- ResMusica - https://www.resmusica.com -

Laura Mikkola interprète Rachmaninov

C’est un réel plaisir de retrouver le piano de . Cette superbe musicienne finlandaise nous avait largement impressionné dans son interprétation brillante et engagée des œuvres de son compatriote en 1997 (Naxos 855429).

Pour Aeon, elle joue des pièces de . Le morceau de consistance réside manifestement dans la Sonate pour piano n° 2 que le musicien russe composa en 1913 en Russie et révisa bien plus tard, en 1931, alors qu’il se trouvait en Occident. parvient presque idéalement à en reproduire toute la fougue et l’opulence sonore, si caractéristique, de la maturité du compositeur-interprète. Réputée pour sa virtuosité parfois excessivement dominante la sonate répond à la maîtrise technique de Mikkola qui réussit de la sorte à la rendre moins extérieure, moins gratuitement virtuose comme le confirme l’écoute de l’Allegro agitato initial dont les martèlements contenus conduisent avec davantage de naturel vers le second thème apaisé qui revient tout au long du mouvement.

Dans la partie centrale, Non allegro, moins turbulente, moins symphonique de conception, plus sage donc, elle donne le meilleur de ses capacités expressives qui, pour ainsi dire, explosent avec l’arrivée du dernier mouvement Allegro molto, contrasté et brillant, oscillant entre les staccatos impulsifs et vigoureux et les phases nettement plus lyriques. Les Variations sur un thème de Chopin, au nombre de 22, de 1902-1903, trouvent leur source et leur impulsion dans le Prélude n° 20 en ut mineur que le compositeur franco-polonais composa pendant les années 1830. Sous les doigts agiles de la pianiste finlandaise, cet opus 22, relativement déconsidéré, prend toute son ampleur, et sa véritable richesse apparaît comme une splendide évidence. L’Elégie et la Mélodie offrent des qualités nettement plus modestes et leur mœlleuse rêverie correspond sans doute plus précisément à l’idée romantique et poétique que se font les amoureux d’un certain Concerto pour piano n° 2 en ut mineur de la production de Serge Rachmaninov. Ceci n’empêche nullement cela et réciproquement.

(Visited 383 times, 1 visits today)