straussiens semblaient bien fatigués lors de ce concert de l'Orchestre symphonique de Vienne à la Philharmonie de Paris où orchestre, chef et soliste peinent à se hisser à la hauteur de la tâche… Déjà présent sur cette même scène en mars dernier, Philippe Jordan, alors à la tête de son Orchestre de l’Opéra National de Paris, avait unanimement séduit dans une intégrale des symphonies de Tchaïkovski. Retour à la ...
enrique-mazzola-ondif-2017

Le Requiem de Verdi superbement dramatique d’Enrique Mazzola

Dans plusieurs salles de la région, dont la Philharmonie de Paris, l’Orchestre national d’Île-de-France et son directeur musical Enrique Mazzola présentent un programme rassemblant deux ouvrages écrits à la pensée d’un être disparu. D'abord Mémoriale, courte pièce pour petit ensemble de Pierre Boulez, puis le magistral Requiem de Verdi, porté en grâce par le Chœur de l’Orchestre de Paris. Enrique Mazzola entre sur la scène de la Philharmonie accompagné de la ...
harding-daniel-2-harald-hoffmann

Daniel Harding et l’Orchestre de Paris dans Beethoven et Brahms

Un concert au programme éminemment classique, pour une interprétation qui ne l’est pas moins, où l’Orchestre de Paris fait valoir avec éclat tous ses pupitres sous la direction volontaire et inspirée de Daniel Harding. Tandis que le pianiste Lars Vogt livre une interprétation à la pointe sèche du Concerto n° 3 de Beethoven. Maria João Pires ayant décidé de mettre fin à ses apparitions sur scène, c’est finalement au pianiste Lars ...
Première en France du Gewandhausorchester avec Andris Nelsons son directeur musical

Première en France du Gewandhausorchester avec Andris Nelsons son directeur musical

Déjà apparu en début de saison à la Philharmonie de Paris, le Gewandhausorchester revient avec son nouveau directeur musical, Andris Nelsons. Après une courte œuvre de Thomas Larcher créée en mars à Leipzig, l’ensemble livre une Symphonie n°40 de Mozart dans laquelle la tradition germanique audible chez chaque instrumentiste est agitée par le geste plus neuf du chef, beaucoup plus enthousiasmant dans une Pathétique de Tchaïkovski d’une incroyable beauté orchestrale après ...
Requiem Berlioz Mikko Franck RF

Mikko Franck exalte le Requiem de Berlioz à la Philharmonie

Quatre années après Gustavo Dudamel à Notre-Dame-de-Paris, l’Orchestre et le Chœur de Radio France reprennent le Requiem de Berlioz, cette fois à la Philharmonie. Assisté des membres du WDR Rundfunkchor, le chœur superbement préparé par Nicolas Fink exalte toutes ses parties, accompagné par un Philharmonique des grands soirs emporté par la direction ample de Mikko Franck. Dans une Philharmonie de Paris remplie dont l’acoustique est aujourd’hui rodée pour recevoir les ...
james conlon

James Conlon à Paris : éternel amoureux de Zemlinsky

Au pupitre devant l’Orchestre de Paris, James Conlon s’attache toujours avec passion à la défense de l’œuvre de Zemlinsky. Il lie une courte pièce du compositeur à la Nuit Transfigurée de Schoenberg, inspirée par le même poète, et montre ce qu’au début du siècle l’élève doit encore au maître. En seconde partie, la Lyrische Symphonie est défendue avec splendeur par la soprano Aga Mikolaj et le baryton Christopher Maltman. Retrouvé à ...