- ResMusica - https://www.resmusica.com -

Cyrano perdu en Espagne….

La résurrection du Cyrano de Bergerac de est certainement l’un des évènements majeurs des années 2000. Portée par les incarnations de Roberto Alagna et , cet opéra s’est imposé sur les grandes scènes mondiales.

Filmée, en 2007, à Valence, la nouvelle institution espagnole, cette production permet au chef d’œuvre d’Alfano de faire une rentrée sur le marché des DVD. Cette entrée est hélas un cruel échec…

La mise en scène de Michal Znaniecki est navrante. Son concept est : « je mets tout le monde sur scène et je vois ce que cela donne ». Les scènes de foule manquent d’impact et les scènes intimes sont laissées au bon vouloir des chanteurs. Certes, il est impensable de transposer Cyrano façon Marthaler dans un supermarché ou façon Bob Wilson dans un statisme hiératique. Pourtant, est-on obliger de créer un décor de carton pâte façon « caricature d’opéra » et des costumes aussi laids ? La captation vidéo, laborieuse, souligne au marqueur tous ces défauts qui devait, à la rigueur, s’avérer neutre à la scène. Dans la fosse, suit le plateau. Sa direction est solide, professionnelle mais il ne parvient pas à faire de l’orchestre un moteur du drame.

On l’a donc compris, si en CD, l’album autour de Roberto Alagna (DGG) est une priorité pour découvrir l’œuvre, ce DVD est à éviter. Il est dommage que l’incarnation de Domingo soit immortalisée dans ces tristes conditions.

(Visited 156 times, 1 visits today)