Mot-clef : Ludwig van Beethoven

Le bonheur selon Du Pré

Le bonheur selon Du Pré

L’excellent livre que tout le monde a lu, le très beau film que tout le monde a vu, les sublimes artistes que tout le monde a entendu, les extraordinaires solistes que tout le monde encense, combien de fois avons-nous refusé de s’y attarder précisément parce que tout le monde les avait découvert avant nous ? Qui ne s’est pas fait rebattre les oreilles avec les qualités exceptionnelles de la violoncelliste Jacqueline Du ...
Hommage à Sir Charles Mackerras

Symphonies de Beethoven : Hommage à Sir Charles Mackerras

Le label Hyperion auquel on doit tant de raretés, sort cette fois des sentiers peu rebattus pour nous offrir du très classique : une intégrale des symphonies de Beethoven sous la battue de l’un des chefs les plus importants du moment : Sir Charles Mackerras. Âgé de 82 ans, le vétéran est l’auteur d’une carrière absolument magistrale tout en dirigeant, avec une incroyable compétence, presque tous les répertoires du baroque au contemporain. ...
Un chant du cygne des plus dignes

Un chant du cygne des plus dignes

Quatuor Vermeer Avec une discographie dense et illustre, ayant acquis une très bonne réputation internationale, le Quatuor Vermeer s’arrête. Le concert au Théâtre des Bouffes du Nord était l’antépénultième d’une carrière de trente sept ans. Si bien que l’auditoire semblait avoir du mal à ne pas écouter les œuvres de Mozart, Janáček et Beethoven, sans y chercher un pincement mélancolique. Le concert a commencé par le Quatuor en si bémol majeur, l’un ...
Admirable Pollini dans l’opus 2 de Beethoven

Admirable Pollini dans l’opus 2 de Beethoven

Maurizio Pollini poursuit pas à pas une intégrale des sonates pour piano de Ludwig van Beethoven, commencée, et avec quel éclat, par la fin, en 1975 avec les n°30 et 31 et en 1977 avec les 29 et 32. C’est donc plus de vingt ans après le début de son ouvrage qu’il aborde les trois premières sonates de l’opus 2, écrites par un Beethoven de 25 ans, qui d’emblée trancha ...
Sonates de Beethoven pour piano et violon

Sonates de Beethoven pour piano et violon

Zig-Zag Territoires nous propose dans cet enregistrement les sonates opus 12 de Beethoven -dédiées à Antonio Salieri- sur instruments d’époque. Nous sommes déçus par cette gravure qui, n’étant tout de même pas catastrophique, sera vite à oublier. Beaucoup trop de choses sont négligées, le violon est raide comme un piquet, aride comme le Sahara, et le piano n’est malheureusement pas l’oasis tant attendue pour sauver cette interprétation. Quant au contraste piano/violon ...
SWF : Les premiers enregistrements Polydor - Grammophon

Les premiers enregistrements Polydor de Furtwängler

La belle présentation de ce splendide coffret SWF associe quelques photos de Wilhelm Furtwängler à ce véritable anachronisme technique que représente le curieux montage photographique d’un microsillon à pas variable affublé d’une étiquette Polydor 78 tours ! Il est vrai cependant que si la carrière de Furtwängler fut essentiellement centrée sur l’époque du 78 tours, l’immense chef a connu non seulement les débuts de la bande magnétique, mais aussi les balbutiements ...
Paranoid Soundtrack

Paranoid Soundtrack

Uncivilized World Après un accueil mitigé à Cannes, Paranoid Park, le dernier film du réalisateur Gus Van Sant récompensé par le prix du soixantième anniversaire, sort enfin sur les écrans français. Il y reprend son thème de prédilection, celui de l’adolescence blessée, à l’instar du sublime Elephant, un film éthéré sur la tragédie de Colombine qui avait remporté la Palme d’or en 2003. Un soir, Alex, un adolescent de Portland qui préfère ...
La sainte parole selon Harnoncourt pour Beethoven

La sainte parole selon Harnoncourt pour Beethoven

Alors que Paavo Jarvi dynamite Beethoven pour RCA, Warner fait paraître un dvd consacré à l’épopée beethovénienne de maître Nikolaus Harnoncourt. Enregistré à Graz en 1990, soit dans le cadre du travail de 3 ans qui déboucha sur la désormais légendaire intégrale des symphonies, le concert qui présente les symphonies n°8 et n°6 est forcément de haut niveau, mais en-dessous du choc du coffret Teldec. Tout est parfait, mais il ...
« Rroognntuudjuuu ! » Järvi encore !!!

« Rroognntuudjuuu ! » Järvi encore !!!

Nouveaux enregistrements et nouveaux miracles de la part du chef Paavo Järvi. Après avoir revisité en profondeur, les concertos pour orchestre de Bartòk et Lutoslawki, la musique anglaise, Rachmaninov et en attendant un album Tchaikovsky, le futur directeur de l’Orchestre de Paris décape Beethoven avec une rare efficacité. Il peut être difficile au lecteur de croire qu’après Harnoncourt il est encore possible d’aller plus loin dans les symphonies du grand sourd ...
Hélène Grimaud a-t-elle trouvé la clé de l’interprétation beethovénienne ?

Hélène Grimaud a-t-elle trouvé la clé de l’interprétation beethovénienne ?

Quelques jours après avoir assisté au concert d’Hélène Grimaud accompagnée de la Staatskapelle de Dresde au Théâtre des Champs-Élysées, l’enregistrement DG du même Concerto « L’Empereur » nous tombait entre les mains. A dire vrai pas tout à fait le même puisque, pour le CD, Vladimir Jurowski remplaçait Fabio Luisi et c’est sans doute ici la seule différence majeure entre le concert et le disque. Nous y avons en effet retrouvé, à ...
Atone et éteint

Beethoven par Franz Welser-Möst : atone et éteint

Après de brillants concerts à Lucerne et une excellente symphonie n°5 de Bruckner en DVD, on se réjouissait de retrouver le Cleveland Orchestra et son chef Franz Welser-Möst dans un tube du répertoire. On constatera d’ailleurs avec intérêt que ce disque est à placer dans le sillage d’un retour des orchestres américains (Philadelphie chez Ondine, Chicago via son label CSO, New-York et Los Angeles dans le cadre des DGG concerts) ...
Arturo Toscanini, royal dans Beethoven

Arturo Toscanini, royal dans Beethoven

Toscanini fut très probablement le plus conscient, parmi ses contemporains, du rôle de l’interprète associé au sens aigu de la responsabilité et du profond respect envers le compositeur, pour lequel il déplorait sincèrement le besoin d’un intermédiaire entre son œuvre et l’auditeur. La musique est le plus fragile de tous les arts, car contrairement aux autres qui peuvent toucher directement le public, elle a besoin de cet intermédiaire pour traduire ...
11 heure, 10 bougies !

11 heure, 10 bougies !

Musique du Dimanche au Beaux-Arts Depuis 1997, les concerts de musique de chambre du dimanche matin se sont imposés comme un solide pan de la programmation du Palais des Beaux-Arts attirant un public de fidèles. De nombreux jeunes artistes belges ou internationaux ont foulé les planches de la grande salle de concert Henri Lebœuf, parfois dans le cadre de la série Rising Star dont sont membres les plus grandes salles de ...
Martha Argerich, routine et savoir-faire

Martha Argerich, routine et savoir-faire

Menuhin Festival Gstaad 2007 Lorsque vous décidez de vous offrir un gueuleton dans un trois étoiles du Guide Michelin et que vous en ressortez en ne vous rappelant que du seul plat de poisson, votre frustration est légitime. S’offrir un concert (dont le prix des places se compare à celui d’un repas chez un grand cuisinier) auquel vous n’avez goûté qu’à quelques mesures sublimes du piano dans le Largo du Concerto ...
Aux pays des bonnes intentions ?

Olli Mustonen au pays des bonnes intentions ?

Les concertos de Beethoven semblent revenir à la mode chez les éditeurs ! Après les essais de Mikhaïl Pletnev et Lang Lang chez DGG, la vague des nouveautés pré-estivales nous apporte le premier volume d’une nouvelle intégrale sous les doigts du pianiste finlandais Olli Mustonen à la tête du Tapiola Sinfonietta, l’une des meilleures formations de chambre de Scandinavie. Artiste hautement réfléchi, aux doigts virtuoses, Mustonen est une forte personnalité ...
Cravate ou nœud papillon ?

Baiba & Lauma Skride : Cravate ou nœud papillon ?

Lauréate du concours musical Reine Elisabeth 2001, la jeune Baiba Skride semble faire une belle carrière en Allemagne, où elle enregistre pour la filiale locale de la célèbre firme Sony. C’est d’ailleurs son quatrième album pour Sony et le premier avec sa propre sœur comme accompagnatrice. Belle destinée familiale car la mère de ces deux jeunes femmes, Liga Skride est elle-même pianiste. Elle avait fait sensation en accompagnant sa fille ...
Où s’arrêtera-t-il ?

Lang Lang : Où s’arrêtera-t-il ?

Venant quelques semaines après le premier volume de l’intégrale des concertos pour piano de Beethoven par Pletnev chez DGG également, ces deux concertos joués par Lang Lang sont heureusement plus enthousiasmants. Dès les premières notes du Concerto pour piano n°1, l’oreille est happée par le ton juvénile et le toucher enlevé du jeune chinois. Sa vélocité et sa variété des couleurs font merveille dans cette partition lumineuse. Particulièrement inspiré à ...
Fidelio de répertoire

Fidelio de répertoire par Erich Kleiber

En cette année 1956, Erich Kleiber est au sommet de sa popularité. Indemne du nazisme et plutôt assimilé aux alliés vainqueurs, il règne en maître sur Cologne, Francfort, au travers de leurs toutes nouvelles stations radio. Berlin reste inaccessible pour lui, tenu par Furtwängler, puis de manière plus surprenante par un Karajan à l’orée de son immense popularité. Kleiber enregistre dans ces années une série d’opéras à Cologne qui feront ...
Equilbey et Beethoven

Equilbey et Beethoven

IIIe Biennale d’art vocal Pour ce concert Beethoven, les choix de Laurence Equilbey – qui n’aime rien tant que le risque bravé et surmonté – avaient à peu près autant de chances de séduire le public que de le dérouter. Quelque éclatants que soient les mérites de cette artiste considérable, mérites dont la reconnaissance n’a cessé, à juste titre, de gagner en largeur et en profondeur tout au long de la ...
Poussin_Coriolan_Les_Andelys

Les ouvertures Coriolan et Egmont de Beethoven, un drame individuel

La surdité, dont Beethoven avait très tôt éprouvé les premiers symptômes, s’aggrave considérablement en 1801 et son médecin, le docteur Schmidt, lui conseille de prendre du repos à la campagne. Il passe six mois dans le petit village d’Heiligenstadt, où il achève sa Symphonie n°2, songe même au suicide et expose dans une lettre à ses frères - le Testament d’Heiligenstadt - toute la profondeur de son désespoir. « Plutarque ...
La solitude du coureur de fond ?

La solitude du coureur de fond ?

Chez Deutsche Grammophon, les célébrations Beethoven de 2007 seront placées sous le signe du pianiste et chef d’orchestre Mikhaïl Pletnev qui assurera une intégrale des concertos pour piano et des symphonies. Marathon très risqué pour l’étiquette jaune qui possède déjà d’innombrables références signées Kempff, Pollini, Zimmerman, Karajan, Abbado, Bernstein, Jochum, Gardiner…Le premier volume de cette aventure est dédié aux Concertos n°1 et n°3. On cherchera en vain une cohérence artistique ...
Brahms de cathédrale

Brahms de cathédrale par Christian Thielemann

Le chef d’orchestre Christian Thielemann est incontestablement une personnalité charismatique lire ici la chronique d’un concert bruxellois avec la Philharmonie de Vienne. Il connaît son métier et il s’avère capable de jouer avec les textures et les solistes de son orchestre, tel un virtuose devant son clavier. Cependant, aucun de ses témoignages discographiques essentiellement concentrés sur le « grand » répertoire allemand n’a pour l’instant marqué de façon définitive la discographie. Ce ...
Rostropovitch : Compil’poil Anniversaire

Rostropovitch : Compil’poil Anniversaire

Après tant de succès et une si riche carrière, le temps du bilan est arrivé pour Mstislav Rostropovitch. Désormais octogénaire, ayant rangé son violoncelle depuis 2005 et entrepris à son tour la direction orchestrale, les récompenses et la reconnaissance internationale s’accumulent sans cesse et viennent enrichir une renommée trônant à son zénith depuis de nombreuses décennies. EMI Classics, pour fêter tout cela, propose un coffret de trois copieux CDs composés d’œuvres, ...
Michael Tilson Thomas décortique Beethoven

Michael Tilson Thomas décortique Beethoven

PBS-KQED Après Appalachian Spring et le Sacre du Printemps, le chef d’orchestre américain Michael Tilson Thomas s’attaque à la Symphonie n°3 dite « Héroïque » de Ludwig van Beethoven. Pendant une heure, ce pédagogue hors-pair décortique pour notre plus grand bonheur l’une des œuvres les plus personnelles et les plus novatrices que le maître allemand ait écrites. Originellement titrée Bonaparte avant d’être débaptisée lorsqu’en 1804, le Consul Napoléon se fit proclamer empereur, cette symphonie ...
Yefim Bronfman et David Zinman dans Beethoven

Yefim Bronfman et David Zinman dans Beethoven

Ce CD Arte Nova est un des éléments de l’intégrale des concerto de Beethoven dirigée par David Zinman avec l’Orchestre de la Tonhalle de Zurich, le pianiste Yefim Bronfman étant le partenaire des cinq concertos pour piano ainsi que du triple concerto (avec Gil Shaham et Truls Mørk) et le violoniste Christian Tetzlaff jouant le concerto pour violon. Les deux premiers concertos pour piano, qui composent ce CD, datent à peu ...
Héroïque John Nelson

Héroïque John Nelson

L’enregistrement d’une intégrale des symphonies de Beethoven est une œuvre colossale qui demande une parfaite maîtrise de toute la chaîne, de l’interprétation à l’enregistrement. Le premier événement est bien entendu la sortie de cette nouvelle intégrale qui fixe sur l’aluminium un des plus grands joyaux de l’Art Musical ou de l’Art tout simplement. John Nelson est depuis 1998 le directeur musical de l’Ensemble Orchestral de Paris et dirige dans les plus ...
Le jeune pianiste se frotte aux trois grands BBB

Le jeune Nicolas Stavy se frotte aux trois grands BBB

Le jeune trentenaire Nicolas Stavy a décidé, pour son concert salle Cortot, de se frotter aux trois légendaires « B » de la musique allemande : Bach, Beethoven et Brahms. Ce programme ambitieux et alléchant ne pardonne pas l’approximatif, mais exige de l’interprète à la fois une grande rigueur structurelle qui met en lumière l’architecture de chaque œuvre, et une toute aussi grande imagination, afin de donner en permanence l’impression que l’œuvre vie, ...
Beethoven par Vanska, volume II

Beethoven par Vänskä, volume II

Après les Symphonies n°4 et 5, le Minnesota Orchestra et son directeur musical Osmo Vänskä poursuivent leur intégrale Beethoven avec cet album comprenant les symphonies n°3 et 8. On retrouve dans ce nouveau disque les qualités exaltantes qui avaient fait du premier volume un très grand succès. L’orchestre est concentré et virtuose, et semble prendre un immense plaisir à triompher de ces œuvres qui si elles sont depuis longtemps le ...
Haitink : Beethoven à Buckingham Palace

Haitink : Beethoven à Buckingham Palace

La publication de la nouvelle intégrale de Beethoven par Bernard Haitink et le London Symphony Orchestra vient de s’achever, et les réserves exprimées par les rédacteurs de ResMusica pour les Symphonies n°2 et 6, n°3 et n°7 trouvent à s’appliquer aux symphonies restantes, qu’il s’agisse de la prise de son péniblement démonstrative dans l’acoustique sèche de la salle du Barbican comme de la raideur bruyante de l’interprétation. Le style du grand ...
Un Empereur en petite forme

Un Empereur en petite forme

Les concertos pour piano de Beethoven, et en particulier le n°5 dit « L’Empereur », font partie des œuvres les plus jouées et les plus enregistrées du genre. Chez les vendeurs de disques en ligne, pas moins d’une cinquantaine de références sont disponibles : la concurrence est donc très sévère et chaque nouvelle version est écoutée avec attention. Pour sonner comme il convient, ces œuvres au caractère exubérant par définition doivent donc être ...