ResMusica - Musique classique et danse
- ResMusica - https://www.resmusica.com -

Jacques Taddéi démissionne de la Direction de la Musique

Radio-France

Moins d’un an après sa nomination controversée, Jacques Taddéi quitte ses attributions de la Maison-Ronde. Son arrivée le 30 novembre 2004 avait suscité quelques réserves et critiques, puisqu’elle était plus due à de forts appuis politiques qu’à de réelles activités radiophoniques. Ses qualités de musicien, pédagogue et administrateur ne sont toutefois plus à démontrer : directeur du CNR de Paris, président de l’Académie internationale d’été de Nice (sa ville natale), directeur artistique du Festival d’Art Sacré de la ville de Paris, président-fondateur du Concours d’orgue de cette même ville, titulaire des orgues de l’église Sainte-Clotilde, membre de l’Institut, élu à l’Académie des Beaux-Arts au fauteuil de Charles Trenet (plus en tant qu’improvisateur que compositeur, selon le discours d’accueil que lui fit Jean-Louis Florentz), … Son tempérament vif et ses frasques avec Jean Guillou ou Marie-Louise Langlais ont aussi été célèbres dans le milieu feutré des organistes. Mais de là à assumer la fonction de Directeur de la Musique de Radio-France, il n’avait, au contraire de deux de ses grands prédécesseurs Claude Samuel et René Kœring, que trop peu de culture de la grande diffusion pour un tel poste, ni une vision assez large de la création contemporaine. A sa décharge, son unique saison avenue du Président-Kennedy aura vu la revalorisation de l’orgue de la Maison-Ronde avec la venue de François-Henri Houbart, Vincent Warnier ou et la mise en avant du grand répertoire symphonique et choral français des XIXe et XXe siècle (des programmes contenant des œuvres de Saint-Saëns, Schmitt, Tomasi, Gounod, … ont été ou vont être donnés).

Selon notre confrère du « Monde », sa démission survient après une dénonciation « des forces contraires entretenues par des collaborateurs, dont certains étaient de l’ancienne équipe de M. Kœring, et toujours proche de ce dernier ». Par ce départ discret tout laisse à penser que Jacques Taddéi et Jean-Paul Cluzel, président de Radio-France, ont trouvé une solution à l’amiable.

Patrice Cavelier, secrétaire général de Radio-France, assure le poste de directeur de la Musique par intérim, en attendant la nomination du nouveau titulaire.