ResMusica - Musique classique et danse
- ResMusica - https://www.resmusica.com -

Gaspard Le Roux, l’inconnu

Il reste beaucoup d’inconnus et de doutes à propos de la vie et de l’œuvre de , à commencer par les dates de sa naissance et de sa mort que nous ne pouvons connaître avec précision. Sa carrière, sans doute fut-il maître de clavecin et organiste, à travers quelques éléments épars et peu contributifs, demeure mystérieuse. Pas de fonction officielle repérée, pas de parrainage avéré, pas d’événement franchement localisé, ni heureux ni scandaleux. Rien donc en dehors de la publication à Paris, en 1705.

Chez Foucaut des Pièces de clavessins qu’interprètent pour le label Pierre Verany les deux instrumentistes de grand talent que sont et . La première, canadienne d’origine, élève de Scott Ross et de , le second, strasbourgeois de naissance, élève d’André Stricker (orgue) et d’Aline Zylberach (clavecin), puis de également et gagnant rapidement de flatteuses appréciations. Les deux forment l’ensemble Les Cyclopes et se produisent un peu partout tout en recevant de belles récompenses de la part de la critique pour leurs enregistrements discographiques. Ils touchent deux merveilleux instruments, datant de la fin du XVIIe siècle, considérés comme exceptionnels et sortis pour l’occasion de la fameuse collection de Yannick Guillou.

Les pièces de sont regroupées par tonalités identiques, elles offrent une certaine variété d’instrumentation et, parlant des deux clavecins, Le Roux lui-même a précisé : « l’un joue le sujet, l’autre la contrepartie ». Les 42 pièces proposées se composent pour l’essentiel de mouvements de danses (allemandes, sarabandes, courantes, gigues, menuets…) avec parfois l’ajout de sous-titres (La Favorite, Le bel ébat « gaiement »…). Le plus souvent ses partitions sont écrites en trio, à savoir avec une basse continue (chiffrée ou non) avec deux parties mélodiques. On peut rapprocher cette esthétique des préludes de Louis Couperin et noter également l’influence du contrepoint allemand. Enfin, certains spécialistes estiment que a inspiré pour partie Jean-Sébastien Bach. Excusez du peu !

(Visited 449 times, 1 visits today)