- ResMusica - https://www.resmusica.com -

Royal Wind Quintet Stockholm, c’est royal !

La littérature pour quintette à vent a deux défauts : elle ne regorge pas de chefs-d’œuvre et ne supporte pas la médiocrité. Si les pièces proposées dans ce disque ne sont pas toutes du même niveau (on oubliera facilement le Quintette de ), il n’en est pas de même pour les interprètes. Les sonorités de ces cinq là sont toujours rondes, jamais criardes, et d’une justesse d’intonation et de mise en place à toute épreuve. Nous avions déjà loué les prestations de (au disque dans un portait de compositeurs suédois et dans un album de concertos, au concert des 40 ans des King’s Singers). Ces mêmes qualités se retrouvent chez ses comparses.

La preuve par les Trois instants fugitifs de , œuvre ludique ou le travail du son rejoint la virtuosité. Fratterzunge, slaps et bruits de clefs se mêlent à une esthétique presque trop hédoniste, surtout servie par un tel ensemble. Les Quattro tempi de sont très voisins des plus fréquentes Trois pièces brèves de , alors que rien unit les deux compositeurs. La virtuosité du est pleinement mise en valeur dans la pièce finale de ce CD, qui puise son inspiration chez Stravinsky, tout en dégageant une personnalité forte.

De surcroît ce disque bénéficie d’une prise de son excellente, pour ne rien gâcher. Les amateurs de quintettes à vent y trouveront leur bonheur.

(Visited 50 times, 1 visits today)