- ResMusica - https://www.resmusica.com -

Ernö Dohnányi, la redécouverte

Contemporain de Bartók et Kodály, le Hongrois fut une personnalité incontournable de la musique au XXe siècle. Pianiste virtuose, il fut considéré comme le successeur de et écuma de nombreuses scènes mondiales, de triomphes en triomphes. Professeur recherché, il dispensa ses cours à la Hochschule de Berlin avant de revenir diriger, à partir de 1919, l’Académie de musique de Budapest. Il forma alors de nombreux musiciens légendaires dont Géza Anda, Annie Fischer et Georg Solti. Chef d’orchestre, il se produisit à la tête de l’Orchestre philharmonique de Budapest où il défendit la musique de son temps, sans toutefois programmer ses propres œuvres. Il émigra aux USA, après la seconde guerre mondiale, il devint professeur à l’université de Floride.

Auteur d’un catalogue de 48 numéros d’opus, le compositeur reste essentiellement connu pour ses Variations sur une chanson enfantine dont le thème principal est le célèbre : «Ah ! vous dirai-je, maman.» Longtemps piliers du répertoire des pianistes qui pouvaient faire jouer leur virtuosité dans les différentes variations, cette partition, de 1914, est tombée dans un dédain qui l’exclue désormais presque toujours des salles de concert. Etoile montante de l’écurie Naxos (on lui doit une superbe version des concertos de Liszt en attendant ceux de Chopin), fait virevolter ses doigts et offre une interprétation parfaite de style et de couleurs. Il est parfaitement secondé par la chef à la tête de l’orchestre de Buffalo. Avec les versions Kocsis/Fischer (Philips) et Schiff/Solti (Decca), toutes supprimées, ce disque marque le sommet de la discographie.

En complément, l’orchestre et sa chef nous proposent deux belles pièces, finement orchestrée et qui donnent une belle image d’un compositeur, certes plutôt romantique dans un siècle d’avant garde, mais qui sait peindre des paysages orchestraux colorés. La phalange étasunienne fait preuve de discipline et de cohésion, sous une baguette qui conjugue la précision et le sens de la narration.

Forcément, à prix Naxos, il est difficile de faire l’impasse sur ce très beau disque.

(1877-1960) : Variations sur une chanson enfantine, Op. 25 ; Minutes symphoniques, Op. 36 ; Suite, Op. 19. , piano ; , direction : . 1 CD NAXOS. Référence : 8. 572303. Code barre : 7 47313 23037. Enregistré en 2008 et 2009. Notice de présentation en : anglais. Durée : 69’39.

(Visited 79 times, 1 visits today)