ResMusica - Musique classique et danse
- ResMusica - https://www.resmusica.com -

Quand Prokofiev faisait son cinéma

La cantate Alexandre Nevsky est tirée de la musique écrite par en 1938 pour le film du légendaire cinéaste Eisenstein, traitant du conflit qui au XIIIe siècle opposa la Russie aux chevaliers teutoniques, événement qui semblait avoir une résonance contemporaine vu la menace croissante que faisait peser l’Allemagne nazie sur la Russie soviétique. Une grande réussite avec ses élans patriotiques (sur un motif de Debout peuple russe) et la marche triomphale célébrant au final la victoire des Russes. On connaît aussi le succès obtenu par la seconde collaboration entre Prokofiev et Eisenstein : Ivan le Terrible en 1945 !

Le Lieutenant Kijé est également au départ la musique originale d’un des films pour lesquels Prokofiev composa dans les années trente. Réalisé par Feinzimmer et inspiré d’un récit de Tynianov, ce film est une satire de la stupidité et de la servilité officielles. A cause d’une erreur d’écriture, un officier qui n’existe pas est choisit dans une liste par le tsar pour être décoré. La destinée du lieutenant fictif suivra son cours… jusqu’à son enterrement dans un cercueil vide bien sûr !

L’amplitude de la voix dramatique de la mezzo-soprano Ewa Podles, la puissance du Chœur National de Lettonie, servant au mieux le texte russe également composé par Prokofiev et le ton des différents mouvements s’accordent avec le scénario des deux films.